La convention citoyenne sur le climat lève le voile sur ses 150 propositions

La convention citoyenne sur le climat lève le voile sur ses 150 propositions

© https://www.conventioncitoyennepourleclimat.fr

Les 150 membres de la Convention Citoyenne pour le climat

La Convention citoyenne pour le climat a dévoilé 150 propositions pour répondre à l'urgence climatique. Logement, consommation, institutions, travail, transports : des changements sont recommandés à tous les niveaux.

Après neuf mois passés en groupes de travail, la Convention citoyenne pour le climat a choisi le 18 juin pour dévoiler ses 150 propositions vidsant à répondre à l'urgence climatique. Ces propositions sont réparties en six grands thèmes : se loger, se nourrir, consommer, se déplacer, produire et travailler.

Rénover, réorganiser, repenser

En matière de logement, les propositions font notamment la part belle à la rénovation énergétique des logements en faisant de celle-ci devienne désormais une contrainte pour les propriétaires occupants et bailleurs. Pour accompagner ce mouvement, un réseau guichets uniques est prévu, accompagné d’aides à la rénovation pour les plus démunis et de formation pour les professionnels du bâtiment. La lutte contre l’artificialisation des sols est également au programme, avec notamment « des mesures coercitives pour stopper les aménagements de zones commerciales périurbaines très consommatrices d'espace ».

En ce qui concerne les déplacements, la convention souhaite « sortir de l’usage de la voiture en solo » grâce à des aménagements de voie publique, massifier le recours au train et réduire le transport routier de marchandises. Elle souligne également l’importance de « mieux organiser les déplacements avec les entreprises et les administrations », notamment en « renforçant les plans de mobilité en les rendant obligatoires pour toutes les entreprises ».

Sur la transformation de l’appareil de production, les obligations relatives à la préservation de l’environnement devront être renforcées, tandis que l’obsolescence programmée est également pointée du doigt.

Un référendum ?

Ces conclusions ne sont cependant pas définitives : elles seront débattues une ultime fois, puis votées par les membres de la Convention au au Conseil économique social et environnemental (Cese), puis présentées au gouvernement dimanche. Emmanuel Macron a émis la possibilité de soumettre certaines de ces propositions directement aux français à travers un référendum. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Emmanuelle Wargon à la CRE, une nomination controversée

Emmanuelle Wargon à la CRE, une nomination controversée

Mercredi, les parlementaires se sont exprimés majoritairement contre l’arrivée d'Emmanuelle Wargon à la tête de la Commission de régulation de l'énerg...

Climatisation, jusqu'où baisser le thermostat ?

Climatisation, jusqu'où baisser le thermostat ?

La conséquence des fortes chaleurs sur les centres-villes des mégapoles aux quatre coins du globe est systématiquement la même : rappeler à chacun que...

Sobriété énergétique : Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol, propose de quitter la cravate

Sobriété énergétique : Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol, propose de quitter la cravate

Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a exhorté pouvoirs publics et secteur privé à se libérer de leur cravate pour contribuer aux économies d’én...

Préservation du patrimoine : une tâche monumentale aux allures de chantier pharaonique

Préservation du patrimoine : une tâche monumentale aux allures de chantier pharaonique

Avec plus de 80 millions de touristes par an, la France est la première destination touristique mondiale. Au-delà d’une riche diversité de territoires...

Transition écologique : soutien public, abysse politique

Transition écologique : soutien public, abysse politique

Un sondage "OpinionWay – Square pour Les Echos et Radio Classique", explore le soutien des Français aux quelques mesures ou incantations environnement...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Urban Canopee : végétaliser la jungle urbaine

Urban Canopee : végétaliser la jungle urbaine

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la tech française. Aujourd’hui : Urban Can...

Bertrand Hoornaert devient directeur de l’Asset Management de Foncière Magellan

Bertrand Hoornaert devient directeur de l’Asset Management de Foncière Magellan

Désireuse de poursuivre la structuration de ses activités, Foncière Magellan annonce la nomination, effective le 30 juin, de Bertrand Hoornaert, 38 an...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message