L.Letoublon (Refresco) : « La confiance doit accompagner la croissance »

Refresco est une entreprise néerlandaise spécialisée dans la 
production et le conditionnement de boissons non alcoolisées. Après de nombreuses années chez Danone puis chez Aoste, Luc Letoublon, son DRH, ne manque pas d’idées et d’enthousiasme pour libérer les énergies des 800 salariés de l’entreprise.

Refresco est une entreprise néerlandaise spécialisée dans la production et le conditionnement de boissons non alcoolisées. Après de nombreuses années chez Danone puis chez Aoste, Luc Letoublon, son DRH, ne manque pas d’idées et d’enthousiasme pour libérer les énergies des 800 salariés de l’entreprise.

Décideurs. Vous avez récemment lancé un programme intitulé « Libérez les énergies », pouvez-vous nous en parler ?

Luc Letoublon. La libération des énergies chez Refresco n’est pas pilotée comme un projet traditionnel ! Je m’explique : il y a un peu plus d’un an, intrigués par le concept « d’entreprise libérée », nous avons commencé avec l’équipe RH à identifier tout ce qu’une telle idée pouvait offrir à nos équipes et nos organisations sans pour autant rompre avec nos valeurs managériales et la place de chacun dans ce qui fait notre succès aujourd’hui. Nous avons ensuite partagé un autre constat : nos collaborateurs laissent une part non négligeable de leur intelligence aux vestiaires, à la prise de leur poste. Les trop nombreuses procédures ou standards les freinent dans l’expression de leur potentiel. Une vision nous est apparue : celle de ­« libérer les énergies » qui sont en chacun de nous, notre rôle étant de tout faire pour les mettre au service de l’entreprise et de sa croissance. Nous avons créé un « LAB », espace-temps, espace-lieu, espace-ressources, permettant de réfléchir à la meilleure manière de libérer nos salariés, de leur offrir davantage d’autonomie, de responsabilité, de possibilité de s’épanouir. Grâce à ce LAB, une première communauté de « libér’acteurs » est a vu le jour. Tout l’enjeu sera, dans les prochains mois, de créer au sein de Refresco France de nouvelles communautés locales, proches des équipes et qui comprendront combien il est important de donner confiance et de la latitude aux collaborateurs, que c’est une source de bien-être et, surtout, ce qui doit accompagner notre croissance.

Avez-vous rencontré des freins lors de la mise en place de ce programme ? Comment a-t-il été accueilli par vos collaborateurs ?

Non, aucun, il a été très bien accueilli. Lorsque je débute l’animation du LAB, je ne sais pas où la session me mènera. Toutefois, nous sommes accompagnés par un consultant en changement qui nous aide à nous positionner auprès de nos équipes. Pour cela, le LAB a décidé  de travailler principalement sur « l’acte de management », première condition de la libération.

Pouvez-vous en mesurer les résultats ?

Les comportements changent, nos managers ont eu de vraies révélations, mais il est encore trop tôt pour mesurer tous les effets de manière concrète. Cette démarche ne fait que commencer.

Au sein de la DRH, quels sont les futurs projets de développement ?

Nous nous concentrerons sur le développement de nos équipes. Cela passera par « Refresco Academy » : il s’agit de travailler avec l’ensemble des managers sur l’offre de formation faite aux salariés tout au long de leur vie professionnelle. Parallèlement, nous continuerons à investir dans l’accompagnement de nos managers d’une part et dans l’épanouissement de chacun des salariés de Refresco d’autre part. Une démarche de bien-être au travail pour laquelle confiance, partage et bienveillance se vivent au quotidien.

Propos recueillis par Roxane Croisier

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Le chômage au plus bas en France depuis 2009

Le chômage au plus bas en France depuis 2009

Le taux de personnes sans emploi par rapport à la population active est tombé au plus bas depuis une décennie. Un mouvement entamé depuis 2015 et qui...

C.Margot (Bénéteau) : « Notre groupe est industriel mais requiert un savoir-faire d’artisan »

C.Margot (Bénéteau) : « Notre groupe est industriel mais requiert un savoir-faire d’artisan »

Le groupe Bénéteau, leader de la plaisance, est l’un des employeurs les plus réputés des Pays de la Loire. Corinne Margot, sa DRH, évoque les défis de...

Ruth Cernes (Monster) : "Se réinventer pour se développer"

Ruth Cernes (Monster) : "Se réinventer pour se développer"

Ruth Cernes est depuis peu la dirigeante France et Europe du Sud du moteur de recherche d’emplois Monster. Diplômée en intelligence artificielle, admi...

O.Lajous (BPI Group) : « La gouvernance responsable »

O.Lajous (BPI Group) : « La gouvernance responsable »

Olivier Lajous, Amiral et ancien DRH de la marine nationale, maîtrise les problématiques de management et de leadership. C'est désormais en qualité de...

E.Perrier (Viseo) : « Après 3 mois d'ancienneté, un collaborateur peut devenir actionnaire»

E.Perrier (Viseo) : « Après 3 mois d'ancienneté, un collaborateur peut devenir actionnaire»

Viseo, ESN de 2 200 salariés double de taille tous les 4 ans. Croissance interne, rachats, management, formation, FCPE… Son cofondateur Éric Perrier r...

Sexisme au travail : les entreprises à la traîne

Sexisme au travail : les entreprises à la traîne

En 2018, la vague MeToo a placé le harcèlement sexuel sous le feu des projecteurs et libéré la parole des femmes sur la réalité des agissements sexist...

L'innovation RH dans nos territoires : focus sur la région Auvergne-Rhône-Alpes

L'innovation RH dans nos territoires : focus sur la région Auvergne-Rhône-Alpes

Parcours d’évolution au sein de l’entreprise, accompagnement du changement, QVT, transparence des salaires … ces DRH d’entreprises basées en Région Au...

O.Orjas (Groupe Aoste) : « La RSE est un outil de management »

O.Orjas (Groupe Aoste) : « La RSE est un outil de management »

Avec près de 1 500 collaborateurs et cinq sites industriels, le groupe Aoste fait la fierté de la région Rhône-Alpes où il est historiquement implanté...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message