La veille immo du 9 septembre 2019

Patrizia qui acquiert un entrepôt près de Saint-Étienne, Schroders qui nomme Laurent Dubos head of France, Natixis Partners qui muscle son pôle M&A Immobilier… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 9 septembre.

Patrizia qui acquiert un entrepôt près de Saint-Étienne, Schroders qui nomme Laurent Dubos head of France, Natixis Partners qui muscle son pôle M&A Immobilier… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 9 septembre.

 

Patrizia acquiert un entrepôt logistique de 61 000 m² près de Saint-Étienne


Patrizia AG acquiert, auprès de Goodman, un entrepôt logistique neuf à Andrézieux Bouthéon, à 15 km au nord de Saint-Étienne, en France, pour le compte de l'un de ses fonds logistiques paneuropéens. Cet actif, comprenant 61 000 m² d’espace logistique, est un entrepôt moderne situé dans la zone industrielle de la ZAC de l’Orme et loué à 100 % à C-Logistique, filiale de Cdiscount, via un bail à long terme. Le locataire, filiale du groupe Casino, utilisera l'immeuble comme principal centre de distribution dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. « Cette dernière acquisition ajoute à notre portefeuille un nouvel actif haut de gamme, essentiel et bien situé, qui bénéficiera de la bonne santé de l'activité de l’e-commerce en Europe occidentale, précise Nicolai Soltau, gestionnaire de fonds logistiques Europe chez Patrizia. C-Logistics a une santé financière solide et les signer sur un contrat de location à long terme garantit des flux de trésorerie sécurisés et stables pour nos investisseurs dans les années à venir. » Cet achat fait suite aux acquisitions récentes par PATRIZIA d’un portefeuille d’immeubles logistiques aux Pays-Bas pour un montant de 130,8 M€, d’une installation logistique hollandaise moderne de 57 000 m² à Waalwijk et d’un portefeuille de six immeubles logistiques en Allemagne pour un montant de 59 M€.

 

Foncière Inea signe 6 000 m² de bureaux à Lille


Foncière Inea acquiert, auprès de Tereneo (groupe Nexity), un ensemble de deux immeubles de bureaux situés sur le parc EuraTechnologies à Lille. Il s’agit d’une VEFA d’un peu plus de 6 000 m² développés sur deux bâtiments en R+5 et R+3. Cet ensemble sera certifié E+C-. Il offrira terrasses et patios végétalisés, de même que des plateaux divisibles. Les deux immeubles disposeront de 102 places de parking en sous-sol. Leur livraison est attendue à la fin du troisième semestre 2020. « Après l’acquisition, il y a quelques semaines, d’un immeuble sur le secteur Grands Boulevards, nous renforçons encore avec cette VEFA notre position sur la métropole lilloise, deuxième marché régional pour la demande placée. Désormais, nos investissements lillois représentent près de 10 % de notre patrimoine, révèle Arline Gaujal-Kempler, directrice générale déléguée de Foncière Inea. Nous nous implantons cette fois sur une zone de tout premier plan où nous n’étions pas encore présents. EuraTechnologies est le premier incubateur de start-up en France, spécialisé dans le numérique. » Le montant de l'acquisition s’élève à 17,2 M€. La transaction a été réalisée par Arthur Loyd.

 

Coup d’envoi du projet To-Lyon

(©ArchiGraphi)

