La Saur : premier rachat du suédois EQT en France

Le numéro trois de la gestion de l’eau sur le territoire national en a terminé avec ses années noires. Il est aujourd’hui valorisé à 1,5 milliard d’euros.

Le numéro trois de la gestion de l’eau sur le territoire national en a terminé avec ses années noires. Il est aujourd’hui valorisé à 1,5 milliard d’euros.

Le conseil de surveillance de la Saur a tranché en faveur du plus français des fonds étrangers ayant soumis leur offre finale pour reprendre le numéro trois de la gestion de l’eau : c’est le suédois EQT qui remporte la mise pour un prix de 1,5 milliard d’euros. Le fonds scandinave de la très influente dynastie Wallenberg a éclipsé les offres concurrentes, que cela soit en provenance des États-Unis (KKR, I Squared) ou même de France (Meridiam aidé du canadien CDPQ). Le choix ne s’est pas fait sur la seule base financière puisque les investisseurs proposaient tous une valorisation semblable. Mais pour son premier rachat en France, EQT a souhaité rassurer tout son monde : ouverture d’un bureau dans l’hexagone, intéressement des salariés, conclusion d’un partenariat avec le financier tricolore SMABTP, maintien d’un niveau de dette raisonnable… Ce dernier point est central tant la Saur a rencontré des difficultés ces dernières années. Propriété de PAI Partners entre 2005 et 2007, le groupe avait ensuite été pénalisé par un endettement massif dans le cadre d’un nouveau LBO emmené par un consortium composé du FSI, de Séché Environnement, d’Axa PE, et de Cube. À l’issue d’un debt-to-equity swap, ses créanciers, dont BNP Paribas et Groupe BPCE, en avaient même pris le contrôle afin de lui faire éviter la faillite. Aujourd’hui, les banques peuvent repasser le flambeau aux acteurs traditionnels du capital-investissement. Si le spécialiste de l’eau est encore loin de ses folles années – il compte près de 8 000 collaborateurs contre 14 000 en 2005 – sa santé financière est au beau fixe. L’entreprise dirigée par Louis-Roch Burgard affiche 1,3 milliard d’euros de revenus annuels (2017) et son endettement est de 700 millions d’euros (cinq fois l’Ebitda). EQT a l’ambition d’en faire le leader de l’Europe du Sud-Ouest.

 

Conseils EQT : financier : Rothschild ; juridique : Clifford Chance

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Exclusivité : En Suisse, Vecchio Avocats et Archipel se marient

Exclusivité : En Suisse, Vecchio Avocats et Archipel se marient

Vecchio Avocats et Archipel fusionnent pour regrouper leurs activités à Genève sous le nom d'Archipel.

Belgique : Gevers ouvre un nouveau bureau

Belgique : Gevers ouvre un nouveau bureau

Le cabinet belge spécialiste du droit de la propriété intellectuelle renforce sa présence en Wallonie en ouvrant une antenne à Louvain-la-Neuve.

Suisse : naissance d’un géant

Suisse : naissance d’un géant

À Genève, Kellerhals Carrard se développe en fusionnant avec le cabinet local de Pfyffer Avocats et en intégrant une importante équipe de l’étude Pyth...

Fusion de deux cabinets chiliens

Fusion de deux cabinets chiliens

Deux cabinets chiliens, Jara del Favero et Ried Fabres, ont fusionné cet été pour former une nouvelle entité sous le nom de Jara del Favero Ried Fabre...

Mexique : création d’une nouvelle boutique

Mexique : création d’une nouvelle boutique

García Mingo & Tejedo Abogados ouvre ses portes à Mexico.

Kirkland & Ellis s’installe à Dallas

Kirkland & Ellis s’installe à Dallas

Après Houston, Kirkland & Ellis ouvre un deuxième bureau texan.

Desigual : Eurazeo arrête les frais

Desigual : Eurazeo arrête les frais

La société d’investissement dirigée par Virginie Morgon cède sa participation de 10 % au fondateur et actionnaire majoritaire de Desigual, Thomas Meye...

Deezer vaut désormais un milliard d’euros

Deezer vaut désormais un milliard d’euros

La plate-forme française de streaming musical frappe un grand coup et lève 160 millions d’euros. Le fonds saoudien Kingdom Holding Company entre au ca...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message