La Fed se prépare à accorder des facilités de crédits aux entreprises

Pour restaurer la liquidité du marché du crédit, fragilisée par la propagation du coronavirus, la Réserve fédérale américaine (Fed) lance un vaste programme pour accorder des facilités de crédits aux entreprises et aux ménages.
La Fed

Pour restaurer la liquidité du marché du crédit, fragilisée par la propagation du coronavirus, la Réserve fédérale américaine (Fed) lance un vaste programme pour accorder des facilités de crédits aux entreprises et aux ménages.

La Réserve fédérale américaine (Fed) sort de son chapeau des méthodes qui ont fait leurs preuves. L'institution financière a en effet annoncé ce mardi 17 mars un programme de facilités de crédits dans le but d'alimenter le marché et de lui redonner de la liquidité. Une stratégie qui avait déjà portée ses fruits en 2008.

Cette mesure a été trés appréciée des investisseurs. Wilfrid Galand, Directeur Stratégiste de Montpensier Finance, rappelle le caractère vital du marché obligataire : "le marché du crédit est la clé. Les autorités doivent empêcher un krach obligataire. Elles doivent veiller à son bon fonctionnement. Si elles n’y parviennent pas et au besoin de parvenir à une meilleure coordination internationale, la question de la suspension temporaire de la Bourse se poserait".

Le CAC a cloturé ce mardi en hausse de + 2,84 % tandis que le Dow-Jones s'appréciait de + 3,26 % a mi-séance. 

AF

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Patrick Blethon (Saur) : "En France, on ne connaît pas le prix de l’eau"

Patrick Blethon (Saur) : "En France, on ne connaît pas le prix de l’eau"

Président de Saur depuis un an et demi, Patrick Blethon déroule son plan stratégique. Au menu : s’internationaliser, se rapprocher de ses clients et s...

Red River West ouvre les portes de l’Eldorado aux start-up françaises

Red River West ouvre les portes de l’Eldorado aux start-up françaises

Le fonds de capital-risque indépendant, sponsorisé par la holding de François Pinault Artémis, mise sur les entreprises françaises et européennes qui...

La renaissance de la foodtech

La renaissance de la foodtech

L’année 2020 aura été une année record pour l’écosystème des foodtech européennes. Celles-ci atteignent un niveau de deals de 2,7 milliards d’euros....

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Contrairement à ce que le premier confinement du printemps 2020 laissait présager, la crise du Covid a été une fois de plus un révélateur de la formid...

Vincent Rouaix, le conquistador

Vincent Rouaix, le conquistador

Le PDG d’Inetum, entreprise spécialisée dans les services informatiques, a mené 38 acquisitions depuis son arrivée en 2009. À la tête d’un groupe qui...

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

Alors que le débat autour de la levée des brevets sur les vaccins s’intensifie et que Joe Biden comme Emmanuel Macron y seraient favorables, Aurore Si...

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

Avocat aux barreaux de Paris, Barcelone, Madrid et New York, Emeric Lepoutre travaillait chez Gide lorsqu’il a été approché par l’un de ses clients po...

S. Golshani (White & Case) : "Nous sommes intervenus sur les deux premiers Spac français"

S. Golshani (White & Case) : "Nous sommes intervenus sur les deux premiers Spac français"

Le bureau parisien de White & Case a développé au cours de ces dernières années une expertise de pointe sur les opérations complexes. Du LBO large...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte