L’investissement ESG, une condition de stabilité des rendements ?

L’investissement ESG, une condition de stabilité des rendements ?

Alors que la communauté financière internationale parait favorable aux considérations ESG, la question de leur impact sur la performance des portefeuilles se pose. Décryptage des investissements axés sur l’environnement, la société et la gouvernance.

« L’intégration des critères ESG ne dégrade pas la performance, mais l’améliore ». C’est la position adoptée lors de la conférence : « L’investissement ESG peut-il optimiser la performance des portefeuilles ? », présentée par Marlène Hassine Konqui et François Millet, respectivement responsable de la recherche ETF et responsable de la stratégie ESG et de l’innovation chez Lyxor Asset Management, le 10 septembre 2019 à Paris. Les études publiées par Lyxor Asset Management révèlent l’intérêt croissant des investisseurs pour cette thématique. Investir selon des critères ESG n’implique pas la dégradation de la performance des portefeuilles passifs et actifs, bien au contraire. « L’amélioration du profil ESG d’un portefeuille ne se fait pas aux dépens du rendement. Dans certains cas cela peut même mener à des résultats supérieurs », déclare Marlène Hassine Konqui.

Une stratégie de filtrage

La prise en compte de ces indices est fondée sur la conviction que l’analyse extrafinancière participe à la création de valeur et à la pérennité des revenus d’une société. Les entités, qui ne présentent pas de bonnes pratiques ESG, identifiées par l’analyse dissociée de chaque paramètre dans un univers d’investissement défini, sont soumises à une politique d’exclusion fondée sur des scores et sont associées à des secteurs et produits controversés. À l’inverse, les meilleurs profils ESG donnent une indication de l’intégration de ce type de critère dans une structure. Cette approche permet ainsi d’écarter les risques extrafinanciers susceptibles de compromettre le rendement à long terme.

Un nouvel usage de l’investissement

À l’opposé du paradigme traditionnel, l’objectif aujourd’hui est de maximiser la performance ESG sans dégrader celle financière. Au-delà de la rentabilité des investissements, le bien-fondé de ces critères n’est plus à démontrer. Véritables leviers de communication, ils incitent les sociétés à s’engager pour rester attractives et responsables aux yeux des consommateurs. L’introduction de ces indices a de quoi séduire. En témoigne l’augmentation de performance des rendements de 1 % supplémentaire par an sur dix ans. Un investissement peut donc être rentable, responsable et utile. La problématique de ces études est d’évaluer la qualité des données extrafinancières utilisées et le manque de coordination entre les entreprises.

Inès Giauffret

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

B. Stangl (Alcatel-Lucent Enterprise) : "Dans un contexte mondial tendu, nos équipes doivent travailler main dans la main"

B. Stangl (Alcatel-Lucent Enterprise) : "Dans un contexte mondial tendu, nos équipes doivent travail...

En tant que directeur financier d'Alcatel-Lucent Enterprise, Bernd Stangl est responsable des finances, de la fiscalité, de la comptabilité, de l'audi...

Dossier spécial : Le private equity de demain

Dossier spécial : Le private equity de demain

La rédaction de Décideurs Corporate Finance a sélectionné les étoiles montantes de l'univers du capital-investissement ainsi que la nouvelle génératio...

Virginie Morgon, globe-trotteuse performante et engagée

Virginie Morgon, globe-trotteuse performante et engagée

Figure incontournable parmi les grands influenceurs économiques de la planète, Virginie Morgon se démarque autant par ses résultats probants à la tête...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Comment améliorer le recouvrement au niveau de son entreprise ?

Comment améliorer le recouvrement au niveau de son entreprise ?

En entreprise, les impayés sont plutôt courants et il n’est pas toujours facile d’encaisser 100% de son chiffre d’affaires. Or, les retards de paiemen...

E. de Bettignies (Advancy) : "Pour survivre, il est essentiel que les entreprises se transforment"

E. de Bettignies (Advancy) : "Pour survivre, il est essentiel que les entreprises se transforment"

Avec 230 consultants, 25 associés et dix bureaux dans le monde, Advancy a réalisé, en 2021, 55% de croissance. Quelle est la recette de ce pure player...

Dans la finance, l’inégalité salariale femmes-hommes ne s’efface pas

Dans la finance, l’inégalité salariale femmes-hommes ne s’efface pas

Pour les femmes, le secteur de la finance est plus inégalitaire que la moyenne française en termes de rémunération. Des inégalités particulièrement vi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message