La baisse des taux affecte les grandes banques américaines

À l’occasion d’une conférence ce lundi 9 septembre, de hauts responsables de plusieurs banques américaines, dont Citigroup et Wells Fargo, ont affiché une grande prudence concernant leur futurs résultats.

À l’occasion d’une conférence ce lundi 9 septembre, de hauts responsables de plusieurs banques américaines, dont Citigroup et Wells Fargo, ont affiché une grande prudence concernant leur futurs résultats.

Impactés par la première baisse de taux depuis 2008 annoncée fin juillet par la Réserve fédérale américaine, les géants du secteur bancaire prévoient une baisse de leur revenu net d’intérêts, l’un des indicateurs de la rentabilité de l’activité de crédit. Pour Wells Fargo, l’évolution à la baisse des taux impacte fortement ses résultats, une part importante de ses activités étant liée aux dépôts et au crédit immobilier. De plus, la moitié du portefeuille de prêts du groupe est à taux variables, et les taux de référence les guidant ont nettement baissé ces derniers mois.

Citigroup, plus internationalisée que ses concurrentes américaines, semble être moins sensible à l’évolution des taux mais son directeur financier Mark Mason s’est tout de même montré prudent dans ses prévisions, notamment face à la perspective de nouvelles baisses. Ainsi, en termes chiffrés, Wells Fargo table sur une baisse de 6 % de son produit net d’intérêt contre 4 % pour Citigroup. Les analystes prévoient quant à eux une baisse moyenne de 3,8 % sur l’ensemble du secteur.

En attendant la Fed

En ayant réduit le 31 juillet dernier l’objectif de taux des fonds fédéraux d’un quart de point, la Réserve fédérale américaine a modifié le principal élément de sa politique monétaire et a ainsi impacté l’ensemble du secteur bancaire. La 18 septembre prochain, lors de sa prochaine réunion, elle devrait annoncer une nouvelle baisse d’un quart de point, en réaction notamment aux chiffres de l’emploi moins bons que prévu.

Théo Maurin-Dior

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Hôtellerie et restauration : la double peine

Hôtellerie et restauration : la double peine

Parmi les plus touchés par la crise, le secteur de la restauration et de l’hôtellerie est aussi parmi les tout derniers à émerger du confinement. Si c...

Liberty Global et Telefónica : une connexion à 35 milliards

Liberty Global et Telefónica : une connexion à 35 milliards

La crise n’a pas empêché les opérateurs américains et espagnols de dévoiler leur projet de rapprocher leurs activités britanniques Virgin Media et O2...

Tech et start-up : quel soutien ?

Tech et start-up : quel soutien ?

L’innovation, particulièrement dans le digital, se révélera l’une des clés de la relance économique. Pour ce faire, le gouvernement ne doit pas néglig...

C. Mayer-Lévi (France Invest) : "Le risk return de la dette privée devrait s’améliorer"

C. Mayer-Lévi (France Invest) : "Le risk return de la dette privée devrait s’améliorer"

En quête de rendements dans un environnement de taux très bas, de nombreux investisseurs se sont positionnés ces dernières années sur la dette privée....

Alain Roumilhac (Manpower) : "Le rebond de l’emploi passera d’abord par nous"

Alain Roumilhac (Manpower) : "Le rebond de l’emploi passera d’abord par nous"

La crise sanitaire a mis à l’arrêt le secteur de l’intérim dans sa grande majorité. Président de Manpower France, Alain Roumilhac attend avec impatien...

Contentsquare boucle une série D de 175 millions d’euros menée par BlackRock

Contentsquare boucle une série D de 175 millions d’euros menée par BlackRock

Le spécialiste français de « l’experience analytics » Contentsquare a récolté 190 millions de dollars dans le cadre d’une série D abondée par BlackRoc...

Xavier Rollet (Racine) : "Une transmission réussie doit être préparée en amont"

Xavier Rollet (Racine) : "Une transmission réussie doit être préparée en amont"

Différentes possibilités s’offrent à un entrepreneur lors de la transmission de son entreprise. Xavier Rollet, Co-Managing Partner du cabinet Racine r...

P. Loustric (Scentys) : "La communication a été essentielle"

P. Loustric (Scentys) : "La communication a été essentielle"

Pierre Loustric, président de Scentys, partage son expérience managériale des dernières semaines. Le chef d'entreprise revient également sur sa straté...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message