La QVT comme priorité

Ils négocient, mettent tout en œuvre pour s’assurer du bien-être de leurs collaborateurs. Portraits de DRH innovant en matière de qualité de vie au travail.

Ils négocient, mettent tout en œuvre pour s’assurer du bien-être de leurs collaborateurs. Portraits de DRH innovant en matière de qualité de vie au travail.

Charlotte Guy-Duquesne, directrice talent management & développement RH et diversité & inclusion, Allianz France

 Allianz regroupe plus de 142 000 employés dans le monde

 Elle rejoint Allianz en 2008

 Son objectif : « Ancrer à terme la mobilité parmi les pratiques habituelles des collaborateurs »

Charlotte Guy-Duquesne a mis en place une solution d’intelligence artificielle intitulée eMove, qui se base sur une analyse sémantique pour mettre en relation le profil des salariés et les postes à pourvoir. Le collaborateur entre ses compétences et son expérience dans l’outil, ainsi que ses souhaits. L’algorithme utilise ces données pour les mettre en adéquation avec les postes vacants. Un matching peut alors s’établir. « eMove apporte aux collaborateurs la possibilité de valoriser leurs talents et une plus grande ouverture vers des métiers qu’ils n’imaginaient pas », souligne la directrice Talent Management d’Allianz. Le succès est au rendez-vous avec 1 600salariés qui l’ont utilisée et un taux de mobilité active qui est déjà passé de 5 % à 6,5%.

Christophe Delenta, président, Sandoz France

 Sandoz a obtenu la certification « Top Employer France 2017 »

 Le groupe a noué un partenariat avec un réseau de crèches pour réserver des places mises à la disposition de ses collaborateurs

 Sa devise : « Chez Sandoz, on ne recrute pas pour un poste mais pour une carrière »

Christophe Delenta est convaincu que prendre soin de ses collaborateurs est la clé du succès d’une entreprise. Le leader mondial des médicaments génériques et des biosimilaires déploie ainsi de nombreuses actions au quotidien pour assurer le bien-être de ses équipes. Des activités sociales favorisant les échanges informels sont mises en place, tels que des déjeuners « eat&meet » par tirage au sort et des « cafés départements » entre les différents services. Le groupe dispose également d’un programme fédérateur d’une semaine, « Be Healthy », consacré à la santé, au sport et à l’alimentation. Les codes de l’entreprise évoluent au même rythme que les attentes des salariés : immédiateté de l’information, équilibre vie privée/vie professionnelle, droit à la déconnexion, etc.

Erwan Jalinier, directeur des ressources humaines, Courtepaille

 Le concept de Courtepaille existe depuis 1961

 Avant de rejoindre Courtepaille, il a travaillé pour Danone, Petit Navire et Thai Union

 Son défi : réduire le turn-over de ses effectifs

Pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre et au turn-over dans la restauration, le DRH de Courtepaille, Erwan Jalinier, mise sur un outil de recrutement prédictif. Un test de personnalité de vingt-cinq minutes se focalise sur les préférences comportementales du candidat et son mode d’analyse. Pour le paramétrer, le groupe a recueilli des données auprès de ses 160 directeurs d’établissement afin de les croiser avec les évaluations des directeurs régionaux contrôlant les restaurants. « Cela permet de déterminer quels critères comportementaux sont corrélés aux meilleurs résultats », avance Erwan Jalinier qui précise que la décision finale appartient toujours au département des ressources humaines.

Isabelle Paglia, directrice générale, Action Logement Formation

 Action Logement est un acteur majeur français du logement social et intermédiaire

 Le groupe emploie environ 18 000 collaborateurs

 Son objectif : accompagner la croissance

Pour parfaire la transformation et la structuration du groupe Action Logement, Isabelle Paglia a instauré une politique d’internalisation de la conduite du changement. Chaque projet de transformation, avant d’être validé, est enrichi d’un processus d’analyse des impacts et d’identification des actions à déployer. Pour ce faire, les équipes de la directrice générale ont mené des plans d’action concrets et porteurs de sens. L’objectif ? Créer une synergie entre les actions et suivre les décisions en impliquant les salariés.

