L.Leenhardt (Cegid) : "L’ERP, un outil arrivé à une belle maturité, doit permettre de s’adapter au changement "

Éditeur français et acteur de la transformation numérique, Cegid propose entre autres des solutions ERP connectées de nouvelle génération qui font la part belle à la donnée et à la simplicité d’utilisation. Entretien avec Laurent Leenhardt, directeur exécutif marché ERP chez Cegid.

Éditeur français et acteur de la transformation numérique, Cegid propose entre autres des solutions ERP connectées de nouvelle génération qui font la part belle à la donnée et à la simplicité d’utilisation. Entretien avec Laurent Leenhardt, directeur exécutif marché ERP chez Cegid.

Décideurs. Quelle est votre vision de l’ERP ?

Laurent Leenhardt. L’ERP est un concept qui a révolutionné le monde de l’entreprise depuis 30 ans et inspiré nombre des innovations suivantes : CRM, Supply Chain Management, SIRH, etc. Mais cette première génération a atteint ses limites et il lui faut se réinventer.

Comment procéder ?

Une récente étude montre que 41 % des entreprises interrogées ont réalisé moins de la moitié des bénéfices escomptés à la suite de la mise en place de leur ERP. Cette déception vis-à-vis des ERP uniques traditionnels tient souvent à leur architecture monolithique, qui conditionne la mise en œuvre et l’intégration de ces outils. Désormais, les ERP doivent proposer une architecture hybride et ouverte qui permet d’organiser le système d’information autour de l’écosystème de l’entreprise, en même temps que celui-ci change et évolue. Demain, 60 % des données de l’entreprise proviendront de sources externes. Avec les objets connectés, 80 milliards de capteurs sont connectés à Internet et les entreprises font face à un défi de production et de traitement de la donnée gigantesque.

" Après avoir accompagné l’amélioration continue de la profitabilité des entreprises,
l’ERP est aujourd’hui le vecteur
de leur transformation digitale "

Après avoir accompagné les groupes dans l’amélioration continue de leur profitabilité, l’ERP devient aujourd’hui le vecteur d’accélération de la transformation digitale des entreprises de toutes tailles et tous secteurs. C’est pour cette raison que nous avons investi de façon importante, avec une véritable logique de gamme, sur trois offres « Cegid XRP » qui répondent à ces deux enjeux de façon simple, connectée et sûre.

Comment se prémunir des écueils rencontrés à l’adoption ?

Un ERP embarque une grande variété d’utilisateurs et de services tels qu’achats, comptabilité, stocks, production, finances, RH, etc. Pour satisfaire et réconcilier une telle variété d’enjeux et de besoins, l’ergonomie et la simplicité d’utilisation sont au centre des développements des ERP de nouvelle génération. Second écueil  : le prix, qui freine l’usage et le déploiement. Nous venons de lancer une facturation au volume et à l’étendue applicative sur notre solution Cegid XRP Flex, quel que soit le nombre d’utilisateurs. Enfin, la simplicité d’utilisation des ERP de nouvelle génération tient aussi à leur flexibilité. Il faut pouvoir paramétrer de manière fine un ERP fonctionnellement riche et profond, ou ajouter facilement autant de connecteurs et web services que souhaités par les utilisateurs. Parmi ses innovations, Cegid XRP Flex intègre par exemple un CRM complet et une marketplace applicative.

Quelles sont les particularités de votre offre ?

Avec la richesse et les particularités de notre gamme, nous sommes capables de proposer une solution depuis les petites structures jusqu’à celles qui font plusieurs milliards de CA. Grâce à notre connaissance native des métiers, nous couvrons un périmètre large et inégalé, requérant un moindre effort au moment de la mise en œuvre que certains concurrents étrangers. L’une de nos forces réside d’ailleurs dans notre expertise des aspects réglementaires en France.

Des recommandations pour l’adoption ?

Il ne faut pas avoir une vision de l’ERP purement financière ou comptable, mais penser l’ERP comme la clé de voûte permettant de sécuriser le business et d’accélérer la croissance de l’entreprise, même si elle n’est encore qu’au début de sa transformation digitale. Il est impossible de savoir quels seront les enjeux dans 3 ans. Faire le choix d’une offre souple et flexible permet de s’adapter même à l’imprévisible. Simple, connecté et sûr, l’ERP de demain doit continuer d’accompagner la transformation des entreprises, en conservant son ADN en matière de sécurité et fiabilité, mais en s’ouvrant à l’écosystème de l’entreprise.

Propos recueillis par Gilles Lancrey

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Yomoni accueille Didier Le Menestrel et Philippe Vayssettes

Yomoni accueille Didier Le Menestrel et Philippe Vayssettes

Pour Yomoni c'est un événement qui fera date ! La société d'épargne en ligne accueille Didier Le Menestrel et Philippe Vayssettes au sein de son conse...

P. Pouyanné (Total) : "Total est en train de passer de Big Oil à Big Energy"

P. Pouyanné (Total) : "Total est en train de passer de Big Oil à Big Energy"

Patrick Pouyanné, PDG de Total, dresse un état des lieux de son groupe qui, ces deux dernières années, a poursuivi sa diversification dans le gaz, les...

La FDJ s’ouvre à l’actionnariat populaire

La FDJ s’ouvre à l’actionnariat populaire

La privatisation de la Française des jeux, détenue majoritairement par l’État jusque-là, est en marche, créant la plus importante introduction en Bour...

Forum pour la paix 2019 : quelle troisième voie pour l’économie mondiale de demain ?

Forum pour la paix 2019 : quelle troisième voie pour l’économie mondiale de demain ?

L’édition 2019 du Forum pour la paix rebat les cartes de l’ordre international : quelles modalités de coopération économique sont-elles possibles entr...

Essling Co-Invest 3 vise 120 M€

Essling Co-Invest 3 vise 120 M€

La société de gestion spécialiste des actifs non cotés, Essling Capital, lance son troisième millésime dans le cadre de son programme de co-investisse...

Carlos Tavares, le joueur de Poker

Carlos Tavares, le joueur de Poker

Homme de terrain et de vision, Carlos Tavares ne craint ni les coups à encaisser ni les paris à risquer. L’actuel patron de PSA l’a prouvé en passant,...

Le Groupe Panhard accueille un nouveau DAF

Le Groupe Panhard accueille un nouveau DAF

Guillaume Lepoittevin rejoint le promoteur investisseur indépendant, spécialiste des opérations en immobilier d’entreprise et en résidentiel.

Vers une normalisation européenne de l’information extrafinancière ?

Vers une normalisation européenne de l’information extrafinancière ?

Alors que les référentiels créés par les entreprises en matière d’information extrafinancière se multiplient, les autorités françaises entendent mettr...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message