L’Union européenne veut réglementer les investissements étrangers

Après les États-Unis et la Chine, le Vieux continent prend le train du « protectionnisme ». La Commission européenne vient d’annoncer qu’elle fera des propositions dès cette automne pour limiter les investissements étrangers dans des sociétés jugées « stratégiques ». Un projet porté par la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager.

Après les États-Unis et la Chine, le Vieux continent prend le train du « protectionnisme ». La Commission européenne vient d’annoncer qu’elle fera des propositions dès cette automne pour limiter les investissements étrangers dans des sociétés jugées « stratégiques ». Un projet porté par la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager.

Cela fait déjà depuis plusieurs années que l’Union européenne s’inquiète que des investisseurs étrangers, le plus souvent des sociétés détenues par des États, prennent le contrôle d’entreprises européennes détenant des technologies clés. Pendant longtemps, elle avait laissé ses pays membres prendre les devants lorsque cela s'avérait nécessaire. Impuissants, ils n’arrivaient bien souvent pas à s’opposer à ces opérations. Ce fut par exemple le cas en 2016, lorsque le géant chinois de l’électroménager Midea avait fini par reprendre le fabricant allemand des machines-outils Kuka malgré les interdictions répétées du gouvernement.

Règles de réciprocité

Pressée par la France, l’Allemagne et l’Italie, l’Union européenne semble désormais prête à agir pour éviter ce genre de situation. La question reste de savoir comment bloquer ces opérations sans enfreindre la libre concurrence prônée par Bruxelles depuis sa création. « La réponse n’est pas simple, avoue Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la Concurrence en charge du dossier. Nous sommes en train de travailler sur ce sujet en ce moment et nous prévoyons de mettre en avant des propositions concrètes cet automne. » Si elle n’a pas voulu en dire davantage, le document de dix pages envoyé par Paris, Berlin et Rome en février dernier donne déjà quelques pistes. Ces pays veulent limiter les investissements étrangers dans les entreprises détenant des technologies de pointe en les soumettant notamment à des règles de réciprocité.

Les prérogatives européennes seraient notamment renforcées pour toutes les entreprises jugées « stratégiques » et dans le cadre d’OPA financées par des fonds publics. « Nous devons exiger la réciprocité dans les relations commerciales et dans l’accès au marché public. La concurrence doit être loyale et équitable », insiste Bruno Le Maire, le ministre français de l’Économie. De son côté, l’Allemagne n’a pas attendu l’Europe. Le 12 juillet dernier, Berlin a adopté un décret renforçant les règles sur les investissements étrangers dans ses entreprises jugées stratégiques.

Subventions déguisées

Pour réussir son pari, l’Europe devra s’attaquer aux problèmes des subventions déguisées. De nombreux groupes étrangers bénéficient d’aides en capital. « Cela mine la concurrence, insiste Margrethe Vestager. Notre règle sur les aides de l’État peut être un modèle pour une meilleure approche internationale concernant les subventions ». Il est donc loin le temps où l’Europe avait soutenu Airbus pour lui permettre de rivaliser face à son concurrent américain, Boeing.

Vincent Paes

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

D. Caramalli (Clifford Chance): "Le monde d'avant est révolu et celui de demain dépendra de notre capacité à innover"

D. Caramalli (Clifford Chance): "Le monde d'avant est révolu et celui de demain dépendra de notre ca...

Toute entreprise qui rencontre des difficultés bénéficie autour d’elle de divers acteurs pour lui venir en aide. Delphine Caramalli, associée de Cliff...

FDJ, Loxam et Dassault Systèmes récompensés pour la 20e édition du Prix du club des Trente

FDJ, Loxam et Dassault Systèmes récompensés pour la 20e édition du Prix du club des Trente

Jeudi 26 novembre étaient décernés les prix pour les meilleures opérations financières 2019 par le Club des Trente. Cette année, ce sont la Française...

2MX Organic : la nouvelle aventure de Niel et Pigasse

2MX Organic : la nouvelle aventure de Niel et Pigasse

Les deux hommes d’affaires s’allient à l’entrepreneur Moez-Alexandre Zouari pour créer un spécialiste de la consommation responsable en France et en E...

S&P Global réalise l’une des plus importantes fusions de l’année avec l’acquisition de IHS Markit

S&P Global réalise l’une des plus importantes fusions de l’année avec l’acquisition de IHS Markit

Le groupe américain S&P Global, fournisseur de données financières, annonce ce lundi 30 novembre l’acquisition de son concurrent britannique, IHS...

B. Pédoussaut (Sonepar)  : "Un bon Codir de transformation doit respecter la règle des trois tiers"

B. Pédoussaut (Sonepar) : "Un bon Codir de transformation doit respecter la règle des trois tiers"

Directeur du développement stratégique du groupe Sonepar, Benoît Pédoussaut n’en est pas à sa première transformation d’entreprise. Il revient sur son...

C. Pruvot (Apicil) : "J’aspire à voir se créer un label ISR commun, européen"

C. Pruvot (Apicil) : "J’aspire à voir se créer un label ISR commun, européen"

Chloé Pruvot, directrice des investissements du groupe Apicil, regrette l’absence d’un référentiel commun à l’investissement socialement responsable e...

G. Pepy : "Nous sommes sur le pont pour soutenir les entreprises victimes de la crise"

G. Pepy : "Nous sommes sur le pont pour soutenir les entreprises victimes de la crise"

Depuis le début de la crise sanitaire, le réseau Initiative France accompagne les entreprises pour traverser cette période inédite. Son président, Gu...

L.Roudil (Econocom) : "La crise a plus que jamais souligné le caractère indispensable des investissements IT"

L.Roudil (Econocom) : "La crise a plus que jamais souligné le caractère indispensable des investisse...

Nommé début 2020 directeur général du groupe Econocom en charge de l’ensemble des activités en France, Laurent Roudil revient sur l’impact de la crise...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte