L’industrie 4.0, la technologie au service de l’usine du futur

La technologie permet d'optimiser les rendements industriels. Avec de nouveaux outils à sa disposition, le secteur secondaire se réinvente. Tour d'horizon des outils et perspectives liés à l'industrie 4.0.

La technologie permet d'optimiser les rendements industriels. Avec de nouveaux outils à sa disposition, le secteur secondaire se réinvente. Tour d'horizon des outils et perspectives liés à l'industrie 4.0.

L’industrie 4.0 fait référence à la quatrième révolution industrielle. Après la mécanisation, le travail à la chaîne et l’automatisation des procédés, l’industrie évolue grâce aux technologies de l’information et de la communication. Les progrès récents concernant les processeurs et leur puissance de calcul, ainsi que les possibilités de connexion à travers le monde via Internet, sont les deux opportunités techniques qui ont permis aux hommes de faire communiquer entre elles leurs machines, mais aussi de pouvoir eux-mêmes les contrôler et assurer leur maintenance à distance. 

D’où vient ce concept ?

Introduit à la Foire de Hanovre en 2011, le terme a intégré le plan stratégique du gouvernement allemand pour la numérisation de son industrie. Il a par la suite été repris par de grands industriels français comme la SNCF, Dassault Systèmes, Airbus, Ariane, Schneider Electric…

Comment l’industrie 4.0 se traduit-elle en pratique ?

Quels sont les défis à relever pour l’usine du futur ?

Les acteurs les plus actifs seront les éditeurs de solutions et d’outils pour l’industrie 4.0, particulièrement concernés par l’obsolescence. Cette révolution peut sembler moins spectaculaire que les précédentes. Il faudra faire attention à ne pas dépenser plus en R&D que l’on ne peut gagner en optimisation des processus.

Il faudra également mettre ces avancées au service du lean management (sans gaspillage), des clients (personnalisation, prix plus faible) et de l’environnement (sans pollution). On pourra sûrement noter un certain déclin des emplois du secteur tertiaire (en logistique par exemple). Il est donc important que les postes soient remplacés par des emplois plus qualifiés.

La cybersécurité sera au cœur des enjeux de l’industrie 4.0. On constate une multiplication des attaques à cause de la technologie (big data, cloud, Scada, technologie très exposée), mais aussi une meilleure protection grâce à celle-ci (sandbox, pare-feu, mise à jour dynamique). Ce marché sera sûrement convoité par de nombreux acteurs, et notamment des acteurs émergents de la défense, comme les fournisseurs de cloud qui devront en assurer la sécurité pour leurs clients, mais aussi les cabinets de conseil en transition numérique (Capgemini ou Accenture), et enfin les acteurs spécialisés traditionnels (Dassault Systèmes).
 

Baptiste Delcambre

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La rémunération des patrons de la finance scrutée par les superviseurs

La rémunération des patrons de la finance scrutée par les superviseurs

Après les dividendes, c’est au tour des rémunérations des patrons des plus grandes banques d’être passées au crible par les superviseurs. En pleine cr...

La Financière DV devient DLCM Finances Paris

La Financière DV devient DLCM Finances Paris

Le cabinet de gestion de patrimoine DLCM Finances renforce sa présence à Paris en finalisant son rapprochement avec La Financière DV.

Les affaires de la famille Trump dans la tourmente

Les affaires de la famille Trump dans la tourmente

Le coronavirus n’épargne rien ni personne. La holding qui gère les affaires de la famille du président des États-Unis, la Trump Organization, en fait...

L'Eurogroupe met 240 milliards d’euros sur la table pour aider les pays en difficulté

L'Eurogroupe met 240 milliards d’euros sur la table pour aider les pays en difficulté

Selon le président de l’Eurogroupe Mario Centeno une ligne de crédit de 240 milliards d’euros ouverte à tous les pays va prochainement être activitée...

M. Azogui (Cyrus) : "Bridgepoint a une grande expérience sur les opérations d’acquisition"

M. Azogui (Cyrus) : "Bridgepoint a une grande expérience sur les opérations d’acquisition"

Le groupe Cyrus gère près de 3,8 Mds€ d’encours financiers et 1,5 Mds d’investissements immobiliers pour le compte de 4 500 familles. Pour accélérer s...

D. Mahé (Human & Work): "L'État n'est pas le père Noël"

D. Mahé (Human & Work): "L'État n'est pas le père Noël"

Les dirigeants doivent prendre des décisions financières stratégiques et accompagner leurs équipes dans un environnement incertain. David Mahé, fondat...

Jean-Philippe Taslé D’héliand (Oddo BHF) : "La crise sanitaire rabat les cartes sur les fonds en euros"

Jean-Philippe Taslé D’héliand (Oddo BHF) : "La crise sanitaire rabat les cartes sur les fonds en eur...

Pour Jean-Philippe Tasle d'Heliand, président de ODDO BHF Banque Privée France, la chute des marchés actions remet en perspective la rémunération des...

USA : 10 millions d'inscriptions au chômage en deux semaines

USA : 10 millions d'inscriptions au chômage en deux semaines

Les chiffres du chômage explosent aux États-Unis. On compte plus 6,6 millions de nouveaux demandeurs d'emploi en l’espace d’une semaine.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message