La cession de Lapeyre au fonds allemand Mutares se confirme

Propriétaire de Lapeyre, Saint-Gobain, le géant des matériaux de construction, est entré en négociations exclusives avec le fonds d’investissement allemand Mutares, en vue de la cession de l’enseigne.

Propriétaire de Lapeyre, Saint-Gobain, le géant des matériaux de construction, est entré en négociations exclusives avec le fonds d’investissement allemand Mutares, en vue de la cession de l’enseigne.

Alors que le processus de cession avait commencé en septembre 2019, Saint-Gobain a confirmé être entré en négociations exclusives pour vendre sa filiale Lapeyre au fonds d’investissement allemand Mutares, sans communiquer sur le montant. Laissant de côté les propositions de deux concurrents : le fonds français Verdoso et le conglomérat industriel algérien Cevital. L’offre de la société cotée en bourse à Francfort répond aux critères de Saint-Gobain, en réunissant l’expérience des redressements d’entreprises, un plan d’investissement solide, un projet cohérent pour moderniser l’offre de Lapeyre et une équipe renforcée par l’arrivée de Marc Ténart, ancien dirigeant de Castorama et Conforama.

Fondé en 1931, le spécialiste de l’aménagement de la maison pour les professionnels et particuliers était détenu depuis 24 ans par le groupe français. Il emploie actuellement 3 500 employés et détient 10 usines et 126 magasins en France. Cette opération conforterait le plan de transformation de Saint-Gobain "Transform & Grow", qui se focalise, entres autres, sur le recentrage d’activités stratégiques. Avec un chiffre d’affaires de 641 millions d’euros en 2019 et une perte d’exploitation de 34 millions d’euros, l’entreprise a connu des difficultés qui se sont accrues au cours du premier confinement. Toutefois, la reprise d’activité s’est réalisée dès l’été. Mutares n’est donc pas inquiet et prévoit un fort potentiel du marché de l’aménagement de l’habitat.

Cependant, d’après L’Agefi, Mutares devrait tout de même investir 150 millions d’euros et réaliser une augmentation de capital. À la demande de ce dernier, Saint-Gobain participera à hauteur de 245 millions pour que sa future ex-filiale dispose d’une trésorerie solide ainsi que d’une "situation financière saine pour financer tant son exploitation que les investissements et mesures nécessaires à la poursuite de la modernisation de l'enseigne et des usines, et le retour à la rentabilité", d’après son communiqué de presse. Désormais, la transaction devrait être finalisée d’ici au premier trimestre 2021, sous réserve de l’approbation des instances représentatives de Lapeyre et des autorités de la concurrence. 

Agathe Giraud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Première fortune chinoise, Zhong Shanshan est le patron à la fois du géant de l’eau en bouteille Nongfu Spring et de l’entreprise pharmaceutique Beiji...

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

L’INPI (Institut national de la propriété industrielle) dévoile son palmarès 2021 des déposants de brevets. Cette année encore, cette compilation soul...

Jessica Alba, Emma Watson, Oprah Winfrey : les célébrités des conseils d'administration

Jessica Alba, Emma Watson, Oprah Winfrey : les célébrités des conseils d'administration

Jessica Alba intègre le board de Yahoo. L’actrice n’est pas la première à rejoindre l’instance non exécutive d’un grand groupe, en recherche de nouvel...

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

À la tête de la FDJ depuis 2014, Stéphane Pallez est parvenue à transformer un ancien fleuron public en entreprise mondialisée et geek.

Rémunérations : objectifs climat pour le CAC 40

Rémunérations : objectifs climat pour le CAC 40

Lors de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron a promis d’inciter les grands groupes à davantage lier la rémunération de leurs dirigeants à des c...

Jean-Pascal Pham-Ba : l’idéaliste de terrain

Jean-Pascal Pham-Ba : l’idéaliste de terrain

Il est avocat d’affaires, entrepreneur, financier, conseiller stratégique… Mais ce qui définit avant tout Jean-Pascal Pham-Ba c’est son engagement san...

Parité : l’UE impose des quotas de femmes au sein des conseils d’administration

Parité : l’UE impose des quotas de femmes au sein des conseils d’administration

Le 7 juin, les représentants des États membres et le Parlement européen trouvaient un accord sur une directive proposée il y a dix ans par Bruxelles....

Cabinets de conseil, success-stories françaises

Cabinets de conseil, success-stories françaises

Si les cabinets de conseil anglo-saxons sont souvent mis sur le devant de la scène, la France regorge, elle aussi, de belles aventures entrepreneurial...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message