La locomotive chinoise en perte de vitesse

Alors que l’année 2021 a dépassé tous les espoirs de croissance des pays occidentaux, de l’autre côté du globe la machine chinoise voit apparaitre quelques grains de sable. Effet conjoncturel ou structurel ? Voici quelques éléments de réponse.

Alors que l’année 2021 a dépassé tous les espoirs de croissance des pays occidentaux, de l’autre côté du globe la machine chinoise voit apparaitre quelques grains de sable. Effet conjoncturel ou structurel ? Voici quelques éléments de réponse.

La crise sanitaire et ses conséquences permettent à la Chine de mettre en avant son industrie. Avec la nécessité croissante de produits pharmaceutiques, textiles et autres équipements informatiques, les exportations chinoises ont permis à ce pays d’être l’un des rares à avoir eu une croissance économique en 2020. L'année 2021 a cependant été  marquée par un fort ralentissement de l’activité, avec des variations du PIB réel trimestriel évaluées à +0,5% en moyenne, contre 1,6% par trimestre entre 2014 et 2019.

Comprendre le ralentissement économique chinois

Plusieurs facteurs expliquent cette situation. Le vieillissement de la population est l'un des principaux. Comme en Occident, la Chine connaît un "papy-boom". La part des 15-64 ans, dans la population est en recul depuis 2010. Ensuite joue l’épuisement des effets de rattrapage. Le modèle de Solow explique qu’un pays en voie de développement a un stock de capital bien inférieur à sa force de travail. Puis, grâce à l’investissement et au progrès technique, le taux de croissance du capital rattrape le taux de croissance du travail.

Un tiers des promoteurs immobiliers chinois seraient au bord de la faillite

Cependant, les investissements extérieurs ou intérieurs croissent de moins en moins. Le Service économique régional de Pékin explique en partie cet affaissement de l’investissement par les restrictions pesant sur le secteur de l’immobilier, où un tiers des promoteurs immobiliers chinois seraient au bord de la faillite. La dette a principalement financé ce secteur, maintenant menacé de crise, ce qui oblige le gouvernement de Xi Jinping à intervenir. L’interventionnisme du régime avec les tours de vis réglementaires envers les entreprises privées se répercute nécessairement sur les investissements, et donc sur la croissance. Plus concrètement, cela se traduit par la baisse des indices pmi manufacturier et non manufacturier en 2021.

Les répercussions chez les partenaires chinois

Ce ralentissement de l’activité conduit nécessairement à un affaiblissement du commerce extérieur, particulièrement avec les pays asiatiques car leurs chaînes d’approvisionnement sont étroitement imbriquées. Des pays comme la Malaisie ou le Vietnam ont une part des exportations vers la Chine dans leur PIB de 20 % et sont donc les plus sensibles aux évolutions économiques de la deuxième économie mondiale.  De même, des pays d’Afrique comme l’Angola ou du Golfe, exportateurs de matières premières, se voient pénalisés. Natixis a étudié l’élasticité des exportations vers la Chine en fonction de sa croissance et explique que les pays les plus impactés seraient les économies émergentes exportatrices de matière première, pétrole compris.  

L'UE a été le principal bénéficiaire des investissements chinois entre 2005 et 2019

Concernant l’Occident, l’Union européenne a été le principal bénéficiaire des investissements chinois entre 2005 et 2019, avec 15 % des flux financiers chinois cumulés. Les pays les plus industrialisés, comme l’Allemagne ou la Suède, souffriraient donc le plus d’un ralentissement de l’activité chinoise. Cependant, la Chine étant financièrement peu connectée avec le reste du monde, une éventuelle crise n’aurait un impact que modéré sur la finance mondiale. Cela étant dit, et à l’instar de l’Europe des années 1970 ou du Japon des années 1990, l’histoire a montré que la transition d’une économie en rattrapage vers une économie mature ne s’est jamais faite sans crise réelle.

Clément Redon

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Concurrence : des huissiers lourdement sanctionnés

Concurrence : des huissiers lourdement sanctionnés

Le 13 janvier, l’Autorité de la concurrence a rendu deux décisions par lesquelles elle condamne pour entente le Bureau de signification de Paris ainsi...

Hughes Hubbard Paris consolide sa pratique conformité

Hughes Hubbard Paris consolide sa pratique conformité

La nomination en tant qu'associée de Marie-Agnès Nicolas, spécialiste de l’anticorruption et des enquêtes internes, constitue une nouvelle étape pour...

Delcade s’installe à Biarritz

Delcade s’installe à Biarritz

Delcade ouvre un nouveau bureau à Biarritz et y accueille le fiscaliste Antoine Descotte en qualité d’associé.

Fichorga et FoxNot s’unissent pour numériser le notariat

Fichorga et FoxNot s’unissent pour numériser le notariat

Mutualiser savoir-faire et compétences pour accompagner l’évolution des notaires : voilà, en somme, l’idée à l’origine du rapprochement entre les deux...

N. Hubert (Milleis Banque) : "Les mouvements audacieux sont souvent opportunistes"

N. Hubert (Milleis Banque) : "Les mouvements audacieux sont souvent opportunistes"

Croissance externe, codes du luxe, innovation, Milleis Banque affirme sa nouvelle identité et ses ambitions. Échange avec Nicolas Hubert, directeur gé...

Comment intégrer l’impact des prix du carbone dans les portefeuilles ?

Comment intégrer l’impact des prix du carbone dans les portefeuilles ?

Depuis des années, les responsables européens s’appliquent à lutter contre le changement climatique. Si les autres pays ne parviennent pas à s’aligner...

Stéphanie Smatt-Pinelli, l'hyperactive

Stéphanie Smatt-Pinelli, l'hyperactive

Directrice juridique en charge du règlement des grands contentieux d'Orano, Stéphanie Smatt-Pinelli figure parmi les personnalités incontournables du...

Chez Centaure, deux avocates deviennent associées

Chez Centaure, deux avocates deviennent associées

Ourida Derrouiche et Nathalie Lagrée ont rejoint le collège d’associés du cabinet, qui compte désormais quatre femmes sur douze membres.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte