L'innovation RH dans nos territoires : cap sur l'ouest

Intégration des nouveaux salariés, accompagnement de la croissance, mises en place de mobilités internes, création de parcours de formation... Ces DRH d'entreprises dont le siège se situe dans l'ouest de la France, portent des programmes ambitieux qui connaissent un franc succès. Voici leurs portraits.

Intégration des nouveaux salariés, accompagnement de la croissance, mises en place de mobilités internes, création de parcours de formation... Ces DRH d'entreprises dont le siège se situe dans l'ouest de la France, portent des programmes ambitieux qui connaissent un franc succès. Voici leurs portraits.

Yann-Étienne Le Gall, DGA groupe en charge des ressources humaines, de la communication et de l’organisation, groupe Rocher

- L’entreprise regroupe dix marques dont Yves Rocher, Petit Bateau, Stanhome ou encore Daniel Jouvance

- Le groupe Rocher fabrique plus de 600 millions de produits par an pour un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros en 2017

- Son ambition : « Préserver l’ancrage local »

Yann-Étienne Le Gall a pour objectif de transmettre les valeurs de l’entreprise familiale à l’ensemble des collaborateurs. Il travaille notamment sur un axe majeur de sa politique de développement RH : la mobilité. Assurer le maintien des compétences et garantir le développement professionnel des employés sont des sujets pris à bras-le-corps par le DRH. En Bretagne, le vaste projet de mobilité interne nommé « Viaduc » a remporté un franc succès. Les volontaires se sont vus proposer différents postes, missions ou temps partagés dans un objectif de flexibilité et de montée en compétences. Parallèlement, l’outil « Mobiliboost », inspiré du même dispositif, a été développé pour la filiale Petit Bateau.

Isabelle Baur, présidente du directoire, Scarabée Biocoop

- Scarabée Biocoop est une coopérative de consommateurs créée en 1983

- Les chiffres : 250 collaborateurs, 180 producteurs locaux, 8 magasins bios, 3 restaurants bio-végétariens et 1 snack bio

- Son leitmoiv : « Le souci de l’impact environnemental et du lien avec le territoire. »

Depuis plus de trois ans, la coopérative rennaise connaît un essor très important et a plus que triplé ses effectifs. Pour accompagner cette croissance, Isabelle Baur et ses équipes ont redéfini l’ensemble de l’organisation, mais ont surtout bousculé le système hiérarchique existant. Laissant place à l’holacratie, l’entreprise se structure désormais sans chef. Elle s’axe sur les valeurs de la coopérative que sont la traçabilité des produits, l’encadrement des marges commerciales et le recours systématique aux énergies renouvelables. Animée par une vision différente de l’entreprise, la présidente s’appuie sur des vecteurs sociaux et environnementaux pour porter le développement de Scarabée Biocoop.

Jean-Philippe Guédon, directeur des ressources humaines, Frans Bonhomme

- L’entreprise distribue des solutions réseaux et canalisation pour les professionnels du bâtiment et des travaux publics

- En moyenne, les collaborateurs ont dix ans d’ancienneté dans le groupe

- Son ambition : « Former et valoriser le développement des compétences »

Jean-Philippe Guédon a défini plusieurs priorités dans la politique RH qu’il mène pour Frans Bonhomme, dont l’intégration. Par exemple, des modules de formation e-learning, des parcours de découverte métiers et des accompagnements par différents collaborateurs sont proposés. Par ailleurs, la formation joue un rôle important dans le développement des salariés. Plus de 3 % de la masse salariale est consacrée à cela. Les sujets abordés lors des sessions sont notamment en lien avec la sécurité, la montée en compétences et le développement des pratiques managériales.  Cet ambitieux programme emporte un franc succès, faisant la fierté du directeur des ressources humaines.

Philippe Grié, directeur des ressources humaines, Terrena

- La coopérative réunit 14 000 salariés et 20 000 agriculteurs en sont actionnaires

- Elle est présente dans les productions animales et végétales

- Sa conviction : « Il est dans l’ADN d’une coopérative de travailler en collaboration avec les acteurs locaux »

Philippe Grié parle le langage de l’activité de son groupe et se positionne en partenaire dévoué à la stratégie de Terrena, coopérative qui prône l’innovation et l’agriculture écologiquement intensive. « La ’’nouvelle agriculture’’ est la stratégie qui mobilise notre groupe. Il s’agit d’inventer l’agriculture de demain et toutes les directions de l’entreprise concourent à ce projet », affirme-t-il. Sa politique RH met donc l’accent sur la formation. Un parcours spécifique et un MBA dédié ont été élaborés en liaison avec l’école de management Audencia. Plusieurs autres partenariats ont été noués avec des écoles d’ingénieurs, privilégiant les structures de Loire-Atlantique : Agro Campus Rennes, l’ESA d’Angers et Oniris à Nantes.

Nathalie Lame, directrice des ressources humaines, Idéa Groupe

- L’entreprise emploie plus de 1 200 collaborateurs

- Idéa regroupe 37 sites et génère un chiffre d’affaires d’environ 120 millions d’euros

- Sa conviction : « La RSE irrigue les actions RH »

Le groupe spécialiste des solutions logistiques pour les industriels n’a pas tardé à prendre à bras-le-corps les sujets sociétaux dorénavant d’actualité. Pour la directrice des ressources humaines, RSE et bien-être au travail ne sont pas antinomiques. Une étude a été par exemple réalisée par ses équipes pour analyser les principaux gestes accomplis par les collaborateurs sur leur lieu de travail. Cela a ainsi permis de mettre en place des mesures destinées à lutter contre des troubles de la santé. La RSE se marie également bien avec les problématiques de recrutement : « Nous rappelons régulièrement les principes et bonnes pratiques de la non-discrimination à l’embauche » nous confie la DRH.

Bruno Cammalleri

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Dossier spécial : ces directeurs formation qui innovent

Dossier spécial : ces directeurs formation qui innovent

Bras droits des directions des ressources humaines, au premier plan pour accompagner l’évolution des métiers, les directeurs de la formation se sont i...

Patrick Benammar (groupe Renault), fédérateur de communautés

Patrick Benammar (groupe Renault), fédérateur de communautés

Arrivé chez Renault en 2018, Patrick Benammar y dirige les activités de formation et de développement des compétences et anime une large communauté d’...

Vincent Gailhaguet (Engie), générateur d’esprits agiles

Vincent Gailhaguet (Engie), générateur d’esprits agiles

Vincent Gailhaguet a accompagné la transformation de différentes sociétés telles Scor, Vivendi, EDF, Le Monde dans des postes RH avant de rejoindre GD...

Franck Gaillard (Alstom), du classroom training au digital

Franck Gaillard (Alstom), du classroom training au digital

Global learning director chez Alstom depuis cinq ans et chez Alstom depuis treize, les projets en digital learning de Franck Gaillard ont retenu l’att...

Ilhem Alleaume (L'Oréal), apprenante continue

Ilhem Alleaume (L'Oréal), apprenante continue

Arrivée chez L’Oréal en avril 2020, Ilhem Alleaume est convaincue que la flamme de l’apprentissage doit être entretenue. Forte de 23 années d’expérien...

Bérengère Vuaillat (Canal +), de l’IT au L&D

Bérengère Vuaillat (Canal +), de l’IT au L&D

Learning & development manager au sein de Canal+, Bérengère Vuaillat a été sélectionnée par la rédaction de Décideurs RH pour figurer parmi les st...

Jean-Roch Houllier (Safran), créateur de passerelles

Jean-Roch Houllier (Safran), créateur de passerelles

Après une quinzaine d’années passées dans la conduite de projets, Jean-Roch Houllier a rejoint le département formation de Thales. En 2020, il intègre...

Adilson Borges (Carrefour), le Growth Mindset

Adilson Borges (Carrefour), le Growth Mindset

Du Brésil à la France, en passant par les États-Unis et l’Asie, Adilson Borges cumule plus de vingt-cinq ans d’expérience entre monde de l’entreprise...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message