Olivier de la Roussière, président de Vinci Immobilier, Olivier Pelat, président du groupe Europequipements, David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon et, Gérard Collomb, maire de Lyon, ont posé la première pierre du programme To-Lyon, situé dans le quartier de la Part-Dieu, dans le 3e arrondissement de Lyon. Cette opération de 80 000 m² se composera d'une tour de bureaux, un hôtel 4* et des commerces, conçus par Dominique Perrault. Elle comportera également une nouvelle place basse, ouverte sur la place Béraudier par un patio et reliée à la gare, imaginée par Yves Mélia, de l’agence Sud Architectes. Dans le détail, l’immeuble To-Lyon comprendra une tour de 170 mètres et 43 étages, représentant 66 000 m² dédiés à des espaces de bureaux ; un hôtel 4* de 168 chambres, un socle actif de 3 500 m² de commerces, lobbies et services communs. Dominique Perrault a imaginé une façade contemporaine, largement vitrée, régulière et plissée, générant relief et profondeur et devant participer à l’esprit de « réinvention » du quartier. La tour de bureaux vise les certifications HQE « niveau exceptionnel » et BREEAM « niveau Excellent ». « Cette pièce majeure du renouveau du quartier ne modifiera pas seulement la skyline lyonnaise par sa hauteur et son empreinte architecturale, mais aussi par sa capacité à remodeler tout un écosystème et ainsi façonner un nouvel espace public, assure Olivier de la Roussière. Elle préfigure une autre manière d’envisager les usages, les mobilités et les modes de travail.» Vinci Immobilier, en partenariat avec Europequipements, a signé avec la SCI APICIL Part-Dieu, détenue à 60 % par le Groupe Apicil, la Vente en l’Etat Futur d’Achèvement (VEFA) des 66 000 m² de bureaux de la tour To- Lyon. Le groupe APICIL occupera 20 000 m2 de bureaux. Deux autres locataires occuperont les espaces dès 2023 : EDF, pour 15 000 m², et Spaces (espaces de coworking), pour 10 000 m².

 

BBCA liste les 10 premiers promoteurs immobiliers bas carbone français


L’association BBCA a dévoilé le top 10 des promoteurs immobiliers bas carbone français. Dans le trio de tête, le groupe Nexity totalise douze opérations devant le groupe Woodeum-WO2 (onze opérations) et le Groupe Bouygues (cinq opérations). Le top 10 des promoteurs immobiliers bas carbone représente 46 projets soit plus de 50 % des 90 opérations présentées au label ou déjà labellisées. Il montre un nombre équivalent d’opérations en résidentiel et en tertiaire. Il représente une superficie totale de plus de 530 000 m² dont 86 % sur du tertiaire (moyenne par opération 20 000 m² avec deux opérations à la superficie exceptionnelle) et 24 % en résidentiel (moyenne 6 000 m2). Les émissions prévisionnelles des opérations du Top 10 selon des procédés traditionnels seraient de l’ordre de 800 000 tonnes de CO2.

 

Bouygues Immobilier ratifie la Charte Métropole Nature du Grand Paris

Daniel Breuiller (à gauche), vice- président de la Métropole du Grand Paris, et Pascal Minault (©Bouygues Immobilier)

Pascal Minault, président de Bouygues Immobilier, a signé la Charte Métropole Nature du Grand Paris. Cette charte, lancée en juillet 2019, propose un référentiel commun aux villes et aux acteurs économiques pour leur permettre de « répondre à la chute de la biodiversité et aux aspirations des concitoyens à un cadre de vie préservé et valorisé ». A ce jour, 35 villes sur les 131 que compte la Métropole ont signé la Charte Métropole Nature. Bouygues Immobilier en est la toute première entreprise signataire. « Cette signature s’inscrit parfaitement dans la stratégie RSE de Bouygues Immobilier dont la biodiversité est un axe fort », souligne Pascal Minault.

 

Orpi, le Plan Bâtiment Durable et l’ADEME signent un nouveau green deal

(©Orpi)

La coopérative immobilière a signé un nouveau « green deal » en faveur de la massification de la rénovation énergétique des logements privés, en présence de Julien Denormandie, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ville et du Logement, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable, Arnaud Leroy, président de l’ADEME et Christine Fumagalli, présidente d’Orpi. Cet accord poursuit un engagement entériné en 2017 lors d’un premier green deal entre Orpi, le Plan Bâtiment Durable et le ministère du Logement. Il s’agit d’aider les agents immobiliers à mieux accompagner leurs clients et notamment les bailleurs privés, en matière de rénovation énergétique. Pour garantir des formations efficaces, Orpi est soutenu par l’ADEME, qui partagera ses outils d’information et de sensibilisation FAIRE. Le dispositif sera articulé autour de 3 axes : sensibiliser l’ensemble de ses agents à la rénovation énergétique, et à travers eux, les clients ; favoriser la mobilisation des clients bailleurs à effectuer des travaux de rénovation énergétique ; encourager les partenariats locaux entre les groupements d’Orpi, le réseau de conseillers FAIRE et le Réseau Bâtiment Durable.

