La mue de Nexity en plateforme de services se poursuit

Nexity a publié des résultats financiers 2018 supérieurs aux objectifs. Les services ont contribué à cette performance. Et ce n’est que le début.
Alain Dinin (©D.R.)

Nexity a publié des résultats financiers 2018 supérieurs aux objectifs. Les services ont contribué à cette performance. Et ce n’est que le début.

« L’année 2018 a été bonne pour Nexity avec une croissance à deux chiffres de notre CA et de notre EBITDA ». Alain Dinin n’a pas boudé son plaisir mercredi 20 février à l’occasion de la présentation des résultats 2018 du groupe qu’il préside. Dans le détail, l’EBITDA de Nexity atteint 523 millions d’euros à fin décembre 2018, dont 477 millions d’euros pour l’activité dédiée au client particulier (283,6 millions d’euros générés par l’immobilier résidentiel et 193,8 millions d’euros par les services immobiliers aux particuliers) et 72 millions d’euros pour celle centrée sur les entreprises (64,8 millions d’euros pour l’immobilier et 6,9 millions d’euros pour les services).

« Le secret de notre surperformance vient de l’imbrication entre les métiers des services et de la promotion, révèle Jean-Philippe Ruggieri, directeur général délégué de Nexity en charge du « client particulier » et président des activités de promotion immobilière résidentielle et tertiaire du groupe. Par exemple, nous avons récupéré 500 informations foncières via nos métiers de services. Ces 500 informations ont permis de réaliser 20 à 25 opérations, soit 1 500 logements construits, 300 millions d’euros de chiffre d’affaires et 25 à 30 millions d’euros de résultat. »

Rien de surprenant dans ces conditions à voir Nexity poursuivre ses investissements dans les services. « Notre endettement a augmenté de 414 millions d’euros en 2018, principalement du fait de nos opérations de croissance externe, explique Julien Carmona, directeur général délégué en charge du client interne. Toutes ces acquisitions ont été réalisées dans les services, ce qui constitue une grande première pour Nexity. » La prise de contrôle de l’opérateur des résidences services seniors non médicalisées Aegide-Domitys (63 % du capital) constitue la plus importante, à hauteur de 226 millions d’euros. Vient ensuite le partenariat avec Morning Coworking pour 64 millions d’euros, symbole des ambitions de Nexity dans les services immobiliers aux entreprises.

La montée en puissance de Nexity Solutions Entreprise

« Nous allons faire décoller notre plateforme en immobilier d’entreprise sur la période 2019-2021 grâce à nos différents moteurs », assure Véronique Bédague, directrice générale adjointe de Nexity et PDG de Nexity Immobilier d’Entreprise. Outre le potentiel d’activité qui représente 2,8 milliards d’euros en promotion, la poursuite du développement de « Nexity Solutions Entreprise » constituera la deuxième turbine.

La prise de participation majoritaire (54 %) au capital de Morning Coworking, acteur totalisant à l’heure actuelle vingt espaces en Île-de-France, a été accompagnée en 2018 par l’acquisition d’une conciergerie d’entreprise baptisée Service Personnel. Début 2019, Nexity a également racheté Accessite, société spécialisée dans la gestion des surfaces de commerce.

Par ailleurs, Nexity Solutions Entreprise a renforcé l’offre de services de Nexity Property Management en signant un partenariat stratégique avec Intent, plateforme 100 % digitale d’échange de données en temps réel afin d’exploiter les données des bâtiments gérés. « Cette entreprise a construit de grands connecteurs avec Engie, EDF et Otis pour améliorer la maintenance prédictive, détaille Véronique Bédague. Nous créons ainsi de la valeur ajoutée pour l’asset car nous savons quels services proposés aux utilisateurs de l’immeuble. Nous ambitionnons d’ici mi-2019 de proposer à un de nos grands clients une sorte de cockpit lui permettant d’adresser en temps réels toutes les données de son bâtiment. »

Enfin, le groupe est entré en négociations exclusives en janvier 2019 avec le management de la filiale Nexity Conseil et Transaction (NCT) pour céder la majorité du capital de la société. « Nous ne cherchons pas nécessairement à être propriétaire pour intégrer telle ou telle brique à notre plateforme de services, précise Alain Dinin. Valérie Mellul, présidente de Nexity Conseil et Transaction, nous a fait part de certaines situations où elle se retrouvait conflictée. Nous avons donc décidé d’engager un management-buy-out pour permettre à NCT d’accélérer son développement. » Nexity devrait garder une participation dans l’entité et les compétences des équipes de NCT continueront à s’inscrire dans la palette des services de Nexity Solutions Entreprise.

D’ici 2021, tous les métiers de services de Nexity devraient représenter 45 % de l’EBITDA total du groupe.

François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

N. Depetro (Mapic) : "La dimension phygitale deviendra la nouvelle norme de nos événements"

N. Depetro (Mapic) : "La dimension phygitale deviendra la nouvelle norme de nos événements"

L’édition 2020 du marché international de l’implantation commerciale et de la distribution se fera entièrement en ligne via une nouvelle plateforme di...

Christel Bories, transformer le minerai en or

Christel Bories, transformer le minerai en or

Patronne d’Eramet depuis l’été 2017, Christel Bories s’est attelée à sortir le groupe minier de la crise et à le désendetter. Saluée pour sa performan...

Les îlots de chaleur urbains, ou comment dompter la canicule

Les îlots de chaleur urbains, ou comment dompter la canicule

Sûrement l’un des plus grands défis urbains découlant du changement climatique, les îlots de chaleur urbains mettent en difficulté les villes des quat...

La veille urbaine du 19 octobre 2020

La veille urbaine du 19 octobre 2020

DeA Capital qui acquiert Le Cap à la Plaine Saint-Denis, le conseil de surveillance d’URW qui rejette le plan des « activistes », la RATP qui teste un...

Affaire Veolia : l’avocat des salariés de Suez prend la parole

Affaire Veolia : l’avocat des salariés de Suez prend la parole

Il est celui qui a obtenu la suspension du projet de rachat par Veolia de la participation d’Engie dans Suez. Pour Décideurs Magazine, Zoran Ilic revi...

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

Les groupes pétroliers ont dû affronter à la fois la crise sanitaire de Covid-19 et la crise des marchés pétroliers. Jean-Pierre Sbraire, directeur fi...

La veille urbaine du 16 octobre 2020

La veille urbaine du 16 octobre 2020

Primonial qui signe trois cliniques MCO pour son fonds ESI, Mickaël Nogal qui prend la présidence du Conseil national de l’habitat, Engie à l’heure de...

L’opération Westfield, créatrice de valeur ou boulet pour Unibail-Rodamco-Westfield ?

L’opération Westfield, créatrice de valeur ou boulet pour Unibail-Rodamco-Westfield ?

Un consortium d’investisseurs emmené par Léon Bressler et Xavier Niel s’oppose frontalement à la stratégie des dirigeants d’Unibail-Rodamco-Westfield....

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte