L’Iran attire les avocats français

Deux cabinets majeurs à Paris ouvrent leur bureau dédié à leurs activités en Iran : FTPA et August & Debouzy.

Deux cabinets majeurs à Paris ouvrent leur bureau dédié à leurs activités en Iran : FTPA et August & Debouzy.

Suite à la signature d’un accord prévoyant la levée des sanctions internationales à l’égard de l’Iran, FTPA et August & Debouzy font partie des premiers cabinets à se positionner sur ce nouveau marché. 


Alexandre Ebtedaei et Nathalie Younan chez FTPA


L’Iranian desk de FTPA réunit deux associés, Alexandre Ebtedaei et Nathalie Younan, et une collaboratrice d’origine iranienne, Ariane Alam. Cette équipe « s’est imposée naturellement, compte tenu du profil international de ses membres, leur connaissance approfondie et leur intérêt pour la région, et leurs compétences et spécialités complémentaires », explique Alexandre Ebtedaei, avocat franco-iranien qui dirige le projet conçu sur suggestion de Serge-Antoine Tchekhoff, fondateur de FTPA. 

La création de l’Iranian desk a pour objectif d’accompagner des clients intéressés par de futurs investissements en Iran et de contribuer au développement des échanges commerciaux avec la France. FTPA a constitué un réseau de cabinets d’avocats locaux qui sont devenus de vrais partenaires, notamment grâce aux recommandations de leurs clients iraniens. « Nous nous sommes également adressés aux doctorants Iraniens à la Sorbonne pour identifier les professionnels du droit capables de gérer les dossiers internationaux d'envergure, explique Nathalie Younan. Ensuite nous avons rencontré sur place chacun des experts identifiés. » Le cabinet compte également parmi ses partenaires l’un des conseillers juridiques du ministère des Finances iranien. « Nous avons par ailleurs noué d'excellentes relations avec le premier fonds d'investissement privé d'Iran. Ils sont aux premières loges pour identifier les opportunités d'investissement en Iran, notamment parmi les entreprises ou secteurs d'activité nouvellement privatisés ou sur le point de l'être », précise Alexandre Ebtedaei.


Mahasti Razavi et Kami Haeri chez August & Debouzy


August & Debouzy crée également son Iran desk. Les associés Mahasti Razavi et Kami Haeri, tous deux iraniens et parlant couramment le persan, sont nommés responsables de cette nouvelle activité. Membres de la société des avocats franco-iraniens, Mahasti Razavi et Kami Haeri sont rompus aux opérations entre les acteurs internationaux et l’Iran. Ils accompagneront les entreprises françaises et internationales dans leurs projets de développement au sein de ce pays à fort potentiel économique. 

Mahasti Razavi, avocate aux barreaux de Paris et de New York, est actuellement responsable du pôle « concurrence, consommation et distribution » et du pôle « technologies, propriété intellectuelle et media » d’August & Debouzy. Auteur de nombreux articles, elle enseigne le droit de la distribution à Sciences-po. Elle commence sa carrière d’avocat à New York au sein du cabinet Lacher & Lovell Taylor. Elle rejoint ensuite August & Debouzy en 1997 et en deviendra associée huit ans plus tard. 

Kami Haeri est responsable du pôle « contentieux, arbitrage et droit pénal des affaires » d’August & Debouzy. Il débute en 1997 au sein d’un cabinet spécialisé en contentieux avant de rejoindre August & Debouzy en 2000. Il est détaché l’année suivante, pour un peu plus d’un an, au sein du cabinet Quinn Emanuel Urquhart & Sullivan à Los Angeles. Ancien membre du conseil de l’ordre de Paris et ancien secrétaire de la conférence, Kami Haeri préside la commission ouverte « contentieux des affaires » du barreau de Paris. Membre de l’Institut Montaigne, il est l’auteur de nombreuses publications et a par ailleurs enseigné à l’EFB ainsi qu’en Master 2. 


Photographies de gauche à droite et de haut en bas : Alexandre Ebtedaei, Nathalie Younan et Ariane Alam (FTPA), et Mahasti Razavi et Kami Haeri (August & Debouzy).


AM

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L’Autorité de la concurrence publie un nouveau document-cadre sur les programmes de conformité

L’Autorité de la concurrence publie un nouveau document-cadre sur les programmes de conformité

Le document-cadre sur les programmes de conformité vient d’être mis à jour par l’Autorité de la concurrence. Le texte fournit aux entreprises et aux a...

L’AMF a connu une hausse de ses activités en 2021

L’AMF a connu une hausse de ses activités en 2021

En 2021, l’Autorité des marchés financiers a connu une forte hausse des valorisations et des entrées en Bourse et noté la montée en puissance de l’act...

Valmy Avocats s’ouvre au droit public et au droit de l’environnement

Valmy Avocats s’ouvre au droit public et au droit de l’environnement

Le cabinet, spécialiste des sujets de conseil et contentieux des entreprises, élargit son offre de services avec l’arrivée d’une nouvelle associée. Ma...

Squair se renforce en propriété intellectuelle

Squair se renforce en propriété intellectuelle

Quentin Renaud s’associe au sein du cabinet Squair. Habitué des dossiers de propriété littéraire et artistique, droit des marques et dessins et modèle...

B. Bourdon (Brafa) : "Faire ce qu’il y a de mieux pour le marché de l’art en Belgique"

B. Bourdon (Brafa) : "Faire ce qu’il y a de mieux pour le marché de l’art en Belgique"

La 67e édition de la Brussels Art Fair (Brafa), l’une des plus anciennes et prestigieuses foires d’art d’Europe, rassemblera 115 galeries du 19 au 26...

Alerion se renforce en droit de l’environnement

Alerion se renforce en droit de l’environnement

Fahima Gasmi est nommée associée du cabinet Alerion. Elle y pilotera la pratique droit de l’environnement.

DS Avocats se prépare à la mise en place de la juridiction unifiée du brevet

DS Avocats se prépare à la mise en place de la juridiction unifiée du brevet

Charles-Antoine Joly, nouvel associé de DS Avocats, vient étoffer l’offre propriété intellectuelle, technologies numériques et data du cabinet.

En 2021, les activités de contrôle de l’AFA ont rebondi

En 2021, les activités de contrôle de l’AFA ont rebondi

Dans son rapport d’activité 2021 tout juste publié, l’Agence française anticorruption revient sur les chiffres clés à retenir pour la préparation du p...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message