 

Schroders nomme Laurent Dubos head of France


Schroder Real Estate Investment Management (SREIM) annonce la nomination de Laurent Dubos en tant que head of France, ainsi que le recrutement de Raphaël Berdot en tant qu’investment manager dans l’équipe Immobilier à Paris. Dans ses nouvelles fonctions, Laurent Dubos continuera de développer l’équipe d’investissement basée à Paris. Il se concentrera sur les nouveaux investissements ainsi que sur la mise en œuvre de la stratégie de création de valeur pour les actifs gérés pour le compte des fonds et clients en France, Belgique et au Luxembourg. Laurent Dubos a rejoint SREIM en tant que deputy head of France il y a bientôt deux ans. « Laurent Dubos a déjà impacté favorablement les rendements des investissements des clients et stratégies de SREIM en France et en Belgique », précise le communiqué de presse. Avant de rejoindre Schroder REIM en 2018, Laurent Dubos était directeur général en charge des activités tertiaires de Woodeum. Précédemment il a travaillé pour AEW Europe, Cleaveland REIM, Unibail-Rodamco et Ernst & Young. Laurent Dubos est diplômé de l'ESSEC et Membre de la Royal Institution of Royal Surveyors. Raphaël Berdot apportera quant à lui une expertise spécifique sur la partie commerce et pilote la gestion d’un portefeuille diversifié de bureaux, commerces et entrepôts en France. Il contribuera également au sourcing et à l’exécution de nouvelles opportunités d’investissement. Avec Raphaël Berdot, l’équipe française de SREIM compte 6 personnes. Avant de rejoindre Schroder REIM, Raphaël Berdot était depuis 2014 chez AEW, tout d’abord en tant que responsable investissements en commerce, bureaux et résidentiels, avant de devenir senior asset manager responsable d’un portefeuille d’actifs commerciaux en France et en Espagne. Auparavant, il a occupé les fonctions d’asset manager au sein de CBRE Global Investors. Raphaël Berdot est diplômé d’HEC Paris.

 

Vincent Sadé prend la direction commerciale France-Belgique de Klépierre


Klépierre nomme Vincent Sadé en tant que directeur commercial France-Belgique. Vincent Sadé débute sa carrière en 2009 chez Hammerson France en tant qu’asset manager. Nommé portfolio manager en 2013, il prend ensuite la codirection du département asset management, investissement et développement pour Hammerson France. En 2017, il intègre Klépierre comme directeur développement France et directeur-adjoint du développement groupe. Il rejoint aujourd’hui Barthélémy Doat, directeur général France-Belgique, en tant que directeur commercial France-Belgique. Âgé de 34 ans, Vincent Sadé est diplômé d’un master corporate finance de l’EM Lyon.

 

Extendam recrute Vianney Lautrous


Extendam accueille Vianney Lautrous en tant que responsable asset management, et confirme ses ambitions de développement dans l’hôtellerie d’affaires européenne. Diplômé d’un BTS Hôtellerie et d’un Executive MBA Global Management à l’ESSEC Business School, Vianney Lautrous débute sa carrière en 2004, chez Eurest Disneyland Paris, groupe au sein duquel il acquiert une expérience managériale. Il prend ensuite la direction de l’exploitation puis des opérations de plusieurs hôtels en France avant d’intégrer Inwood Hotels en 2011. Directeur des exploitations et du business development, il contribue à la structuration et au développement de l’entreprise grâce à l’alliance d’une croissance interne et externe équilibrée. « Ma mission consiste à présent à accélérer la courbe ascendante du développement des actifs du portefeuille Extendam à travers une qualification des hôtels, du conseil et des échanges permanents avec les opérateurs », souligne Vianney Lautrous.

 

Matthias Bertetto rejoint le groupe familial Bécarré


Matthias Bertetto, 35 ans, rejoint le groupe familial Bécarré comme directeur de la stratégie et du développement sous la supervision de Christian Bertetto, président fondateur du groupe. Matthias Bertetto a débuté chez KPMG en 2008 comme auditeur financier au sein du département audit grands comptes, où il était notamment en charge de l'audit de sociétés immobilières. À compter de 2016, il participe ensuite à la création du pôle transaction services Real Estate de KPMG avec une spécialisation dans les opérations de sell side / buy side, toujours dans le secteur de la promotion immobilière. Au sein du groupe Bécarré, Matthias Bertetto prend notamment en charge la supervision des pôles de commercialisation et de développement (Île de France et DROM-COM).

