La société civile sous les feux de la rampe

Chronique d'Alexia Germont, présidente et fondatrice du Think tank France Audacieuse.
Alexia Germont, présidente et fondatrice du think tank France Audacieuse

Chronique d'Alexia Germont, présidente et fondatrice du Think tank France Audacieuse.

Bien avant les dernières élections présidentielles, l’appui de la société civile était déjà recherché par tous les partis politiques, qui espéraient retrouver une sorte de légitimité intellectuelle. L’élection d’Emmanuel Macron a accentué ce mouvement en permettant à des citoyens engagés dans la vie publique d’être élus. Est-ce à dire que la société civile est véritablement représentée ? Comme souvent, la réalité est plus complexe. Certains partis politiques en appellent aux « citoyens » souverains, faisant ainsi écho à la représentativité et à la démocratie, glissant parfois vers l’idée – contestable – du pouvoir de la rue. Le pouvoir doit s’exercer dans les urnes et non ailleurs. D’autres formations politiques en appellent à la « société civile » à contours polymorphes selon les définitions de l’Union Européenne, l’ONU, la Banque mondiale ou, plus près de nous, le CESE… ou selon celles de Hegel, Marx, Arendt ou Habermas. Plus prosaïquement, la société civile est perçue comme rassemblant des individus n’appartenant pas à la classe politique. Mais le vrai sujet est de savoir comment des individus, citoyens éclairés, peuvent s’organiser pour former une opinion publique audible dans le débat public.

En toute franchise, cessons les amalgames. Chacun doit retrouver sa place. Les citoyens doivent s’exprimer démocratiquement par le vote. L‘administration doit être le garant du bon fonctionnement de la machine étatique, indépendamment du changement d’orientation politique. Les élus doivent faire à nouveau rimer éthique et politique. La société civile doit s’organiser en corps constitués afin de peser dans le débat public. Et plus, généralement, la classe politique traditionnelle doit – enfin – se montrer véritablement à l’écoute des initiatives audacieuses de la société civile dont elle aime si souvent obtenir la caution…


http://www.franceaudacieuse.com/

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

J-P. Riso (FNADEPA) : "On ne peut pas attendre trois ans pour changer de modèle"

J-P. Riso (FNADEPA) : "On ne peut pas attendre trois ans pour changer de modèle"

Jean-Pierre Riso, président de la FNADEPA, fédération nationale qui regroupe 1 200 directeurs et directrices d’établissements médico-sociaux, revient...

Alain Griset, la reconnaissance d’un indépendant

Alain Griset, la reconnaissance d’un indépendant

Nommé lundi 6 juillet ministre délégué en charge des PME, Alain Griset est engagé depuis le début de la crise pour défendre les 2,8 millions d’entrepr...

Coralie Dubost (députée LREM) : "le nouveau gouvernement est plutôt gaulliste social"

Coralie Dubost (députée LREM) : "le nouveau gouvernement est plutôt gaulliste social"

La députée LREM de l’Hérault, Vice présidente du groupe majoritaire, estime que l’exécutif avait besoin d’un nouveau souffle après des mois marqués pa...

Censure de la loi Avia : contrôler la violence sur les réseaux sociaux reste une urgence

Censure de la loi Avia : contrôler la violence sur les réseaux sociaux reste une urgence

Alors que bon nombre se réjouissent du sort de la loi Avia, cet échec interroge sur la fragilité des contrôles de contenus diffamants, et plus général...

Gérald Darmanin, l'aventure "Intérieur"

Gérald Darmanin, l'aventure "Intérieur"

"Vous avez demandé la police, ne quittez pas". L’homme qui "voulait peser" devient un poids lourd du gouvernement, puisque qu'il obtient le ministère...

L’ascension d'Amélie de Montchalin

L’ascension d'Amélie de Montchalin

Issue des rangs du privé, Amélie de Montchalin s’est fait connaître à l’Assemblée nationale pour son travail à la commission des finances et ses posit...

Roselyne Bachelot, une culture politique

Roselyne Bachelot, une culture politique

Elle est l’une des attractions de ce nouveau gouvernement. Personnage atypique de la vie publique, populaire mais cultivée, on en oublie parfois qu’el...

Barbara Pompili, une écologiste réformiste

Barbara Pompili, une écologiste réformiste

La voici protocolairement numéro 2 du gouvernement. Barbara Pompili a un parcours qui symbolise au mieux les évolutions de l’écologie politique. Réfor...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message