L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

Ardent défenseur des plus petits cabinets de conseiller en gestion de patrimoine (CGP), Laurent Lefeuvre, vice-président de La Compagnie des CGP-CIF nous explique les dernières évolutions de l’association.
Laurent Lefeuvre

Ardent défenseur des plus petits cabinets de conseiller en gestion de patrimoine (CGP), Laurent Lefeuvre, vice-président de La Compagnie des CGP-CIF nous explique les dernières évolutions de l’association.

Décideurs. La Compagnie des CGPI est récemment devenue La Compagnie des CGP-CIF. Pourquoi avoir changé de nom ?

Laurent Lefeuvre. L’AMF a trouvé que conserver notre « I » était ambigu par rapport à la notion de conseil indépendant et non indépendant édicté dans son nouveau règlement général. Notre assemblée générale a donc voté le 15 mars dernier pour ce changement de nom.

Combiens de membres l’association regroupe-t-elle ?

Nous connaissons depuis le premier semestre 2019, un nombre d’adhésions sans cesse croissant. Aujourd’hui, notre association regroupe 350 cabinets de CGP et près de 500 professionnels sont aujourd’hui intégrés à notre association.

Les nouvelles réglementations ont-elles influencé votre activité ? La réforme portant la création d'associations représentatives du courtage verra-t-elle finalement le jour ?

Jusqu’à présent, nous n’étions qu’une seule association : La Compagnie des CGP-CIF. En raison des nouvelles directives du Trésor, toutes les personnes exerçant une activité de distributeur d’assurances devraient être nécessairement affiliées à une association de courtage. Si la réforme qui prévoyait la création d'associations représentatives du courtage a été censurée par le Conseil constitutionnel, Il y a toutes les chances qu’elle soit seulement reportée.

Quelles seront les prochaines actualités de l’association ?

Pour faire suite à la question précédente, nous avons jugé important de créer des associations filiales pour chaque activité du métier de CGP. C’est pourquoi La Compagnie IAS et La Compagnie IOBSP viennent de voir le jour et que nous venons de signer les statuts de La Compagnie Immo : toutes ces associations étant regroupées avec l’actuelle Compagnie des CGP-CIF au sein d’une fédération, La Compagnie des CGP.

"Des partenaires se sont autorisés à dénoncer les conditions de rémunération"

Les nouvelles associations sont ouvertes aux CGP et à tout coutier d’assurance ou d’intermédiation bancaire qui le souhaite. C’est pourquoi l’une de nos actions de l’automne va être d’intensifier notre présence auprès des réseaux de courtiers d’assurance que d’intermédiation bancaire. Nous serons d’ailleurs présents aux Journées du Courtage les 17 et 18 septembre prochains.

Enfin, nous veillons toujours à défendre les intérêts des adhérents et des conseils en gestion de patrimoine face à leurs fournisseurs. Nous sommes donc parfois amenés à rappeler les conditions des conventions de partenariat mises en place entre nos adhérents et leurs partenaires en vue de les faire respecter comme signées initialement. Des partenaires se sont, en effet, autorisés ces derniers mois à dénoncer les conditions de rémunération. Il était dès lors important pour nous de défendre nos membres.

Vous avez également mis en place une société délivrant des formations à ses membres. Pour quelles raisons ?

Ce fut notre grande réussite de ces dernières années. Elle nous permet de mettre en place de manière indépendante des programmes de formation en e-learning et en présentiel, parfaitement adaptés à nos besoins. Les formations qu’elle dispense sont ouvertes à nos membres et à toute personne intéressée par les thématiques développées.

Pourquoi avoir créé un groupe de réflexion sur le thème de l’investissement non coté ?

Les changements réglementaires étaient tels que nos membres ne savaient plus ce qui était autorisé et ce qui ne l’était pas. Toute une kyrielle de statuts se chevauchent désormais. La profession a donc besoin de clarté. Nous sommes à ce titre accompagnés dans cette démarche par un cabinet d’avocats, ainsi que par des juristes travaillant pour des acteurs du non coté.

Propos recueillis par Aurélien Florin

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Patrick Artus (Natixis) : "La dette devient gratuite"

Patrick Artus (Natixis) : "La dette devient gratuite"

Chef économiste et membre du comité exécutif de Natixis, Patrick Artus travaille depuis de nombreuses années sur les politiques monétaires menées par...

Qui sont les expatriés français ?

Qui sont les expatriés français ?

Publié par la Banque Transatlantique à la fin du mois de juin, le premier "Observatoire de l’expatriation", mené en partenariat avec Opinionway et l’U...

ACG Management s’offre une nouvelle identité et devient Smalt Capital

ACG Management s’offre une nouvelle identité et devient Smalt Capital

ACG Management, société de gestion créée en 2000 à Marseille et spécialisée dans le financement en fonds propres de PME non cotées dans la Région Sud,...

Igor de Maack quitte DNCA Finance

Igor de Maack quitte DNCA Finance

La société de gestion française DNCA Finance a annoncé, à la fin du mois de juin, le départ d’Igor de Maack qui était jusqu'à présent gérant et porte-...

Storelift lève 5 millions d’euros pour déployer ses magasins connectés et autonomes

Storelift lève 5 millions d’euros pour déployer ses magasins connectés et autonomes

Le premier magasin autonome de France devrait être français. C’est ce que promet Storelift, qui a réuni 5 millions d’euros pour commencer le déploieme...

R. Evangelista (Edmond de Rothschild) : "L’architecture ouverte est un combat d’arrière-garde"

R. Evangelista (Edmond de Rothschild) : "L’architecture ouverte est un combat d’arrière-garde"

De nouvelles obligations de transparence pèsent désormais sur les banques privées. Leurs clients sont ainsi en mesure de comparer l’ensemble des servi...

J-M. Peter (Sofidy) : "Les SCPI sont des véhicules adaptés pour traverser les cycles économiques"

J-M. Peter (Sofidy) : "Les SCPI sont des véhicules adaptés pour traverser les cycles économiques"

Le premier semestre 2020 fut très agité pour les sociétés de gestion immobilières. La période de confinement ayant eu des conséquences sur l'activité...

J.F Brochard (Roche France) : " la santé est un sujet collectif, le Covid-19 l’a prouvé"

J.F Brochard (Roche France) : " la santé est un sujet collectif, le Covid-19 l’a prouvé"

Laboratoire de référence dans le secteur de la médecine personnalisée et leader incontesté en biotechnologies, le groupe Roche s’est inscrit comme un...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message