 

STEF nomme Vincent Kirklar directeur immobilier


Vincent Kirklar (ingénieur INSA Strasbourg, Executive MBA de l’EM Lyon Business School) est nommé directeur immobilier du Groupe STEF et intègre le comité exécutif. Vincent Kirklar a désormais sous sa responsabilité le développement, l’optimisation et la sécurisation de l’ensemble du parc immobilier du Groupe. Après un début de carrière chez Eiffage puis Socotec, il a rejoint STEF en 1999 pour exercer les fonctions de responsable études & travaux puis de directeur technique immobilier.

 

Natixis Partners muscle son pôle M&A Immobilier

Nicolas de Gastines

Natixis Partners poursuit son développement en renforçant son pôle M&A Immobilier créé en 2017 sous la marque Natixis Partners Real Estate. La nouvelle équipe constituée de 8 personnes dédiées sera animée par trois managing directors : Gilles Bonnier chez Natixis Partners depuis 2017, Nicolas de Gastines, ex-BNP Paribas recruté en septembre 2019, et Bertrand Geyer chez Natixis depuis 2005. Ces professionnels ont réalisé à eux trois plus de 100 transactions immobilières. Ce développement s’inscrit dans la stratégie de Natixis visant à renforcer sa position dans le « Real Estate & Hospitality », l’un des 4 secteurs clés de Natixis, sur tous les métiers de la banque.

 

Jean-Jacques Debeze rejoint Groupe Babylone


Jean-Jacques Debeze prend la direction du département retail de Groupe Babylone. Expert en immobilier commercial, consultant senior dans les problématiques d’implantation d’enseignes, Jean-Jacques Debeze a pour mission de développer l’activité retail. Il est directement rattaché à Laurent Leprevost, directeur général de Groupe Babylone. Plusieurs consultants sont en cours de recrutement d’ici la fin de l’année afin de rejoindre le département retail.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

G. Swindells : "Costco espère compter une dizaine de sites en France dans les dix prochaines années"

G. Swindells : "Costco espère compter une dizaine de sites en France dans les dix prochaines années"

Plus de deux ans après l’ouverture du premier site de Costco dans l’Hexagone, le président de l'enseigne en France, Gary Swindells, fait le bilan à l’...

E. Turcas : "Ascencio espère faire croître rapidement son patrimoine de 100 à 150 M€ en France"

E. Turcas : "Ascencio espère faire croître rapidement son patrimoine de 100 à 150 M€ en France"

La société belge Ascencio a nommé en mai dernier Eléonore Turcas au poste d’investment and asset management director France. A l’occasion du Mapic 201...

P. Pouyanné (Total) : "Total est en train de passer de Big Oil à Big Energy"

P. Pouyanné (Total) : "Total est en train de passer de Big Oil à Big Energy"

Patrick Pouyanné, PDG de Total, dresse un état des lieux de son groupe qui, ces deux dernières années, a poursuivi sa diversification dans le gaz, les...

La veille immo du 8 novembre 2019

La veille immo du 8 novembre 2019

Groupama Immobilier qui signe un portefeuille de commerces et de baux à construction, le nouveau poste de Benjamin Ficquet chez Icade… Décideurs vous...

Dix ans d'écoquartiers : l'heure du bilan

Dix ans d'écoquartiers : l'heure du bilan

Depuis 2009, avec le lancement de l’écoquartier en France, celui-ci est devenu la brique incontournable en matière de développement urbain. L'occasion...

N. Tiourtite : "Cmarue est entré en phase de déploiement"

N. Tiourtite : "Cmarue est entré en phase de déploiement"

Lancée en 2017, la solution de concertation appliquée à la question du commerce Cmarue a fait ses preuves dans le 19e arrondissement de Paris. Présent...

La veille immo du 7 novembre 2019

La veille immo du 7 novembre 2019

Le coup d’envoi du projet e-Valley à Cambrai, le projet de la Gare du Nord qui va être retravaillé par quatre experts, l’Etat qui enterre le projet Eu...

F. Menagé : "Balzac REIM déploie des stratégies value-add et core à Paris et en très proche banlieue"

F. Menagé : "Balzac REIM déploie des stratégies value-add et core à Paris et en très proche banlieue...

Quel est le point commun entre Le Blériot à Suresnes, le Sémaphore à Levallois-Perret, Le Cristalia à Rueil-Malmaison, le 21 rue de Berri et l’ensembl...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message