La France et l'Allemagne main dans la main pour la transition énergétique

Bruno Poirson, secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, a rencontré son homologue allemand à Berlin dans l'optique de renforcer les liens entre les deux pays sur le thème de la transition énergétique.

Bruno Poirson, secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, a rencontré son homologue allemand à Berlin dans l'optique de renforcer les liens entre les deux pays sur le thème de la transition énergétique.

Pour la rentrée, la France et l'Allemagne ont tenu à rappeler leur volonté d'avancer main dans la main pour la transition énergétique. Lundi 4 septembre, Bruno Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre français de la Transition écologique et solidaire et Rainer Baake, secrétaire d’État à l’Énergie au ministère fédéral allemand de l’Économie et de l’Énergie, se sont rencontrés à Berlin. Dans la foulée, ils ont fait savoir par un communiqué la volonté commune des deux pays « d'assurer la transition énergétique de l’Europe » et de « lutter contre le changement climatique ». Ils se sont ainsi déclarés convaincus « qu’un cadre réglementaire fiable au niveau européen, intégrant des objectifs ambitieux pour l’efficacité énergétique et pour les énergies renouvelables, constitue la clé de voûte de la réussite de la transition énergétique pour nos deux pays et pour l’Union européenne dans son ensemble ».

Pour ce faire, les deux pays souhaitent développer un réseau intelligent transfrontalier dans le cadre de l’initiative « Smart border », censé constituer une « vitrine technologique pour la mise en œuvre des objectifs de transition énergétique ». De plus, la France et l'Allemagne ont annoncé vouloir mener des réflexions communes sur la faisabilité d'appels d'offres d'énergies renouvelables et sur un renforcement de la tarification du carbone de la production électrique.

 

B. B.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 4 décembre 2020

La veille urbaine du 4 décembre 2020

Les fédérations du commerce qui dénoncent la décision de reporter les soldes, Pierre Ducret qui succède à Gilbert Emont à la direction de l’Institut P...

Antoine Onfray rejoint Tikehau Capital

Antoine Onfray rejoint Tikehau Capital

Un mois après l’annonce de son départ de Paref, Antoine Onfray a pris les fonctions de CFO Group chez Tikehau Capital. Retour sur son parcours.

Quel loyer dans chaque commune ? L’Etat met en ligne une carte

Quel loyer dans chaque commune ? L’Etat met en ligne une carte

Le ministère chargé du Logement a mis en ligne une carte interactive des loyers moyens afin de palier au manque d’informations dans les petites villes...

La veille urbaine du 3 décembre 2020

La veille urbaine du 3 décembre 2020

Un budget de 2,7 Mds€ pour l'Anah en 2021, BNP Paribas REIM qui acquiert l'ensemble « Ilot 4B » à Euronantes, Antoine Onfray nommé CFO de Tikehau Capi...

Environnement de travail : SFL compare les attentes des salariés avant et après le premier confinement

Environnement de travail : SFL compare les attentes des salariés avant et après le premier confineme...

Métamorphosé par la pandémie, le monde du travail se réinvente avec la mise en place massive du télétravail. De cette pratique découle un abandon part...

La veille urbaine du 2 décembre 2020

La veille urbaine du 2 décembre 2020

WeWork qui ouvre un nouvel espace au 7 rue de Madrid à Paris 8e, Géraldine Ajax qui prend la direction de la marque du groupe Quartus, les pertes de l...

Déviation routière : peut-elle porter un intérêt public majeur justifiant une dérogation à la protection des espèces protégés ?

Déviation routière : peut-elle porter un intérêt public majeur justifiant une dérogation à la protec...

Affecter la conservation d’espèces suppose l’obtention d’une autorisation dérogatoire : le projet répond à un impératif d’intérêt public majeur mais a...

La mise en concurrence des concessions hydroélectriques aura-t-elle lieu ?

La mise en concurrence des concessions hydroélectriques aura-t-elle lieu ?

Avec une puissance installée qui avoisine les 25 GW, soit près du 1/5e du parc de production français et près de 12 % de la production d’électricité,...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte