La cristallerie Baccarat dans la tourmente

Le célèbre cristallier français Baccarat annonce avoir été placé sous administration provisoire par le tribunal de Nancy.

Le célèbre cristallier français Baccarat annonce avoir été placé sous administration provisoire par le tribunal de Nancy.

L'inquiétude grandit auprès des salariés de l’entreprise au vu des difficultés rencontrées, depuis quelques mois, par l’actionnaire principal, le family business chinois Fortune Fountain Capital (FFC), avec à sa tête la femme d’affaires Coco Chu.

Le Covid aura finalement érodé la bonne santé économique du cristallier. Au point que le tribunal de Nancy a nommé deux administrateurs ayant pour mission de "diriger la société et faire le point complet sur la situation entre ses actionnaires de contrôle et leurs créanciers".

Cette décision intervient à la suite du conflit opposant le FFC et ses créanciers après la démission, en mars, de sa directrice générale, l’italienne Daniela Riccardi.

Le FFC, actionnaire principal, défaillant

Pour acheter Baccarat, le FFC avait, en 2018, réalisé un emprunt auprès de deux fonds hongkongais pour 50% du montant de l’opération (près de 85 millions d’euros). La première échéance du remboursement, prévue pour le troisième trimestre 2019, n’a pas encore été honorée.

Les créanciers devaient déposer une résolution à l’AG de Baccarat afin de demander la nomination de nouveaux administrateurs, dont un issu de leurs rangs. Repoussée une première fois courant juillet, Baccarat vient de reporter une seconde fois l’AG prévue au 17 septembre.

À cette dette s’ajoute la situation économique de l’entreprise. Cette dernière a vu, au premier trimestre 2020, son chiffre d’affaire fondre de 30% rapporté à celui de 2019.

Il n’en fallait pas moins pour que celle-ci soit placée sous administration provisoire dans l’espoir de redresser la situation. Le Gouvernement, quant à lui, serait déjà à la recherche de nouveaux actionnaires. La Ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher a déclaré à France Bleue Sud Lorraine que leur objectif est de "retrouver des actionnaires qui redonnent de la sérénité à la gestion de cette entreprise".

David Glaser

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Première fortune chinoise, Zhong Shanshan est le patron à la fois du géant de l’eau en bouteille Nongfu Spring et de l’entreprise pharmaceutique Beiji...

A.F Laime (John Cockerill) : "Le soutien de l’État est nécessaire pour développer l’hydrogène"

A.F Laime (John Cockerill) : "Le soutien de l’État est nécessaire pour développer l’hydrogène"

Le fournisseur de services et d’équipements aux entreprises et collectivités John Cockerill ouvrira en 2022 une usine d’électrolyseurs en Alsace. Un a...

Jorge Moll Filho : l’hôpital mais pas la charité

Jorge Moll Filho : l’hôpital mais pas la charité

Des services publics déficients et une classe moyenne supérieure nombreuse. Le Brésil présente la configuration idéale pour se lancer dans la santé pr...

D. Fleury (MACIF) : "La crise a accéléré notre transformation digitale"

D. Fleury (MACIF) : "La crise a accéléré notre transformation digitale"

Didier Fleury accompagne depuis deux ans la transformation numérique de la Macif, société d’assurance mutuelle française.  Un défi de taille pour cett...

Paul Boudre, le fil conducteur de Soitec

Paul Boudre, le fil conducteur de Soitec

Directeur général de Soitec depuis 2015, il a remis le fabricant de semi-conducteurs sur les rails et compte tripler le chiffre d’affaires du groupe d...

J.-E. Daubresse (DS France) : "En 2024, DS ne produira que des modèles électriques"

J.-E. Daubresse (DS France) : "En 2024, DS ne produira que des modèles électriques"

La présentation de la nouvelle DS4 début septembre s’est accompagnée de l’annonce d’un passage au 100 % électrique à partir de 2024 de la marque DS. J...

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Le plafond de verre ? Anne Méaux l’a crevé dès l’âge de 20 ans à une époque où les femmes influentes se comptaient pratiquement sur les doigts d’une m...

Gilles et Yves-Loïc Martin. Qui sont les rois des Labos ?

Gilles et Yves-Loïc Martin. Qui sont les rois des Labos ?

Depuis 1997, les frères Martin développent un groupe de laboratoires d’analyse et de biologie médicale née d’une technologie découverte par leurs pare...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte