L’Oréal mise sur l’engagement citoyen

Chaque année L’Oréal permet aux salariés qui le souhaitent de consacrer une journée de travail à différentes initiatives de volontariat solidaire en lien avec divers acteurs du monde associatif. Cet engagement citoyen occupe désormais une place de choix dans la culture d’entreprise.

Chaque année L’Oréal permet aux salariés qui le souhaitent de consacrer une journée de travail à différentes initiatives de volontariat solidaire en lien avec divers acteurs du monde associatif. Cet engagement citoyen occupe désormais une place de choix dans la culture d’entreprise.

Depuis sa création il y a neuf ans, le Citizen Day ne cesse de prendre de l’ampleur. Les chiffres sont aujourd’hui impressionnants : l’édition 2018 a réuni plus de 30 000 salariés, dans 68 pays, qui ont œuvré auprès de 700 associations diverses. Quand les inscriptions s’ouvrent, 4 000 places sont réservées en quelques heures par les collaborateurs… au point de faire parfois bugger la plateforme interne.

La variété des actions proposées est l’une des clés du succès. Tandis que certains nettoient une plage en baie de Somme et construisent des mangeoires pour les oiseaux d’une réserve naturelle, d’autres aident de jeunes diplômés dans leurs démarches de recherche d’emploi. Les collaborateurs peuvent aussi suggérer à l’entreprise de nouvelles associations à intégrer au programme.

L'édition 2018 a réuni plus de 30 000 salariés dans 68 pays

Pour faire vivre ce beau projet, le groupe se donne les moyens. La journée est placée sous la responsabilité d’Alexandra Palt, qui occupe la fonction de « chief corporate responsability officer ». « C’est un très grand travail ! », explique-t-elle simplement. Effectivement : la journée occupe ses équipes six mois de l’année et une personne s’y consacre même entièrement…

Culture d’entreprise

On le sait, tout projet de cette nature doit être incarné et porté par la direction pour s’imposer durablement. L’idée du Citizen Day vient d’ailleurs du président du groupe, inspiré par la philosophie américaine du « giving back to community ». Le top management donne donc l’exemple et met la main à la pâte : Jean-Paul Agon repeint des locaux, le directeur général travaille dans une friche, un membre du comité exécutif coupe des fruits et légumes …

Même le PDG a effectué des travaux de peinture

Autant d’images destinées à diffuser des valeurs d’ouverture d’esprit et d’humilité. « À titre personnel, cette expérience m’a fait sortir de ma zone de confort. Elle a été une grande source de satisfaction, très gratifiante explique Alexandra Palt qui ajoute « En tant que salariée, je suis très reconnaissante envers l’entreprise de me permettre de vivre cela ». Si la journée renforce l’engagement des salariés envers l’entreprise, il dépasse largement son cadre. Certains collaborateurs, au moment de leur départ en retraite par exemple, décident de travailler bénévolement pour des associations rencontrées dans le cadre du Citizen Day.

Marie-Hélène Brissot

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Anne-Marie Husser (Amazon) : "Pas de parcours fléchés mais autant de parcours que d’Amazoniens "

Anne-Marie Husser (Amazon) : "Pas de parcours fléchés mais autant de parcours que d’Amazoniens "

Amazon est une entreprise guidée par de grands principes comme l’obsession client, la vision à long terme, la curiosité, le développement des équipes…...

France Van Dorsselaer (AccorHotels) : "Nous permettons la mobilité inter-entreprises "

France Van Dorsselaer (AccorHotels) : "Nous permettons la mobilité inter-entreprises "

L’hôtellerie est l’un des secteurs d’activité les plus durement impactés par la crise sanitaire. France Dorsselaer, SVP Talent & Culture Europe d’...

Daniel Julien, le petit nouveau du Cac40

Daniel Julien, le petit nouveau du Cac40

Peu connu du grand public, Daniel Julien a pourtant réussi un exploit. Parti de rien, il a bâti un groupe de 300 000 salariés qui travaille pour les p...

Obsession Client : une expérience client d’exception passe avant tout par une bonne expérience collaborateur

Obsession Client : une expérience client d’exception passe avant tout par une bonne expérience colla...

En adoptant l’Obsession Client, une entreprise qui investit dans l’expérience client ne doit pas négliger l’expérience collaborateur, au risque de pas...

C. Chanavas (Naval Group) : "Pour encourager les femmes, il faut continuer d'encourager les hommes"

C. Chanavas (Naval Group) : "Pour encourager les femmes, il faut continuer d'encourager les hommes"

Avec un chiffre d’affaires de 3,3 milliards d’euros, Naval Group est le leader européen du naval de défense. Caroline Chanavas, DRH, revient sur les d...

Jean-Marc Chéry, l’empereur des semi-conducteurs

Jean-Marc Chéry, l’empereur des semi-conducteurs

Le dirigeant veut faire du franco-italien STMicroelectronics un acteur incontournable du "monde d’après" grâce à une maîtrise de l’IoT, de l’intellige...

C-E. Debourdeau (Global Exam) : "L’interculturel sera une valeur phare du monde du travail de demain"

C-E. Debourdeau (Global Exam) : "L’interculturel sera une valeur phare du monde du travail de demain...

Global Exam est devenu le spécialiste de la préparation en ligne aux tests de langue. La start-up française compte à présent 1 300 partenaires dans 80...

LHH France, du groupe Adecco, entre en négociations exclusives pour acquérir BPI Group

LHH France, du groupe Adecco, entre en négociations exclusives pour acquérir BPI Group

LHH France, acteur majeur des transformations RH et du dialogue social, souhaite enrichir ses expertises en faisant l'acquisition de BPI Group.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte