La Cnil condamne Uber

Fin décembre, la société Uber France a été condamnée par la Cnil pour atteinte à la sécurité des utilisateurs.

Fin décembre, la société Uber France a été condamnée par la Cnil pour atteinte à la sécurité des utilisateurs.

Une amende de 400 000 euros a été prononcée contre Uber lequel a porté atteinte à la sécurité de ses utilisateurs il y a deux ans. En 2016, les données de 57 millions d’usagers européens, dont 1,2 million situés en France, avaient été piratées. Uber avait négocié avec les auteurs du délit afin de les effacer et n’en avait informé le grand public qu’en 2017. L’enquête menée par un groupe de travail réunissant les différentes autorités de protection des données européennes (G29) a permis de comprendre comment le piratage s'était déroulé. Github, une plateforme collaborative de développement, détenait les identifiants d’un serveur de stockage de données. Les pirates se sont saisis de ces identifiants afin d’accéder au serveur où étaient conservées les données des utilisateurs. La Cnil estime que si, au sein du groupe, certaines précautions avaient été prises pour mieux protéger ces données personnelles, l’attaque n’aurait pas été possible. Une mesure de double authentification aurait dû être requise pour accéder à Github et les identifiants permettant d’accéder au serveur n’auraient pas dû y être stockées.

Dans la même affaire, d’autres autorités européennes de protection des données ont prononcé des sanctions contre le groupe. Aux Pays-Bas, Uber a été condamné à une amende de 600 000 euros pour manquement à l’obligation de notification de violation des données, tandis qu’au Royaume-Uni, la sanction infligée a été de 385 000 livres sterling. Le règlement général sur la protection des données prévoit des sanctions plus lourdes, mais n’était pas applicable à la date des faits.

Uber assure avoir amélioré son dispositif technique et empêché les accès non autorisés aux données personnelles de ses usagers. Le groupe affirme également avoir garanti une meilleure transparence dans ses relations avec les autorités régulatrices.

Maeva Kpadonou (@KpadonouMaeva)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Steering Legal crée un pôle IP/IT

Steering Legal crée un pôle IP/IT

Le cabinet ouvre un pôle IP/IT à Paris et accueille Stéphanie Berland en qualité d’associée pour diriger l’équipe.

Pierre Haïk et Jacqueline Laffont : qui sont les avocats de Benalla ?

Pierre Haïk et Jacqueline Laffont : qui sont les avocats de Benalla ?

Auditionné par le Sénat le 21 janvier, Alexandre Benalla peut compter sur un couple de pénalistes en vue.

DLA Piper s’installe à Dublin

DLA Piper s’installe à Dublin

Le cabinet ouvre son 35e bureau européen dans la capitale irlandaise et choisi un avocat local pour diriger l’équipe.

Troisième bureau allemand pour Pinsent Masons

Troisième bureau allemand pour Pinsent Masons

Le cabinet britannique s’installe à Francfort et accueille six nouveaux associés.

Création de Dhenne Avocat

Création de Dhenne Avocat

Matthieu Dhenne crée Dhenne Avocat, un cabinet dédié au contentieux des brevets d’invention.

Amundi rachète Wesave

Amundi rachète Wesave

Le géant français de la gestion d’actifs rachète la totalité du capital de la fintech Wesave, spécialisée dans l’épargne digitale.

La 19ème édition du Sommet du Droit aura lieu le 31 janvier

La 19ème édition du Sommet du Droit aura lieu le 31 janvier

Cet événement d’exception réunira les acteurs clés du monde juridique et s’articulera autour de deux temps forts.

Régis Brochot (Banque Richelieu France) : « Toute notre activité est orientée gagnant-gagnant »

Régis Brochot (Banque Richelieu France) : « Toute notre activité est orientée gagnant-gagnant »

Banque Richelieu France est une jeune banque privée dont l’histoire est déjà bien remplie. Flexibilité et réactivité sont les maîtres mots de cette st...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message