La transparence des salaires, pour plus de clarté

Et si chacun dans l’open space connaissait le montant du salaire de son voisin ? Cela peut paraître dérangeant, en France en tout cas, où la rémunération reste un sujet tabou. En phase avec les attentes de notre époque, l’idée fait pourtant son chemin.

Et si chacun dans l’open space connaissait le montant du salaire de son voisin ? Cela peut paraître dérangeant, en France en tout cas, où la rémunération reste un sujet tabou. En phase avec les attentes de notre époque, l’idée fait pourtant son chemin.

Internet oblige, l’heure est à la transparence pour les entreprises. Le célèbre site web Glassdoor, qui permet aux salariés – et anciens employés – de noter une entreprise et de commenter ses pratiques managériales, fait ainsi frémir quelques services RH et leur politique de marque employeur. Dès lors, la question se pose : ne vaut-il pas mieux prendre les devants ?

Chez SAP, maîtriser l’information

Avant de devenir directrice des ressources humaines de PwC, Valérie Vezinhet assurait cette fonction au sein de SAP France. Une de ses réalisations les plus notables a été d’y mettre en place une politique de transparence des salaires. « Nous vivons dans un monde digitalisé où, d’une manière ou d’une autre, les collaborateurs auront accès à l’information. Autant donc s’assurer qu’elle soit la plus complète possible, précise et comprise » expliquait-elle alors. Pour chaque métier donné, les collaborateurs se sont vu communiquer la grille de rémunération des postes hiérarchiquement situés au-dessus et en dessous du leur, ainsi que les règles de répartition entre le fixe et le variable. Le projet a été mené à grands renforts de communication interne et de pédagogie sur la lecture des grilles. Une manière de diffuser une culture de la communication, qui s’est étendue par la suite à d’autres champs, comme la gestion des performances.

Thermador, la transparence en héritage

Chez Thermador, spécialisé dans la distribution d’accessoires pour la circulation des fluides dans le bâtiment, la transparence des salaires existe depuis l’origine de l’entreprise, fondée en 1968. Et la méthode est plutôt radicale : en début d’année, dans le cadre des réunions tenues au sein de chaque filiale, la liste de tous les salariés est présentée par ordre alphabétique, affichant le montant de la rémunération fixe mensuelle et globale annuelle de chacun. Guillaume Robin, son P-DG, a hérité de cette tradition en prenant ses fonctions. Il concède que les opérations de croissance externe compliquent les choses. « Lorsque nous avons racheté Mecafer en 2015, nous avons dû progressivement réaliser certains ajustements sur les salaires », expose-t-il. Il l’assure néanmoins, le système ne rencontre aucune résistance chez les entreprises absorbées comme chez les candidats à l’embauche d’ailleurs. «  Au contraire, explique-t-il, la transparence est vécue comme la certitude que l’on sera traité de façon équitable. »

Bientôt une arme pro-parité ?

En Allemagne, depuis le 6 janvier 2018, une loi permet aux salariées de demander à leur employeur de leur communiquer le montant de la rémunération de leurs collègues afin de s’assurer qu’elles sont traitées équitablement. Selon une étude menée par le cabinet de recrutement Kienbaum, 85 % des entreprises allemandes partent du principe que cette loi sera invoquée par leurs employées. Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes, n’a elle-même pas écarté l’idée pour assurer l’égalité salariale en France.

 

Marie-Hélène Brissot

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Menway voit grand

Menway voit grand

MPI Executive et NIM Europe, deux acteurs historiques du management de transition s’associent pour constituer une société au sein du groupe Menway, ca...

D.Rivron (Safran) : "Oui, l'industrie du futur génère des emplois"

D.Rivron (Safran) : "Oui, l'industrie du futur génère des emplois"

Un nouveau site dédié à la fabrication additive, un centre de formation aux métiers de demain et un plan de transformation des usines sont autant de p...

Priorité 2019 du directeur financier : la gestion des risques (1/6)

Priorité 2019 du directeur financier : la gestion des risques (1/6)

À l’issue de l’étude de PwC « Priorité 2019 du directeur financier », nous vous proposons une chaque semaine un retour sur l’un des six sujets qui cr...

Firmin Zocchetto (PayFit) : "Très vite, nous avons pu présenter de bons KPI aux fonds"

Firmin Zocchetto (PayFit) : "Très vite, nous avons pu présenter de bons KPI aux fonds"

Pépite de la e-RH française, PayFit a levé près de 20 millions d’euros entre janvier 2016 et juillet 2017. Son fondateur revient sur sa recette pour s...

Tous orientés clients

Tous orientés clients

La grande majorité des secteurs d’activité fait état d’une concurrence accrue sur son marché qui les conduit à redoubler de créativité pour attirer le...

Loi Avenir professionnel : le tout-à-l’autonomie

Loi Avenir professionnel : le tout-à-l’autonomie

La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel affiche des objectifs multiples : mettre fin à la complexité du système de formation, reva...

Y.Hinnekint (Opcalia) : "Nous avons repensé notre champ d'intervention"

Y.Hinnekint (Opcalia) : "Nous avons repensé notre champ d'intervention"

Depuis le 31 mars 2019, Opcalia fait partie de l’Opco 11. Cet opérateur de compétence se structure et endosse son nouveau rôle défini par la " Loi pou...

P.Courbebaisse (FFP) : "Les entreprises ne se sentent pas accompagnées dans la mise en place de la réforme"

P.Courbebaisse (FFP) : "Les entreprises ne se sentent pas accompagnées dans la mise en place de la r...

Promulguée le 5 septembre dernier par le Président de la République, la loi Pour la liberté de choisir son avenir professionnel transforme en profonde...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message