La contrefaçon dans le viseur des douanes européennes

L’Union des fabricants (Unifab) annonce une augmentation de 15 % des saisies en Europe entre 2014 et 2015.

L’Union des fabricants (Unifab) annonce une augmentation de 15 % des saisies en Europe entre 2014 et 2015.

Selon une déclaration de l’Unifab, l’association française de lutte anti-contrefaçon, le nombre d’articles stoppés aux frontières de l’Europe se porte à 41 millions en 2015 contre 36 millions en 2014. Soit une augmentation des saisies de faux de 15 %.

 

Le tabac : champion de la contrefaçon

Le principal secteur dont sont issues les marchandises illicites est à 27 % le tabac, les jouets prenant la deuxième place (9 %), suivis de près par les étiquettes et marquages (8 %) et les produits alimentaires (7 %). Toutes ces saisies atteignant la modique somme de… 642 millions d’euros. L’Unifab précise que 77 % des cas de saisies proviennent du trafic postal, un chiffre toutefois en baisse de 20 % par rapport à 2014.

 

La Chine, eldorado de la contrefaçon

L’Unifab souligne que la Chine reste le principal pays d’origine des contrefaçons, notamment dans les produits hi-tech, comme le matériel informatique, les téléphones portables ou les cartes mémoire. Dans le secteur alimentaire, c’est le Bénin - connu pour sa grande production de cajou et d'arachides - qui se distingue, et dans celui de l’alcool la palme est décernée au Mexique, suivi du Maroc pour les autres boissons. La Malaisie quant à elle se distingue pour ses produits de soins corporels, la Turquie pour les vêtements, le Monténégro pour les cigarettes et enfin l’Inde pour les médicaments.

 

Baisse de la saisie des produits dangereux

Le montant total des saisies de produits quotidiens potentiellement dangereux pour la santé et la sécurité des consommateurs - à savoir la nourriture et les boissons, les soins pour le corps, les médicaments et les jouets ménagers électriques - a baissé par rapport à 2014. Ils représentent un total de 25,8 % cette année, contre 28,6 % l’année dernière. 

 

Marion Robert

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Allemagne : Centurion Plus ouvre deux bureaux

Allemagne : Centurion Plus ouvre deux bureaux

Le conglomérat de cabinets d'avocats panafricains Centurion Plus, membre du réseau Centurion, s’implante à Francfort et à Berlin.

Agence de traduction : Acolad s’offre Amplexor

Agence de traduction : Acolad s’offre Amplexor

Le groupe spécialiste de la traduction notamment pour les professionnels du droit Acolad vient de racheter son concurrent luxembourgeois Amplexor. Une...

Nexa Avocats : nouveau cabinet de droit fiscal

Nexa Avocats : nouveau cabinet de droit fiscal

Anne-Lise Chagneau et Mallory Labarrière allient leurs expériences pour créer Nexa Avocats, cabinet qui allie fiscalité des entreprises et des personn...

L’UE favorable à une régulation des locations temporaires

L’UE favorable à une régulation des locations temporaires

C’est par un arrêt du 22 septembre 2020 que la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de déclarer conforme au droit européen la réglementa...

Deloitte Taj coopte deux nouveaux associés

Deloitte Taj coopte deux nouveaux associés

Le cabinet d'avocats affilié à Deloitte, Taj, renforce ses activités en droit fiscal et conseil juridique en nommant associés deux de ses avocats : Ma...

Coopération entre l’AMF et l’AFA

Coopération entre l’AMF et l’AFA

L’objectif poursuivi par l’Agence française anticorruption (AFA) est de bénéficier du concours de l’Autorité des marchés financiers (AMF) lors de sa r...

Création d’un cabinet corporate au Mexique

Création d’un cabinet corporate au Mexique

Un nouveau cabinet dédié au corporate/M&A, droit des médias et du divertissement voit le jour à Mexico, sous le nom de Cornish + Pani Abogados, du...

Alliance italienne entre Deloitte et LabLaw

Alliance italienne entre Deloitte et LabLaw

Deloitte Legal et LabLaw nouent un partenariat stratégique afin de favoriser les synergies entre leurs spécialisations respectives.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message