La Macif rachète Aviva France pour 3,2 milliards d’euros

La maison-mère de la Macif, Améa, est entrée en négociations exclusives avec Aviva pour racheter sa filiale française. Une opération à 3,2 milliards d’euros.

La maison-mère de la Macif, Améa, est entrée en négociations exclusives avec Aviva pour racheter sa filiale française. Une opération à 3,2 milliards d’euros.

Finalement, c’est la Macif qui l’a emporté. Après que le Britannique Aviva a annoncé, l’été dernier, sa volonté de se séparer de son activité française, les candidats à la reprise n’avaient pas manqué. Outre Améa, la société qui chapeaute la Macif, Generali, Athora, Allianz ou encore Eurazeo avaient manifesté leur intérêt. En précisant aujourd’hui être entré en négociations exclusives avec Améa, Aviva a mis fin au suspens. Mieux, le groupe d’Outre-Manche fait un pas de plus vers l’un de ses objectifs : recentrer son activité. "La vente d'Aviva France est une étape très importante dans la mise en œuvre de notre stratégie", confirme Amanda Blanc, PDG d'Aviva, selon des propos repris par Les Échos.

Reprise totale de l’activité

Au-delà du prix de la transaction – 3,2 milliards d’euros –, l’offre formulée par Améa avait l’avantage de concerner l’ensemble des métiers d’Aviva France (assurance-vie, assurance générale et de gestion d’actifs en France et participation dans l’UFF, réseau spécialisé dans la gestion patrimoniale) alors que les autres candidats au rachat entendaient céder l’une ou l’autre de ses activités. En effet, alors que Allianz ou Generali souhaitaient vendre l’assurance-vie, Eurazeo voulait quant à lui se séparer de l’assurance-chômage. Dans ces conditions, non seulement les pouvoirs publics mais aussi les salariés d’Aviva France soutenaient l’offre du groupe Améa qui, selon un communiqué d’Aviva, permet de "sécuriser les emplois d’Aviva France et d’assurer le maintien du service clients grâce à un nouvel actionnaire de référence".

Changement d’échelle

Pour la Macif, le rachat d’Aviva France marque une étape de taille dans son développement. En effet, si les négociations aboutissaient, le Français doublerait de taille, atteignant 16 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Un changement d’échelle particulièrement marqué en matière d’assurance-vie puisqu’avec 90 milliards d’euros d’encours, "nous serons dans le top 5 du marché français", s’enthousiasme Adrien Couret, directeur général d’Améa dans les colonnes des Échos. Surtout, le groupe deviendra l’assureur de l’Afer, association de 760 000 épargnants, ayant confié à Aviva France 55 milliards d’euros. De plus, avec le rachat, la Macif pourra compter sur mille agents généraux de réseau supplémentaires. Financée en partie par des fonds propres et par la levée de dette subordonnée, l’opération est historique pour la Macif. Mais, comme le confiait Adrien Couret aux Échos : "des opportunités de cette ampleur sont rares. Sur le marché français, cela se produit une fois par décennie si ce n'est moins. D'où l'enjeu qui consistait à être assez réactif pour la saisir".

S.V.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Rivière Avocats Associés attire un ancien directeur général des services

Rivière Avocats Associés attire un ancien directeur général des services

Après avoir bâti sa carrière auprès de collectivités locales et territoriales, Pierrick Raude intègre Rivière Avocats Associés en tant qu’associé seni...

Clifford Chance renforce sa pratique private equity

Clifford Chance renforce sa pratique private equity

Clifford Chance renforce sa pratique private equity en accueillant Benjamin de Blégiers en qualité d’associé.

La Commissions des sanctions de l’AMF compte quatre nouveaux membres

La Commissions des sanctions de l’AMF compte quatre nouveaux membres

Par arrêté en date du 3 septembre 2021 du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance publié ce jour et décision des autres autorités compét...

Jean-Michel Darrois : "L’OPA de Veolia/Suez est la plus difficile de ces dix dernières années"

Jean-Michel Darrois : "L’OPA de Veolia/Suez est la plus difficile de ces dix dernières années"

À 73 ans, Jean-Michel Darrois est historiquement l’avocat qui murmure à l’oreille des grands patrons français. Avec pour terrain d’exercice le CAC 40,...

Droit des produits : Qolumn Avocats ouvre ses portes

Droit des produits : Qolumn Avocats ouvre ses portes

Gaëlle Saint-Jalmes et Gilles Boin s’associent pour créer Qolumn Avocats, une structure consacrée au droit des produits alimentaires et de grande cons...

Le prix du Cercle Montesquieu 2021 revient à…

Le prix du Cercle Montesquieu 2021 revient à…

"L'intelligence artificielle en procès, Plaidoyer pour une réglementation internationale et européenne" de Yannick Meneceur, paru aux éditions Bruylan...

Keras Avocats, le droit au service de la construction

Keras Avocats, le droit au service de la construction

Déjà solidement implanté dans le nord de la France, le cabinet Keras Avocats consolide sa présence parisienne avec le recrutement de Constantin Heyte,...

Laëtitia Ménasé devient secrétaire générale de Canal+

Laëtitia Ménasé devient secrétaire générale de Canal+

Laëtitia Ménasé est nommée secrétaire générale de Canal+ et devient membre du comité exécutif du groupe.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte