La Saur : premier rachat du suédois EQT en France

Le numéro trois de la gestion de l’eau sur le territoire national en a terminé avec ses années noires. Il est aujourd’hui valorisé à 1,5 milliard d’euros.

Le numéro trois de la gestion de l’eau sur le territoire national en a terminé avec ses années noires. Il est aujourd’hui valorisé à 1,5 milliard d’euros.

Le conseil de surveillance de la Saur a tranché en faveur du plus français des fonds étrangers ayant soumis leur offre finale pour reprendre le numéro trois de la gestion de l’eau : c’est le suédois EQT qui remporte la mise pour un prix de 1,5 milliard d’euros. Le fonds scandinave de la très influente dynastie Wallenberg a éclipsé les offres concurrentes, que cela soit en provenance des États-Unis (KKR, I Squared) ou même de France (Meridiam aidé du canadien CDPQ). Le choix ne s’est pas fait sur la seule base financière puisque les investisseurs proposaient tous une valorisation semblable. Mais pour son premier rachat en France, EQT a souhaité rassurer tout son monde : ouverture d’un bureau dans l’hexagone, intéressement des salariés, conclusion d’un partenariat avec le financier tricolore SMABTP, maintien d’un niveau de dette raisonnable… Ce dernier point est central tant la Saur a rencontré des difficultés ces dernières années. Propriété de PAI Partners entre 2005 et 2007, le groupe avait ensuite été pénalisé par un endettement massif dans le cadre d’un nouveau LBO emmené par un consortium composé du FSI, de Séché Environnement, d’Axa PE, et de Cube. À l’issue d’un debt-to-equity swap, ses créanciers, dont BNP Paribas et Groupe BPCE, en avaient même pris le contrôle afin de lui faire éviter la faillite. Aujourd’hui, les banques peuvent repasser le flambeau aux acteurs traditionnels du capital-investissement. Si le spécialiste de l’eau est encore loin de ses folles années – il compte près de 8 000 collaborateurs contre 14 000 en 2005 – sa santé financière est au beau fixe. L’entreprise dirigée par Louis-Roch Burgard affiche 1,3 milliard d’euros de revenus annuels (2017) et son endettement est de 700 millions d’euros (cinq fois l’Ebitda). EQT a l’ambition d’en faire le leader de l’Europe du Sud-Ouest.

 

Conseils EQT : financier : Rothschild ; juridique : Clifford Chance

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

e-coaching : double réponse aux défis du management à distance et du retour sur investissement des formations

e-coaching : double réponse aux défis du management à distance et du retour sur investissement des f...

Selon un livre blanc de SPI Sales Performance, si les équipes ne mettent pas rapidement en pratique les formations, 80% du contenu est oublié au cours...

C.Jouenne-Lanne (Société Générale) : « Valoriser les projets, pas leur financement »

C.Jouenne-Lanne (Société Générale) : « Valoriser les projets, pas leur financement »

En 2010, quand la Société Générale lance son plan « Ambition SG 2015 », elle y introduit la volonté de développer l’engagement citoyen au sein du grou...

Jean-Marie Pivard (IFACI) : « Le cyber-risque constitue un risque comme les autres »

Jean-Marie Pivard (IFACI) : « Le cyber-risque constitue un risque comme les autres »

Avec l'arrivée de la robotisation et de l'intelligence artificielle, ou encore l'émergence des cyber-risques, l'audit et le contrôle interne sont conf...

Ghada Hatem : la magicienne

Ghada Hatem : la magicienne

Le prix Nobel de la paix décerné au docteur Denis Mukwege pourrait être le sien. Comme lui, Ghada Hatem, gynécologue et fondatrice de La Maison des fe...

Evaneos n’attire pas que les touristes

Evaneos n’attire pas que les touristes

Avec sa récente levée de 70 millions d’euros, Evaneos rêve d’explorer de nouveaux territoires. Après l’Europe, la plateforme de voyages sur mesure met...

Ici la voix, le renouveau à marche forcée du marketing vocal

Ici la voix, le renouveau à marche forcée du marketing vocal

Les enceintes connectées se déploient rapidement dans les foyers au grand plaisir des Google, Amazon et consorts. Les enseignes de distribution, pour...

Énergie : Neoen lève 628 M€ en Bourse

Énergie : Neoen lève 628 M€ en Bourse

Le producteur d’énergie solaire et éolienne français a nettement dépassé son objectif d'IPO. Impala reste actionnaire majoritaire et Omnes Capital sou...

Michelle Lamberti-Ceaux (Uber) : « Nous ne vendons aucune donnée »

Michelle Lamberti-Ceaux (Uber) : « Nous ne vendons aucune donnée »

Le champion des VTC doit mener plusieurs batailles de front. La concurrence tente de grignoter ses parts de marché, les taxis défendent les cendres de...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message