La Société du Grand Paris se réorganise

L'organisation du Grand Paris se renouvelle avec la création d'un comité exécutif.

L'organisation du Grand Paris se renouvelle avec la création d'un comité exécutif.

La Société du Grand Paris se réorganise dans le prolongement de l’arrivée, il y a huit mois, de Thierry Dallard à la présidence du directoire, avec la création d’un comité exécutif de huit personnes. Cette nouvelle organisation s’articule autour de la création de huit nouvelles directions dont les responsables seront membres du comité exécutif, autour du directoire constitué de Thierry Dallard, président, Frédéric Brédillot et Bernard Cathelain, membres du directoire.

Ces huit directions sont :

- Une direction du pilotage, des méthodes et des outils, en charge de la coordination générale du projet ;

- Une direction des marchés et du pilotage contractuel qui pilote l’ensemble des achats de l’établissement en s’assurant du respect des règlementations au regard de la commande

publique ainsi que la gestion contractuelle ;

- Une direction financière en charge de de la gestion du budget, du contrôle de gestion, du financement de la Société du Grand Paris et des activités financières spécialisées ;

- Une direction des relations extérieures qui assurera le lien avec les territoires, la communication institutionnelle et les relations avec les élus nationaux et locaux ;

- Une direction des ressources qui aura pour mission d’apporter à l’établissement les moyens internes nécessaires à la réalisation de ses missions et de veiller au bien-être de ses collaborateurs ;

- Une direction des lignes qui assurera la coordination de l’ensemble des directions de projet des lignes du Grand Paris Express ;

- Une direction des systèmes de transport et exploitation qui assurera la cohérence des systèmes de transport et leur mise en œuvre ;

- Une direction des gares et de la ville qui traitera l’ensemble des problématiques propres à la conception des gares, des espaces publics et des projets urbains, et en veillant à leur qualité.

Ce sont aujourd’hui sept nouveaux membres du comité exécutif qui sont nommés ou promus. Des

profils variés, issus des secteurs privé et public, qu’il s’agisse de l’Etat ou de collectivités territoriales.

Le directoire a souhaité s’entourer de profils complémentaires pour que chacun contribue, avec ses expériences et ses expertises variées, au pilotage des nombreuses activités de la Société du Grand Paris.

« Cette organisation traduit en profondeur, et dans les profils, le modèle de la société de projet tel

qu’il est appliqué dans les sociétés de projet privées et que la Société du Grand Paris entend reprendre pour mener à bien le Grand Paris Express. »

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Grand Paris : une transformation multisectorielle

Que ce soit au niveau économique, environnemental ou architectural, le Grand Paris s'affirme en 2017 comme le sujet à suivre de près. Les professionnels de l'immobilier, des infrastructures et de la construction participent très largement à la reconfiguration de ce territoire. Dans le même temps, les acteurs publics et institutionnels organisent les compétences de la Métropole et de la Région-Capitale.
Sommaire Grand Paris Express : le projet de la ligne 18 franchit une étape symbolique OIRPC signe un partenariat avec La Française pour développer la foncière « Grand Paris » Thierry Dallard : "Le collectif, c’est la condition absolue de la réussite du Grand Paris Express" Le Grand Paris en ordre de bataille « Réinventer Paris » : opus II Paris 2024 : un booster pour les infrastructures Un smartgrid à Paris Nouvel obstacle pour le CDG Express Réunir professionnels de l’urbanisme et étudiants : la chaire « Aménager le grand Paris »
La veille urbaine du 11 mai 2021

La veille urbaine du 11 mai 2021

Legendre Immobilier livre le nouveau site du Groupe Valeo à Créteil, première acquisition dans l’immobilier d’éducation aux Pays-Bas pour la SCPI Prim...

Loi constitutionnelle sur l’environnement : référendum en danger

Loi constitutionnelle sur l’environnement : référendum en danger

Le projet de modification de l’article 1 de la Constitution issu des 149 propositions des 150 citoyens de la Convention climat a été adopté sans encom...

La veille urbaine du 10 mai 2021

La veille urbaine du 10 mai 2021

Novaxia Investissement développe 4 projets d’urbanisme transitoire à Clichy, Edgar Suites annonce une augmentation de capital de 104 M€ auprès de BC P...

La veille urbaine du 7 mai 2021

La veille urbaine du 7 mai 2021

Hemisphere et Bain Capital Credit acquièrent un projet de bureaux à Bagneux auprès de Coffim, le Groupe GDG pré-loue l’intégralité de son immeuble “H2...

La veille urbaine du 6 mai 2021

La veille urbaine du 6 mai 2021

6e Sens Entreprises acquiert un ensemble immobilier de 18 000 m² à Lyon 9, Pictet Alternative Advisors et Immobel acquièrent un immeuble de bureaux au...

F. Le Saché (Aera Group) : "C’est en Afrique que se joue la lutte contre le réchauffement planétaire"

F. Le Saché (Aera Group) : "C’est en Afrique que se joue la lutte contre le réchauffement planétaire...

Chaque année depuis cinq ans, Aera, leader du trading de certificats environnementaux en Afrique, double son chiffre d’affaires. En mars dernier, l’en...

Projet de loi Climat : controversé mais adopté

Projet de loi Climat : controversé mais adopté

Le projet de loi “Climat et résilience” qui a fait l’objet de plus de 110 heures de discussion, l’un des records de la Ve République, a été adopté par...

La veille urbaine du 5 mai 2021

La veille urbaine du 5 mai 2021

Sogeprom lance les travaux de la tour “Alta” au Havre, GCC et Ossabois réalisent 2 bâtiments de logements en site occupé à Sartrouville, Check & V...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte