L'innovation RH dans nos territoires : cap sur le nord

Amélioration de l’expérience salarié, co-construction du projet d’entreprise, mise en place de rencontres transverses … Ces DRH d'entreprises dont le siège se situe dans le nord de la France, pilotent des programmes innovants qui connaissent un franc succès. Voici leurs portraits.

Amélioration de l’expérience salarié, co-construction du projet d’entreprise, mise en place de rencontres transverses … Ces DRH d'entreprises dont le siège se situe dans le nord de la France, pilotent des programmes innovants qui connaissent un franc succès. Voici leurs portraits.

Odile Le Ven, directrice générale adjointe, Maisons & Cités

- L’entreprise française est spécialisée dans l’habitat social responsable

- Maisons & Cités génère plus de 300 millions d’euros de chiffre d’affaires

- Son ambition : « Faire du groupe le premier bailleur social des Hauts-de-France »

Dans la quête permanente de faire évoluer l’organisation de Maisons & Cités, Odile Le Ven et ses équipes se sont engagées dans une démarche de coconstruction du projet d’entreprise. L’ensemble des acteurs internes et externes au groupe ont participé à cette volonté de transformation. Un diagnostic de l’entreprise a été réalisé avant d’entamer le processus d’identification des priorités et la définition des chantiers à mener. Le pari est lancé avec pour mots d’ordre l’innovation, l’exemplarité et l’expertise. La dirigeante ne cache pas son ambition et entend bien continuer à développer une entreprise maintenant bien implantée dans la région des Hauts-de-France et reconnue sur l’ensemble du territoire national.

Bertrand Houseaux, directeur des ressources humaines, Ceetrus France

- Connu jusqu’en juin 2018 sous le nom d’Immochan, Ceetrus est un développeur immobilier mixte

- Le groupe gère 393 centres commerciaux dans douze pays

- Son objectif : « Sortir du raisonnement en silo »

Selon Bertrand Houseaux, « l’engagement ne se décrète pas, il est la conséquence d’un écosystème et surtout d’un management. Il passe par l’exercice de la subsidiarité. ». Le directeur des ressources humaines mise sur l’alignement des valeurs personnelles des employés avec celles défendues par l’entreprise pour donner du sens à leur travail. À l’occasion de rencontres transverses ayant lieu plusieurs fois par an, les collaborateurs du groupe se réunissent afin de partager leurs expériences : « Chacun en sort grandi et comprend mieux le sens de son travail » déclare-t-il. Puisque l’échange est le pilier de la gestion des talents de l’entreprise, Ceetrus compte améliorer et développer des outils facilitant la communication entre collaborateurs avant 2030.

Florence Schreiber, directrice des ressources humaines, Dalkia

- En juillet 2014, Dalkia rejoint le groupe EDF

- L’entreprise emploie plus de 15 500 collaborateurs

- Sa vision RH : « Diffuser une culture de la sécurité »

À son arrivée au sein de Dalkia, entreprise spécialisée dans les services énergétiques et la production d’énergie, Florence Schreiber met un point d’honneur à améliorer la sécurité au sein de l’entreprise. Son constat est alors sans équivoque : « Si un salarié restait chez nous toute sa carrière, il était sûr d’avoir un accident du travail… » confie la directrice des ressources humaines. Dans la volonté de diffuser un état d’esprit « de rigueur et de respect de l’autre », l’application mobile « Échappées belles » voit le jour et permet aux techniciens de signaler les zones à risque et d’alerter l’ensemble des collaborateurs. Par ailleurs, d’importants programmes de formation ont été mis en place par la DRH et ses équipes : plus de 1 000 managers par an sont formés sur ces sujets.

Sébastien Tranchant, directeur des ressources humaines France & Benelux, Bridgestone

- Le site de Béthune est l’unique implantation française du groupe

- La filiale française emploie plus de 1 000 salariés

- Son leitmotiv : « L’implication des partenaires sociaux comme véritable acteur du dialogue social »

Répondant aux besoins d’une usine « en perte de vitesse », le dirigeant a lancé un plan d’action visant à installer une nouvelle politique RH. Un logiciel d’assesment a été mis en place pour que chacun des salariés puisse contribuer aux performances du site. Sébastien Ringuet a également veillé à la qualité du lien social avec les collaborateurs en organisant des rencontres internes fréquentes et une meilleure communication au sein de l’entreprise. Cela ne s’arrête pas là : des systèmes d’intéressement, des primes individuelles viennent compléter ces efforts d’amélioration de l’expérience salarié. Le comité de direction n’y échappe pas, dirigeants et managers ayant suivi un coaching de management spécifique sur ces sujets.

Pierre Coursières, président-directeur général, Le Furet du Nord

- À l’origine un magasin de fourrure, Furet du Nord se transforme en librairie en 1936

- La chaîne regroupe 19 magasins répartis principalement dans les Hauts-de-France

- Son objectif : « S’organiser entre librairies indépendantes »

Répondant aux objectifs de développement et de pérennisation de l’entreprise, Pierre Coursières a organisé et piloté le rachat de Decitre, entreprise indépendante de librairie. En plus d’accroître son implantation sur le territoire, Furet du Nord fait le pari de miser sur la vente en ligne. Avec cette opération de rachat, le groupe acquiert onze magasins supplémentaires. Le chiffre d’affaires de la chaîne devrait presque doubler. Le discours du directeur général est clair, allier les forces des librairies indépendantes est une réponse efficace à la puissante concurrence des géants du secteur. L’enjeu RH est conséquent : l’objectif du dirigeant est d’accompagner les collaborateurs tout au long de la restructuration du groupe.

Tom Fouan

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

DHC : la haute couture du recrutement juridique

DHC : la haute couture du recrutement juridique

Fondé en 2011, le cabinet de recrutement dédié aux métiers du droit, Dana Human Capital, tire son épingle du jeu grâce à l’expertise de son fondateur....

À la recherche de la paix économique

À la recherche de la paix économique

Le 14 mai dernier se tenait la première édition des Trophées de la paix économique, organisés par Grenoble École de Management (GEM), qui porte un mou...

Que fait-on avec des SI ?

Que fait-on avec des SI ?

" Il n’existe pas de solution technologique à des problèmes politiques " disait le professeur émérite et stratège britannique, Lawrence Freedman. A l’...

F.Gaillard (Alstom) : "Nous formons les salariés de nos clients"

F.Gaillard (Alstom) : "Nous formons les salariés de nos clients"

Avec le rachat de ses activités « énergie » par General Electric, Alstom a dû s’adapter à son nouveau statut d’entreprise dédiée au secteur des transp...

Priorité 2019 du directeur financier : La gestion des talents (4/6)

Priorité 2019 du directeur financier : La gestion des talents (4/6)

Comme chaque semaine, nous vous analysons l’une des six tendances mises en avant par les DAF lors de l’enquête annuelle menée par PwC : « Priorité 201...

Give Nation : le pouvoir de l'argent de poche

Give Nation : le pouvoir de l'argent de poche

Comment transformer en profondeur le rapport des individus à l’économie ? En commençant par enseigner aux enfants les fondements d’un capitalisme réno...

Un programme unique en leadership  arrive en France

Un programme unique en leadership arrive en France

Après avoir connu un succès retentissant au Canada au cours des cinq dernières années, l’Institut de leadership s’associe avec Grenoble École de Manag...

Serena, Leap Ventures et Jérôme Caille sponsorisent l’expansion européenne de Brigad

Serena, Leap Ventures et Jérôme Caille sponsorisent l’expansion européenne de Brigad

Brigad, la plateforme de professionnels indépendants de l’hôtellerie et de la restauration lève six millions d’euros pour son quatrième fundraising.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message