Chateauform':"La formation ? Là est notre ADN"

Avec 75 maisons et plus de 3 000 entreprises clientes, Chateauform’ s’est imposé comme un incontournable du secteur de la formation. Directrice des opérations de l’activité, Béatrice Bonnet nous présente les nouvelles offres du groupe ainsi que ses objectifs.

Avec 75 maisons et plus de 3 000 entreprises clientes, Chateauform’ s’est imposé comme un incontournable du secteur de la formation. Directrice des opérations de l’activité, Béatrice Bonnet nous présente les nouvelles offres du groupe ainsi que ses objectifs.

Décideurs. Comment présenteriez-vous votre groupe ?

Châteauform’ propose une large palette de maisons qui apportent de la « chaleur ajoutée » aux séminaires, aux formations et aux événements d’entreprise.

En 2019, cinq maisons sont venues grossir votre catalogue. Répondent-elles à des besoins spécifiques ou s’agit-il simplement de coups de cœur ?

Les deux ! Il y a ce que nous dictent les opportunités et les besoins du marché. Les séminaires sont plus courts et nos clients cherchent à diminuer leur temps de transport. Ainsi, pour suivre cette tendance, nous venons d’ouvrir des maisons au cœur de Paris (Saint-Lazare) et de Lyon (Saint-Nizier). Dans la périphérie aussi, afin de nous rapprocher de nos clients qui font de plus en plus le choix de s’y installer. D’où notre ouverture aux Puces de Saint-Ouen. Ensuite, il y a effectivement les coups de cœur. Cela a été le cas pour notre nouvelle maison Châteauform’ Schloss Velen proche de Düsseldorf. Ainsi que pour la maison des Centraliens à Paris.

"Nos maisons apportent de la chaleur ajoutée aux évènements d'entreprise"

Vous intervenez aussi dans les entreprises…

Oui, cette offre « Home » est en pleine expansion. Vous le savez, les entreprises cherchent souvent des lieux originaux, propices aux échanges. Pour répondre aux habitudes et aux désirs des millennials toutes emménagent leurs propres lieux. « Home » nous permet d’apporter notre savoir-faire directement chez nos clients. Couple d’hôtes, chef, toutes nos équipes viennent apporter notre fameuse chaleur ajoutée !

Depuis peu, vous proposez Formasquare. À qui s’adresse cette nouvelle expérience ?

Nos clients déclaraient souvent qu’il nous manquait des lieux assez grands pour accueillir leurs salariés non-cadres, en particulier pour leurs formations. Or, là est l’ADN de Châteauform’. Notre nom dit tout, d’ailleurs : Château car ce fut notre première maison, et Form’ car l’un de nos créateurs était formateur. C’est donc pour répondre à cette demande que nous avons créé nos « Campus ». Mais ceux-ci sont au vert, alors nous avons lancé Formasquare en complément. Des lieux faciles d’accès au cœur des villes ou des périphéries, dédiés à la formation, et correspondant aux budgets formation de nos clients. Ces salles peuvent accueillir jusqu’à 200 personnes. Et, bien entendu, elles sont en totale adéquation avec les nouvelles techniques d’apprentissage.

Vous venez d’acquérir le Ceran. Pourquoi ce rachat ?

Le Ceran continuera à vivre sous sa propre entité. Il possède une expertise en immersion linguistique que nous n’avons pas. Mais nous pouvons joindre nos forces : il nous apporte le contenu tandis que nous avons les lieux. Pourquoi ne pas proposer des maisons offrant séminaires et formations, par exemple, voire des maisons 100 % Ceran ? Cette alliance présente de vraies opportunités pour les deux entreprises.

Quels sont désormais vos objectifs ?

Outre « Home » et le Ceran, nous comptons beaucoup sur la gestion des universités d’entreprises. De même, nous misons énormément sur l’Allemagne. C’est un marché où, à terme, nous souhaiterions nous développer de façon aussi forte que sur le territoire français.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Sarah El Haïry : "Les jeunes ont une bonne image de l’entreprise"

Sarah El Haïry : "Les jeunes ont une bonne image de l’entreprise"

La secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement fait le point sur les mesures destinées à stimuler l’emploi de la jeune génération qu’e...

Négociations sur le télétravail, bientôt la fin du suspense ?

Négociations sur le télétravail, bientôt la fin du suspense ?

Depuis trois semaines, syndicats et patronat s’entretiennent par visioconférence pour actualiser le cadre du travail à distance. Le point sur l’avancé...

O.Cortyl (Celio): "Ne pas tomber dans le piège d’une marque employeur autocentrée"

O.Cortyl (Celio): "Ne pas tomber dans le piège d’une marque employeur autocentrée"

Leader du marché du prêt-à-porter en France, Celio cherche sans cesse de nouveaux talents. L’occasion de revenir avec Olivier Cortyl, le directeur du...

Nouvel épisode dans le feuilleton Veolia Suez

Nouvel épisode dans le feuilleton Veolia Suez

La Cour d’appel de Paris a confirmé, jeudi 19 novembre, l’ordonnance de référé qui avait conditionné l’opération de rachat Veolia-Suez à l’information...

J.Lamadon (Norma Avocats) : " Négocier sur la qualité de vie au travail pour relever le défi millennials "

J.Lamadon (Norma Avocats) : " Négocier sur la qualité de vie au travail pour relever le défi millenn...

En 2025, 75 % des effectifs seront composés de « Millennials ». Cette statistique hante les DRH qui s’interrogent sur l’organisation digne d’attirer c...

Inégalités de genre : imposer les femmes à la table des discussions

Inégalités de genre : imposer les femmes à la table des discussions

Les femmes paient le prix fort de la pandémie. Pour limiter le recul déjà constaté en matière d’égalité, le Women’s Forum plaide pour une inclusion pl...

Entreprises : Concilier santé économique et santé mentale des salariés

Entreprises : Concilier santé économique et santé mentale des salariés

Alors qu’un numéro vert vient d’être mis en place pour venir en aide aux salariés en détresse psychologique, le dernier Baromètre Empreinte Humaine-Op...

L.Valot (First Group Learning): "La crise sanitaire fait évoluer les pratiques d’apprentissage "

L.Valot (First Group Learning): "La crise sanitaire fait évoluer les pratiques d’apprentissage "

La formation professionnelle faisait déjà beaucoup parler d’elle avant la crise. Les situations de confinement et les nouvelles règles sanitaires ont...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte