La mairie de Paris songe à restaurer l’encadrement les loyers

Ian Brossat, adjoint d’Anne Hidalgo chargé du logement, affirme que la municipalité songe à rétablir l’encadrement des loyers. Un dispositif mis en place entre août 2015 et novembre 2017, date de son annulation par le tribunal administratif.

Ian Brossat, adjoint d’Anne Hidalgo chargé du logement, affirme que la municipalité songe à rétablir l’encadrement des loyers. Un dispositif mis en place entre août 2015 et novembre 2017, date de son annulation par le tribunal administratif.

Alors que les prix de l’immobilier parisien ne cessent d’augmenter, la mairie compte bien remettre en place l’encadrement des loyers. Estimant que depuis la décision de justice qui y a mis fin en novembre 2017, « la situation s’est très largement dégradée pour les locataires », Ian Brossat a présenté les futures mesures envisagées par la ville de Paris. Il explique s’appuyer sur une clause de la loi Elan autorisant certaines communes à encadrer leurs loyers. La municipalité ne compte néanmoins pas s’arrêter là. Pour mener à bien ce projet d’encadrement, elle va créer un Organisme de foncier solidaire (OFS), censé permettre aux classes moyennes un accès au logement à des prix bien inférieurs à celui du marché, entre 2 000 et 4 900 euros le mètre carré, contre un prix moyen actuel de 9 600 euros. L’OFS aura pour but de dissocier le bâti du foncier, dont il sera le propriétaire. Le bâti quant à lui sera mis en vente mais sur une durée déterminée, allant de dix-huit à quatre-vingt dix neuf ans. Un barème modélisé sur celui utilisé pour les HLM sera mis en place pour déterminer quels foyers pourront accéder à ce dispositif. 

Ces mesures sont cependant suspendues aux décrets d’application de la loi Élan, une difficulté admise par la mairie de Paris. 

Jérémie Amsallem

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

UE : l’élection bouscule les équilibres, mais renforce l’envie d’union

UE : l’élection bouscule les équilibres, mais renforce l’envie d’union

En Europe, les partis les plus europhiles sont ceux qui progressent le plus. Tel est le principal enseignement du scrutin du 26 mai.

Élections européennes 2019 : analyse des résultats en France

Élections européennes 2019 : analyse des résultats en France

Une extrême droite qui stagne par rapport à 2014, un centre pro européen qui s’installe durablement dans la vie politique, une vague verte, des partis...

UE : superpuissance ou puissance entravée ?

UE : superpuissance ou puissance entravée ?

L’UE avance pas à pas. Un travail de fond qui mérite d'être mis en lumière. Il permet au Vieux-Continent de rivaliser avec les États-Unis et la Chine...

Défense : l’Union fait la force

Défense : l’Union fait la force

L’Union européenne est déjà active en matière militaire. Et le contexte international lui permet d’aller de plus en plus loin. Même si la construction...

Que reste-t-il de la gauche ?

Que reste-t-il de la gauche ?

La déliquescence du PS porte un coup très dur à la gauche qui n’a jamais été aussi faible et divisée qu’en 2019. Pourtant, des proximités idéologiques...

Colloque Fidroit 2019 : rendez-vous le 6 juin

Colloque Fidroit 2019 : rendez-vous le 6 juin

Le 22e colloque Fidroit aura lieu le 6 juin prochain à Boulogne-Billancourt. Ouvert à tous les professionnels du patrimoine, le fil rouge de la journé...

Fabien Benoit : "La Silicon Valley n'aime pas la démocratie"

Fabien Benoit : "La Silicon Valley n'aime pas la démocratie"

Autrefois terre de création et de contre-culture, la Silicon Valley a muté. Au point de devenir plus menaçante que fascinante. Entretien avec le journ...

Cédric O, au cœur des réseaux

Cédric O, au cœur des réseaux

Pour succéder à Mounir Mahjoubi à la tête du secrétariat d’État au numérique, le président de la République a fait appel à un proche conseiller, march...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message