La culture de l’éthique fait son chemin en entreprise

Le Cercle éthique des affaires, en partenariat avec le groupe La Poste, a publié le 7 mai 2021 les résultats de son neuvième
Baromètre du climat éthique dans les entreprises. Une enquête réalisée par le spécialiste mondial des études de marché auprès de
1 000 salariés de grandes entreprises en France.

© PX Media

Le Cercle éthique des affaires, en partenariat avec le groupe La Poste, a publié le 7 mai 2021 les résultats de son neuvième Baromètre du climat éthique dans les entreprises. Une enquête réalisée par le spécialiste mondial des études de marché auprès de 1 000 salariés de grandes entreprises en France.

Parmi les salariés des grandes entreprises interrogés dans le cadre du Baromètre sur le climat éthique, 85 % estiment que leur entreprise se comporte de façon éthique dans ses activités grâce à la mise en place d’une politique idoine (31 %), à des engagements responsables (22 %) et au respect des salariés (21 %). La crise sanitaire n’a pas non plus nui aux relations entre les salariés puisque 82 % constatent une évolution positive des comportements individuels au sein de leur entreprise. Un chiffre largement en hausse par rapport aux années précédentes (77 % en 2019). Si l’éthique et la déontologie prennent une place de plus en plus prépondérante au coeur de la société actuelle, il est certain que la crise sanitaire a mis en exergue les enjeux liés à la responsabilité des entreprises.

Un regain de confiance en temps de pandémie

En dépit du sentiment d’isolement que certains ont ressenti, la crise sanitaire n’a pas détérioré les relations entre les salariés et leur entreprise surtout lorsque des moyens de communication efficaces ont été déployés. Bien au contraire, si 77 % des sondés ont confiance dans l’avenir de leur société, plus de 67 % d’entre eux sont fiers de la façon dont elle a géré la pandémie. Une confiance qui se reflète également dans les relations avec les tiers. En effet, parmi les salariés sondés, 54 % estiment que l’entreprise adopte un comportement éthique dans ses activités principalement pour renforcer la confiance que ses clients peuvent lui accorder, collaborateurs et partenaires extérieurs, ou encore pour éviter les risques liés aux contentieux et aux sanctions par exemple (47 %). Une tendance qui s’est inversée par rapport aux années précédentes, car seuls 42 % considèrent que leur entreprise se comporte ainsi pour améliorer son image (contre 44 % en 2019). Selon 40 % des sondés, la confiance est la première des valeurs qu’elle devrait promouvoir, suivie de l’intégrité, l’exemplarité et la considération envers les salariés.

Sensibiliser, informer, former : une zone de progrès

Les conflits d’intérêts connaissent une hausse dans un contexte de crise sanitaire : 71 % des sondés déclarent qu’ils ne se sont jamais retrouvés dans une telle situation dans le cadre de leur activité contre 77 % en 2019. Et le baromètre porte une attention particulière entre deux catégories de salariés : les "convaincus" (28 %), c’est-à-dire ceux qui considèrent que leur entreprise se comporte de façon éthique, et les "déçus" (10 %) du comportement de celle-ci. Si tous ont déjà été confrontés à une situation de conflit d’intérêts, peu y ont été sensibilisés. S’y trouvent les "déçus" qui connaissent mal la politique en la matière, comme celle des cadeaux. Une fois exposés à une telle situation, ils n’ont pas réellement connaissance des dispositifs d’alerte mis en place. De leur côté, si 51 % des "convaincus", composés essentiellement de managers et de cadres dirigeants, déclarent avoir été confrontés à un conflit d’intérêts, plus de 41 % d’entre eux l’ont signalé. Suffisamment sensibilisés, ils connaissent aussi bien les dispositifs mis en place que les démarches qu’ils doivent entreprendre pour faire face à une telle situation. Face à cette disparité entre ces différentes populations, le constat est sans appel : une marge de progrès subsiste sur la sensibilisation à l’éthique et la déontologie, le risque étant que mal informés et peu formé, les salariés décrochent et soient moins engagés dans leur activité.

Jessie Razafindrabe

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Compliance-Fraudes-Investigations 2021

Retrouvez notre dossier issu du Guide-annuaire Compliance-Fraudes-Investigations 2021.
Sommaire
SBKG & Associés muscle ses équipes

SBKG & Associés muscle ses équipes

Poursuivant son développement, SBKG & Associés accueille Carol Santoni, Louise Duvernois et Driss Tof en qualité d’associés ainsi que Gwénolé Mori...

DPO Consulting lance myDPO

DPO Consulting lance myDPO

DPO Consulting lance myDPO, la toute nouvelle version de son logiciel de mise en conformité au Règlement général sur la protection des données (RGPD).

Création du Cercle interprofessionnel du droit de l’environnement

Création du Cercle interprofessionnel du droit de l’environnement

Cinq avocats et quatre juristes fondent le Cercle interprofessionnel du droit de l’environnement, un nouvel espace d’échange pour les professionnels œ...

Maximilian Schiessl : "L’Allemagne est prête à faire des affaires"

Maximilian Schiessl : "L’Allemagne est prête à faire des affaires"

Associé du cabinet allemand Hengeler Mueller, le docteur Maximilian Schiessl est intervenu comme conseil lors de certaines d'opérations de fusions-acq...

Pernod Ricard réorganise sa direction juridique

Pernod Ricard réorganise sa direction juridique

Au sein de son équipe juridique, Pernod Ricard place Antoine Brocas à la tête de l'éthique et de la compliance et confie à Jonathan Bay la direction j...

Deuxième associée pour Daher Avocats

Deuxième associée pour Daher Avocats

Le cabinet de niche en droit social Daher Avocats accueille Louise Thiébaut en qualité d’associée. Il renforce par la même occasion ses compétences de...

Chassany Watrelot Associés promeut l’un de ses avocats

Chassany Watrelot Associés promeut l’un de ses avocats

Virgile Zeimet accède à l’association au sein du bureau parisien de Chassany Watrelot Associés. Le cabinet spécialisé en droit social consolide ainsi...

Premier LBO pour Legalstart

Premier LBO pour Legalstart

La plateforme française de création de documents juridiques et de formalités administratives à destination des TPE et des PME Legalstart vient de réal...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte