La Justice donne du poids aux revendications des partisans de la réouverture des grands centres

Le centre commercial Beaugrenelle a obtenu du Tribunal administratif de Paris la suspension immédiate de l’arrêté de fermeture dont il faisait l’objet alors que le CNCC, le Procos et l’Alliance du commerce ont appelé le gouvernement à autoriser la réouverture dès que possible des centres de plus de 40 000 m². Explications.

Le centre commercial Beaugrenelle a obtenu du Tribunal administratif de Paris la suspension immédiate de l’arrêté de fermeture dont il faisait l’objet alors que le CNCC, le Procos et l’Alliance du commerce ont appelé le gouvernement à autoriser la réouverture dès que possible des centres de plus de 40 000 m². Explications.

Beaugrenelle a-t-il ouvert une brèche ? Alors que le préfet de police de Paris avait décidé par arrêté daté du 13 mai de le fermer jusqu’au 10 juillet, tout comme Aéroville, Italie Deux, le Forum des Halles, le magasin Galeries Lafayette et celui du Printemps Haussmann pour éviter la propagation du virus Covid-19, le centre commercial géré par Apsys a obtenu du Tribunal administratif de Paris la suspension immédiate de l’arrêté de fermeture. Il pourra ainsi ouvrir ses portes dès mercredi 20 mai.

« Beaugrenelle répond point par point aux conditions fixées par les autorités, à savoir : une surface commerciale utile inférieure à 40 000 m², une zone de chalandise limitée au bassin de vie (ce qui est le cas en l’absence des touristes), le respect de protocoles sanitaires stricts (lesquels ont été soigneusement anticipés par les équipes de Beaugrenelle) », précise l’avocat de Beaugrenelle, Vincent Brenot, associé du cabinet August Debouzy.

Une décision qui va donner du poids à l’appel lancé quelques heures plus tôt par le Conseil national des centres commerciaux, le Procos (fédération pour la promotion du commerce spécialisé) et l’Alliance du Commerce (organisation professionnelle dans l’équipement de la personne). Les trois organisations ont en effet demandé au gouvernement de reconsidérer sa position en autorisant la réouverture dès que possible des centres commerciaux de plus de 40 000 m².

« Cette catégorie de centres est celle qui est la mieux équipée pour accueillir ses clients en toute sécurité, disposant des moyens techniques et humains pour ce faire, arguent les trois entités. De plus, ces équipements et les commerces qui y sont implantés représentent un quart du chiffre d’affaires de la filière et jouent donc un rôle économique et social essentiel dans leurs territoires d’implantation. Enfin, la coexistence de lieux de commerce ouverts et d’autres qui restent fermés conduit les clients à se déplacer pour leurs achats vers des lieux plus éloignés de leurs domiciles et donc à la concentration des flux. » Les prochaines prises de parole de Bruno Le Maire seront scrutées avec attention.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Belgique : création du cabinet Harvest

Belgique : création du cabinet Harvest

Après respectivement 25, 15 et 10 ans de pratique dans des cabinets d’affaires internationaux, Didier Grégoire, Adrien Lanotte et Guillaume Beauthier...

Troisième associée chez Huc-Morel Labrousse

Troisième associée chez Huc-Morel Labrousse

Julie Fréal-Saison est la nouvelle associée du cabinet de pénalistes Huc-Morel Labrousse Avocats.

S. Fendler (Altixia) : "Il ne faut pas s’attendre à une baisse drastique des prix de l’immobilier"

S. Fendler (Altixia) : "Il ne faut pas s’attendre à une baisse drastique des prix de l’immobilier"

Malgré les difficultés économiques provoquées par les mesures de confinements imposées pour enrayer l’épidémie de Covid-19, les sociétés de gestion im...

Belgique : un ancien directeur juridique chez Crowell & Moring

Belgique : un ancien directeur juridique chez Crowell & Moring

Le vice-président exécutif et directeur juridique de Telenet rejoint le cabinet d’avocats bruxellois après avoir été client de ce cabinet pendant près...

Tierce-conciliation : nouvelle plateforme de résolution des litiges

Tierce-conciliation : nouvelle plateforme de résolution des litiges

Pour faire face à la crise du coronavirus, la famille du droit se mobilise en créant un nouveau processus de règlement des difficultés dans les relati...

Lexclair : percer les secrets du legal design

Lexclair : percer les secrets du legal design

Lancé en plein confinement par l’avocate Sophie Lapisardi et l’expert en design thinking Fabrice Mauléon, Lexclair dispense aux juristes des formation...

A. Hezez (Richelieu) : "Christine Lagarde fera tout pour maintenir la stabilité économique de l’UE"

A. Hezez (Richelieu) : "Christine Lagarde fera tout pour maintenir la stabilité économique de l’UE"

Contrairement à la crise de 2008, les banques centrales ont répondu de manière rapide et massive face à la crise du coronavirus. Pour assurer leurs rô...

Laurent de Swarte (AGAMI Familly Office) : "Le métier de family office est universel"

Laurent de Swarte (AGAMI Familly Office) : "Le métier de family office est universel"

Le métier de familly office est en plein développement depuis quelques années, mais reste malgré tout inconnu du public. Laurent de Swarte, co-fondate...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message