Fiscalité, une spécialité payante

Les fiscalistes ne connaissent pas le chômage, ou en tout cas très peu. Et ce quasi-plein-emploi a un impact direct sur les rémunérations, très attrayantes.

Les fiscalistes ne connaissent pas le chômage, ou en tout cas très peu. Et ce quasi-plein-emploi a un impact direct sur les rémunérations, très attrayantes.

Les fiscalistes en entreprise

Il y a toujours un fossé entre les moyennes et les cas individuels. En entreprise, « les rémunérations des fiscalistes comme celles des juristes sont extrêmement variables. Elles peuvent dépendre du secteur d’activité ou de l’historique des fonctions fiscales dans l’entreprise », explique Arnaud de Bonneville, associé chez Tillerman Executive Search.

Certains fiscalistes sont en effet mieux rétribués que d’autres, les spécialistes des prix de transfert notamment. Ils sont peu nombreux dans ce cas et peuvent gagner entre 10 % et 15 % de plus que la moyenne de leurs homologues en entreprise, selon le chasseur de têtes. Les moins bien lotis sont ceux qui s’occupent de « tout ce qui est compliance, au sens des déclarations fiscales, ou encore les douaniers1 qui font partie des équipes fiscalité, à l’exception des directeurs douanes », commente-t-il.

Les fiscalistes en cabinet

Qu’en est-il chez les avocats ? Pour les collaborateurs, les rémunérations relèvent globalement des mêmes grilles de rétrocession d’honoraires que celles des départements fusions-acquisitions et banque-finance, indique Roland Dana, associé gérant chez Dana Human Capital.

La fiche de paie des associés, elle, dépend en général du chiffre d’affaires. Ce qui n’est pas forcément le cas des associés fiscalistes puisqu’ils ne sont pas apporteurs d’affaires. « Il est vrai que les attentes en ce qui concerne le chiffre d’affaires sont généralement moindres du fait que le département fiscal intervient aussi très souvent en support des autres équipes, en particulier M&A, banque-finance et private equity », explique le juriste. En effet, lorsqu’un cabinet conseille une entreprise dans une opération de fusion ou d’acquisition, il va faire appel à son département social pour mener un audit, mais aussi à ses fiscalistes pour optimiser l’opération fiscalement et vérifier que la cible est nette.

Une autre forme de synergie se reflète sur le niveau des rémunérations : celle permise par les profils polyvalents, capables d’intervenir tant en corporate tax qu’en fiscalité patrimoniale, qui sont peu nombreux passé un certain niveau de séniorité. « Les avocats qui conseillent les grandes fortunes ou les dirigeants sur leur fiscalité personnelle créent un lien de confiance et de proximité avec eux ; c’est un axe de développement très stratégique pour les cabinets, qui seront plus naturellement sollicités par ce même dirigeant pour des opérations transactionnelles (fusion, acquisition, levée de fonds, investissement, implantation à ­l’étranger…), poursuit Roland Dana. À l’inverse, dans le sens de l’ultra-spécialisation, nous constatons également une grande pénurie de fiscalistes, dédiés à la pratique du private equity, capables d’accompagner et de structurer fiscalement une opération de LBO aux côtés des fonds. » Là encore, les perles rares s’y retrouvent ­financièrement.

Olivia Vignaud

1 Les douaniers sont des fiscalistes spécialisés en droit de douane. Ils travaillent dans des groupes qui importent et exportent des biens.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Professions du droit : enquête sur les rémunérations édition 2019

Directeurs juridiques, juristes, compliance officers, avocats ou fiscalistes... quelle rémunération pour quel mode d'exercice du droit ? Décideurs publie la nouvelle édition de sa grande enquête : grilles de salaire, courbes de croissance, éléments de comparaison, analyse du marché de l'emploi et décryptages.
Sommaire Êtes-vous payé à votre juste valeur ? Droit en entreprise : quels salaires ? Droit social : tout dépend de la structure d'exercice Experts du M&A, des rémunérations en hausse Avocats, quel modèle de cabinet pour quelle rémunération ? Français vs Anglo-saxons : le poids du droit Business development : une fonction incontournable pour les avocats À robe égale, rémunération égale Collaboration libérale : le casse-tête de la clientèle personnelle
Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

De la salle des pas perdus à l’hôtel de Bourvallais, il n’y avait, pour Éric Dupond-Moretti, qu’un pas à sauter. L’ex-pénaliste, entré au gouvernement...

L’AFA annonce une enquête sur l’état des dispositifs anticorruption en entreprise

L’AFA annonce une enquête sur l’état des dispositifs anticorruption en entreprise

L’Agence française anticorruption a annoncé le lancement d’une nouvelle enquête. L’objectif de ce diagnostic : faire un état des lieux des dispositifs...

Marc Mossé retrouve August Debouzy

Marc Mossé retrouve August Debouzy

Il y a deux décennies, Marc Mossé commençait sa carrière d’avocat chez August Debouzy. Un passage par le monde de l’entreprise et par l’AFJE plus tard...

Edgar Avocats : un an d’existence, des recrutements externes et de beaux dossiers

Edgar Avocats : un an d’existence, des recrutements externes et de beaux dossiers

En décembre 2020, Guillaume Bredon quittait brl avocats, qu’il avait ouvert vingt ans plus tôt, pour fonder Edgar Avocats. Après une première année dy...

Simon Associés se renforce en contentieux des affaires

Simon Associés se renforce en contentieux des affaires

Vanessa Ruffa rejoint Simon Associés. Elle intègre le département contentieux et arbitrage du cabinet d’affaires en qualité d’associée.

Squair crée un département droit public

Squair crée un département droit public

Quentin Maujeul s’associe au cabinet Squair. Il y animera le nouveau département consacré au droit public.

The Line, nouvelle boutique de droit des sociétés et fiscalité

The Line, nouvelle boutique de droit des sociétés et fiscalité

Caroline Zimbris-Golleau et Alexandra Ménard s’associent et lancent The Line, un cabinet spécialisé en droit des sociétés et fiscalité, mais aussi com...

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

La cour d’appel de Paris, qui avait annulé la mise en examen du cimentier pour complicité de crimes contre l’humanité, a opéré hier un revirement. Laf...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message