Patricia Waldron-Werner, directrice des ressources humaines, Orange Business Services

 Orange Business Services est une division du groupe Orange spécialisée dans le service aux entreprises

 L’entreprise emploie plus de 20 000 collaborateurs en France et dans le monde

 Son objectif : « Répondre aux besoins de
transformation interne et s’adapter au nouveau paysage concurrentiel »

En réponse aux mutations technologiques actuelles, Orange Business Services se trouve en perpétuelle transformation. Depuis 2011, pour accompagner le changement, la directrice des ressources humaines a impulsé différentes mesures autour de trois axes : la sensibilisation, la formation et l’équipement des salariés. Les collaborateurs ont notamment pu être formés sur différentes thématiques liées au digital grâce à plusieurs universités d’entreprise : cloud, sales ou encore Cyberdefense Academy. Patricia Waldron-Werner a, par ailleurs, étendu le dispositif à sa propre équipe avec l’objectif que la politique RH contribue à la performance de l’entreprise.

Raphaël Viot

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Jean-Paul Delevoye : le discours et la méthode

Jean-Paul Delevoye : le discours et la méthode

Le contenu de la réforme des retraites que le gouvernement dévoilera mercredi portera sans doute la marque de son architecte, Jean-Paul Delevoye. Cet...

J.C. Benzo (Groupama) : "Le PER arrive à point nommé dans un contexte de réforme des retraites"

J.C. Benzo (Groupama) : "Le PER arrive à point nommé dans un contexte de réforme des retraites"

Jean-Christophe Benzo, qui dirige Groupama Épargne Salariale, évoque l’un des dispositifs mis en place par la loi Pacte, le PER. Il revient sur la néc...

S. Honoré Hatton (Mastercard France) : "Je crois à la vertu de l’exemple"

S. Honoré Hatton (Mastercard France) : "Je crois à la vertu de l’exemple"

Directrice générale de la filiale française d’un groupe mondial, Solveig Honoré Hatton évoque la question de l’égalité entre hommes et femmes et celle...

B.Tiers (e-SNCF) : "Devenir data scientist à 55 ans, c’est possible à la SNCF"

B.Tiers (e-SNCF) : "Devenir data scientist à 55 ans, c’est possible à la SNCF"

Benoît Tiers, directeur général d’e.SNCF, dirige les activités numériques, au sens large, au sein du groupe SNCF. Cette entité créée en 2016 a pour mi...

C. Castanet (AMF) : "L’épargne salariale est avant tout une épargne populaire"

C. Castanet (AMF) : "L’épargne salariale est avant tout une épargne populaire"

Avec encours total de 130 milliards d’euros et un nombre de contrats légèrement supérieur à 10,5 millions, l’épargne salariale a encore une marge de p...

B.Sobry-Chognot (Groupe Shell) : "L’intéressement responsabilise les salariés"

B.Sobry-Chognot (Groupe Shell) : "L’intéressement responsabilise les salariés"

Accroître l’engagement des collaborateurs et construire une politique sociale active notamment en matière d’employabilité durable, telle est la missio...

Chateauform':"La formation ? Là est notre ADN"

Chateauform':"La formation ? Là est notre ADN"

Avec 75 maisons et plus de 3 000 entreprises clientes, Chateauform’ s’est imposé comme un incontournable du secteur de la formation. Directrice des op...

C. Levasseur (SFR Altice) : "Notre marque employeur devient un atout"

C. Levasseur (SFR Altice) : "Notre marque employeur devient un atout"

Après un important plan de transformation engagé en 2017, Altice s'efforce de prendre soin de sa marque employeur pour attirer de nouveaux talents. Re...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message