La seconde vague des notaires Macron

L’Autorité de la concurrence vient d’ouvrir une nouvelle consultation auprès des notaires. L’objectif : permettre à de nouveaux professionnels de s’installer, la précédente procédure organisée par la Chancellerie n’ayant pas débouché sur un nombre suffisant de créations d’offices.

L’Autorité de la concurrence vient d’ouvrir une nouvelle consultation auprès des notaires. L’objectif : permettre à de nouveaux professionnels de s’installer, la précédente procédure organisée par la Chancellerie n’ayant pas débouché sur un nombre suffisant de créations d’offices.

Leur nombre avait dépassé toutes les estimations : les notaires ont été 30 000 à déposer une demande d’installation dans les premières vingt-quatre heures sur la plate-forme en ligne mise en place par le ministère de la Justice en novembre 2016. Le tirage au sort en avait désigné 1 650 répartis dans 1 122 offices nouvellement créés. Ces derniers respectaient une carte de France réalisée par le gardien de la concurrence, déterminant les zones prioritaires d’installation. Sauf que l’initiative s’est rapidement révélée insuffisante, les candidats étant toujours plus nombreux et le territoire national pouvant – encore – accueillir de nouveaux offices.

Cette carte doit donc à présent être révisée, en accord avec le délai de deux ans fixé par la loi du 6 août 2015. Sans aucun doute, l’Autorité en profitera pour recueillir les retours d’expérience des candidats à l’installation ayant expérimenté une procédure entachée de couacs et qualifiée d’injuste par de nombreux jeunes professionnels. En effet, contre toute attente, pouvaient participer à ce tirage au sort les notaires déjà associés bien décidés à occuper les postes dévolus aux plus jeunes selon l’esprit de la loi.

 

Pascale D'Amore @PascaleDAmore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

DWF, anatomie de l’IPO d’un cabinet d’avocats

DWF, anatomie de l’IPO d’un cabinet d’avocats

En mars 2019, le cabinet d’avocats international DWF est admis à la Bourse de Londres, une opération aussi rare que périlleuse. Mais le jeu en vaut la...

Tous les chemins mènent au droit

Tous les chemins mènent au droit

Kim Kardashian West veut devenir avocate. Actuellement en stage dans le cabinet de Robert Shapiro à San Francisco, elle prévoit de passer le barreau e...

HPML : du M&A à un service global

HPML : du M&A à un service global

Créé en 2000, le cabinet HPML fait partie de ces petites structures qui n’ont rien à envier aux grandes. La nouvelle génération d’associés composée de...

Affaire Fillon : le juge Serge Tournaire, la force de l’ombre

Affaire Fillon : le juge Serge Tournaire, la force de l’ombre

Serge Tournaire est en charge de l'instruction du dossier visant François Fillon. Alors que l'ancien premier ministre et Pénélope Fillon sont renvoyés...

Incendie de Notre-Dame de Paris : qui paiera la facture ?

Incendie de Notre-Dame de Paris : qui paiera la facture ?

Dépourvue d’assurance, la charge de la reconstruction reviendra à l’État.

Streaming en ligne : Spotify attaque Apple

Streaming en ligne : Spotify attaque Apple

L’entreprise suédoise traîne le géant américain devant la direction de la concurrence de la Commission européenne pour abus de position dominante. Ou...

ISF/IFI : le niveau des dons au plus bas ?

ISF/IFI : le niveau des dons au plus bas ?

L’association Apprentis d’Auteuil publie la sixième édition de son baromètre IPSOS sur le don ISF/IFI. Le niveau des dons est au plus bas depuis la cr...

Andersen Tax & Legal attire un associé d’EY

Andersen Tax & Legal attire un associé d’EY

Le cabinet développe une nouvelle pratique grâce à l’arrivée de Serge Durox en qualité d’associé.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message