La SNCF se dirige vers une remise en service par étapes

La commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat a interrogé Jean-Pierre Farandou, P-DG de la SNCF, sur les modalités de gestion de la crise sanitaire et sur les conséquences pour le groupe à moyen et long terme. Explications.

La commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat a interrogé Jean-Pierre Farandou, P-DG de la SNCF, sur les modalités de gestion de la crise sanitaire et sur les conséquences pour le groupe à moyen et long terme. Explications.

La crise a conduit la SNCF à réduire progressivement le service de transport de voyageurs : le trafic a chuté jusqu’à atteindre une offre minimale de 7 % des TGV et 15 % des TER en circulation. D’après Jean-Pierre Farandou, la reprise sera « nécessairement progressive et dépendra des décisions qui seront prises en matière de déconfinement ». Pour l’heure, la SNCF se dirige vers une remise en service par étapes – et co-construite avec les régions – à partir du 11 mai, avec d’abord la remise en circulation d’un train sur deux (progressivement pour les TGV, plus rapidement pour les transports du quotidien) et l’objectif de reprendre une activité normale à l’été.

« Dans ce cadre, une vigilance accrue devra être accordée au respect des gestes barrières et au nettoyage du matériel, quitte à devoir réduire le plan de transport, précise le communiqué de presse. Aussi, Jean-Pierre Farandou a plaidé en faveur d’une obligation du port du masque dans les transports ferroviaires, afin notamment de lever les difficultés liées aux règles de distanciation entre les voyageurs ».

S’agissant du transport de marchandises, la filiale Fret SNCF a quant à elle maintenu son activité à hauteur de 60 % du plan de transport pour garantir l’approvisionnement du pays. « Un véritable plan Marshall, déjà nécessaire avant la crise, s’avère aujourd’hui indispensable pour venir en aide à ce secteur fragilisé », assure la commission. La SNCF s’est en outre montrée favorable à l’idée de tenir des états généraux du fret ferroviaire pour préparer l’après crise.

S’agissant des impacts économiques et financiers de la crise, Jean-Pierre Farandou a souligné que le groupe allait subir de « lourdes pertes, il est encore trop tôt pour les chiffrer », précisant toutefois que « la SNCF tiendra » sur le plan financier. Pour le président de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat, Hervé Maurey, « la révision de la trajectoire financière de la SNCF et de SNCF Réseau ne devra pas conduire à remettre en cause la régénération des lignes ferroviaires, et notamment des plus petites ».

Dans ce contexte, la SNCF se prépare enfin à la perspective de l’ouverture à la concurrence du transport national de voyageurs, dont le calendrier n’a pas été remis en cause.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 20 avril 2021

La veille urbaine du 20 avril 2021

La Française REM acquiert, auprès d’AG2R La Mondiale, un immeuble de bureaux à Montreuil, le Groupe Duval annonce le lancement des travaux du nouveau...

La veille urbaine du 19 avril 2021

La veille urbaine du 19 avril 2021

Kaufman & Broad livre un immeuble de bureaux de 10 000 m² à Arcueil, Crédit Agricole Assurances et Crédit Agricole Immobilier signent un partenari...

La veille urbaine du 16 avril 2021

La veille urbaine du 16 avril 2021

Barings acquiert un immeuble de bureaux à Paris 11 auprès du Groupe Financière JL, Bouygues Immobilier et Linkcity démarrent les travaux du projet “Le...

S. Vondière, J. Chavry :  "Refonder la ville sur la ville"

S. Vondière, J. Chavry : "Refonder la ville sur la ville"

Dans un contexte impacté par la crise sanitaire et soumis à un changement de municipalité, Lyon veut faire figure de chef de file en matière de réflex...

La veille urbaine du 15 avril 2021

La veille urbaine du 15 avril 2021

BlackRock Real Assets annonce la signature d’un bail de 5 500 m² avec la société Energies France à Gennevilliers, Poste Immo, la Banque des Territoire...

La veille urbaine du 14 avril 2021

La veille urbaine du 14 avril 2021

Copper and Co acquiert un parc de locaux d’activités de 4 323 m² à Chambly (60), Gecina se dote d’un Comité d’Orientation et de Prospective, l'agence...

Méka Brunel, la bâtisseuse

Méka Brunel, la bâtisseuse

Depuis sa nomination à la tête de Gecina en 2017, Méka Brunel ne cesse de transformer la foncière aux 20 milliards d’euros de patrimoine. L’Iranienne...

La veille urbaine du 13 avril 2021

La veille urbaine du 13 avril 2021

BNP Paribas REIM acquiert, en VEFA, un immeuble de bureaux à Montpellier auprès de Linkcity, Idec lance la construction d’une plateforme logistique po...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte