La Silicon Valley aura bientôt sa bourse

Au sein de marchés cotés dominés par la côte Est, le projet de bourse situé au cœur de l’innovation californienne se fait de plus en plus concret. Porté par des grands noms du capital-investissement, il pourrait être opérationnel avant 2020.

© DR

Au sein de marchés cotés dominés par la côte Est, le projet de bourse situé au cœur de l’innovation californienne se fait de plus en plus concret. Porté par des grands noms du capital-investissement, il pourrait être opérationnel avant 2020.

Le dernier agrément manquant est arrivé par la voie du SEC, l’autorité des marchés financiers américains. L’horizon est maintenant dégagée pour la création du Long-Term Stock Exchange (LTSE). Cette bourse à destination des start-up se focalisera, comme son nom l’indique, sur des investissements de long-terme et récompensera les volontés de croissance durable, éthique et en faveur de la diversité. L’avantage sera donné aux investisseurs, dont la valeur des droits de vote augmentera avec le temps, ce qui devrait, à terme, profiter aux fondateurs.

L’objectif de ce marché et de son fondateur Eric Ries, entrepreneur à l’origine du concept « lean start-up », est d’amener les jeunes entreprises à s’introduire en bourse plus tôt que la moyenne actuelle de 12 ans, pour ainsi partager plus largement la forte croissance des débuts. Conçu comme une réponse à la logique volatile et de court terme des places financières de la côte Est, le LTSE offrira des solutions mieux adaptées aux besoins des start-up, souvent fragiles à leur démarrage d’activité.

Dernière étape avant l’arrivée de ses premiers clients, le LTSE va proposer dans les prochaines semaines ses critères de listings à la SEC, validant ainsi son fonctionnement de marché public où pourront être vendues et achetées des parts d’entreprises. Une fois cette marche franchie, l’objectif d’un lancement en fin d’année est envisagé.

Le Long-Term Stock Exchange sera la seule place boursière californienne et offrira la possibilité à ses sociétés d’être cotées à la fois au LTSE et dans d’autres marchés, notamment ceux de New-York, très friands des valeurs de compagnies orientées nouvelles technologies.

Théo Maurin-Dior

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La fiscalité s’invite au G7

La fiscalité s’invite au G7

En votant la taxe Gafa le 11 juillet, la France a ouvert la voie. C’est tout naturellement que les sept plus grands argentiers du monde, réunis en G7...

F.Mazzella (BlaBlaCar) : "Nous voulons répondre à tous les besoins en termes de mobilité"

F.Mazzella (BlaBlaCar) : "Nous voulons répondre à tous les besoins en termes de mobilité"

Vision de l’entrepreneuriat, valeurs, levées de fonds, axes de développement : le fondateur de BlaBlaCar répond aux questions de Décideurs Magazine.

A. Latrive (Astoria Finance) : "Nous n’avons pas de raison d’arrêter nos acquisitions"

A. Latrive (Astoria Finance) : "Nous n’avons pas de raison d’arrêter nos acquisitions"

En multipliant les opérations de croissance externe, Astoria Finance s’impose comme un acteur majeur de la gestion de patrimoine. Antoine Latrive, Pré...

Libra : la Banque de France et le G7 réclament la fin des incertitudes

Libra : la Banque de France et le G7 réclament la fin des incertitudes

À l’occasion du sommet regroupant les ministres des finances des sept plus importantes économies mondiales, le gouverneur de la Banque de France Franç...

C.Barbe (Transavia France) : "Air France-KLM fait figure de précurseur en matière de norme IFRS 16"

C.Barbe (Transavia France) : "Air France-KLM fait figure de précurseur en matière de norme IFRS 16"

Alors que les pilotes ont récemment accepté de renégocier l’accord plafonnant à 40 le nombre d’appareils de Transavia, ouvrant ainsi la voie à la croi...

Henri Assila rejoint Neuflize OBC

Henri Assila rejoint Neuflize OBC

Doctorant en histoire à la Sorbonne, diplômé d’un Master of Science en relations internationales à la London School of Economics ainsi que d’un DU en...

Deux mouvements chez Natixis Wealth Management

Deux mouvements chez Natixis Wealth Management

Audrey Koenig et Philippe Guénet, deux historiques du groupe Natixis, viennent d’être nommés aux postes de directrice générale déléguée et directeur g...

Bernard Arnault devient la seconde fortune mondiale

Bernard Arnault devient la seconde fortune mondiale

Notre-Dame, femme, salaire... Voici l'essentiel à savoir sur Bernard Arnault . A la tête de LVMH, il est désormais la seconde fortune mondiale. Retour...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message