La rénovation énergétique des bâtiments est en marche

Nicolas Hulot et Jacques Mézard dévoilent aujourd’hui leur plan pour réduire l’empreinte carbone du BTP, qui représente 27 % des émissions de gaz à effet de serres en France. Plusieurs décisions drastiques ont été annoncées pour une transformation profonde de ce secteur.

© Hamonic + Masson & Associés

Nicolas Hulot et Jacques Mézard dévoilent aujourd’hui leur plan pour réduire l’empreinte carbone du BTP, qui représente 27 % des émissions de gaz à effet de serres en France. Plusieurs décisions drastiques ont été annoncées pour une transformation profonde de ce secteur.

Le ministre de la transition écologique, Nicolas Hulot, et Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires ont présenté leur plan pour la rénovation énergétique du bâtiment, une industrie qui compte pour plus d’un quart des émissions d’effets de serres. Avec plus de trente-deux mesures destinées à rendre le bâtiment plus propre et plus économe, le gouvernement fait du BTP, une priorité en matière de transition écologique. Premièrement, Nicolas Hulot a annoncé la destruction de ce qu’il appelle les « passoires énergétiques » c’est-à-dire les bâtiments étiquetés F ou G. 7 millions de logements sont concernés par cette initiative. De plus, un fond de garantie de 50 millions d’euros sera créé pour aider les ménages les plus modestes à se reloger. D’autres mesures fiscales comme la transformation des CITE (crédit d’impôt transition énergétique) en prime pour permettre aux contribuables ayant engagé des travaux, de percevoir plus rapidement la somme due. De son côté l’État compte investir 4,8 milliards d’euros pour une rénovation profonde de son patrimoine immobilier notamment les immeubles scolaires. Au total, le gouvernement compte rénover 500 000 logements par an. Le coup final de cette réforme est évalué à 14 milliards d’euros. 

Reste à savoir si cette réforme est suffisante pour satisfaire tous les différents acteurs. En effet, beaucoup d’entre eux se sont exprimés à l’annonce de la réforme.
Jacques Chanut, président de la FFB (Fédération française du bâtiment) a souligné un manque de précision de la part du gouvernement concernant les moyens mobilisés dans le cadre du plan rénovation énergétique : « il importe que les éléments précis de cette réforme soient dévoilés au plus vite, compte tenu du temps nécessaire à la diffusion auprès de l’ensemble des professionnels. » Il encourage aussi l’État à développer plus de dispositifs d’aide aux entreprises : « Nous sommes prêts, dès lors que cette réforme vise effectivement à faire plus et mieux, et que l’indispensable jeu d’incitations publiques lourdes suit. »

JA

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Red River West ouvre les portes de l’Eldorado aux start-up françaises

Red River West ouvre les portes de l’Eldorado aux start-up françaises

Le fonds de capital-risque indépendant, sponsorisé par la holding de François Pinault Artémis, mise sur les entreprises françaises et européennes qui...

La renaissance de la foodtech

La renaissance de la foodtech

L’année 2020 aura été une année record pour l’écosystème des foodtech européennes. Celles-ci atteignent un niveau de deals de 2,7 milliards d’euros....

Le dropshipping, entre bon plans et arnaques

Le dropshipping, entre bon plans et arnaques

Souvent relayés par les influenceurs sur leurs réseaux sociaux, les sites de revente de type "dropshipping" pullulent sur la toile... et les arnaques...

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Contrairement à ce que le premier confinement du printemps 2020 laissait présager, la crise du Covid a été une fois de plus un révélateur de la formid...

Vincent Rouaix, le conquistador

Vincent Rouaix, le conquistador

Le PDG d’Inetum, entreprise spécialisée dans les services informatiques, a mené 38 acquisitions depuis son arrivée en 2009. À la tête d’un groupe qui...

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

Alors que le débat autour de la levée des brevets sur les vaccins s’intensifie et que Joe Biden comme Emmanuel Macron y seraient favorables, Aurore Si...

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

Avocat aux barreaux de Paris, Barcelone, Madrid et New York, Emeric Lepoutre travaillait chez Gide lorsqu’il a été approché par l’un de ses clients po...

S. Golshani (White & Case) : "Nous sommes intervenus sur les deux premiers Spac français"

S. Golshani (White & Case) : "Nous sommes intervenus sur les deux premiers Spac français"

Le bureau parisien de White & Case a développé au cours de ces dernières années une expertise de pointe sur les opérations complexes. Du LBO large...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte