L'impact de la crise sanitaire sur les ressources humaines dans l'industrie de la santé

Virigine Lleu, managing director de L3S Partnership détaille les défis relevés par les équipes RH des industriels pharmaceutique. Un secteur fortement mobilisé depuis maintenant plusieurs mois dans la recherche d'une solution à la crise sanitaire.

Virigine Lleu, managing director de L3S Partnership détaille les défis relevés par les équipes RH des industriels pharmaceutique. Un secteur fortement mobilisé depuis maintenant plusieurs mois dans la recherche d'une solution à la crise sanitaire.

L’industrie pharmaceutique est pleinement engagée dans la lutte contre le virus et l’impératif aujourd’hui est de mettre au point des solutions thérapeutiques.

La santé de chacun est une condition fondamentale permettant au système économique de fonctionner, dans la mesure où la prospérité d’une entreprise dépend des salariés qui la composent et de leur capacité à assurer la continuité des opérations. En cela, la crise sanitaire impose une réflexion sur de nouvelles politiques relatives à l’hygiène et la sécurité. Ainsi, il devient nécessaire que les salariés assument leurs responsabilités et acceptent les règles afin d’éviter les contaminations, de façon à ce que la brèche dans le secteur économique ne s’entaille pas davantage.

Le domaine de la santé représente un secteur essentiel, c’est pourquoi il est comparativement moins touché par les conséquences économiques que d’autres branches. Par ailleurs, le télétravail existait déjà dans ce secteur et a été largement appliqué. En effet, selon une enquête de la fédération sectorielle Essenscia, 3 % seulement des entreprises du secteur ont fermé et 2 % de travailleurs sont au chômage partiel.

"3 % seulement des entreprises du secteur ont fermé et 2 % de travailleurs sont au chômage partiel"

Bien que les conséquences soient multiples (les essais cliniques sont globalement suspendus sur le plan opérationnel, cela étant dû aux difficultés à acheminer les médicaments aux malades et à un fort ralentissement du côté des investisseurs), la forte mobilisation sur le plan de la recherche et du développement de nouveaux médicaments et de vaccins traduit l’engagement dans la lutte des entreprises de la santé pour faire face à cette épidémie. Ainsi, le rôle et l’expertise des RH sont d’autant plus importants dans le contexte actuel de crise sanitaire qu’ils doivent trouver des manières agiles et efficaces de s’adapter à l’aide de nouveaux outils, animer des communautés de façon virtuelle et gérer des modalités managériales différentes.

Cette évolution accompagne un changement dans la manière dont les employés perçoivent leur emploi. On remarque notamment un désir de flexibilité, le virus ayant préparé un terrain propice à la réflexion concernant l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle. C’est pourquoi le contexte épidémique et la crise économique testent la capacité de résilience des professionnels des ressources humaines: ils les obligent à repenser leur rôle. Des décisions rapides pour protéger les salariés de la contamination (mesures barrières, gel hydroalcoolique, chômage partiel), des procédures pour coordonner les personnels en télétravail, leur proposer des formations en e-learning pour la visite médicale à distance, et une communication accentuée en interne sont des initiatives qui se sont généralisées.

L'enjeu pour les DRH ? "Incarner rapidement une nouvelle autorité"

La crise de la Covid-19 amorce également une redéfinition du système de recrutement puisque les employeurs, confrontés à de nouveaux enjeux, précisent à nouveau les modalités etr le lieu du travail. Ainsi, des compétences telles que le leadership ou encore la souplesse d’adaptation sont d’autant plus appréciées qu’elles permettront de remédier au désordre qu’impose le virus sur les entreprises.

L’enjeu pour les RH est donc de consolider, voire de rétablir la confiance des employés en assurant une rémunération cohérente, un développement avec des temporalités différentes, ainsi que leur bien-être et la sécurité sanitaire. Ils doivent dès lors incarner rapidement une nouvelle autorité, conforme aux lignes directrices foisonnantes dans ce contexte économique et sanitaire. C’est pourquoi, il convient finalement d’inscrire les conséquences du virus dans une réflexion sur le rôle des RH et leur force manifeste en période de crise.

Virigine Lleu, managing director de L3S Partnership

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Union européenne : vers un salaire minimum ?

Union européenne : vers un salaire minimum ?

Juin 2022, les États membres de l’Union européenne viennent de trouver un accord concernant l’uniformisation d’un salaire minimum. Toutefois, cette no...

Dossier spécial : ces directeurs formation qui innovent

Dossier spécial : ces directeurs formation qui innovent

Bras droits des directions des ressources humaines, au premier plan pour accompagner l’évolution des métiers, les directeurs de la formation se sont i...

Patrick Benammar (groupe Renault), fédérateur de communautés

Patrick Benammar (groupe Renault), fédérateur de communautés

Arrivé chez Renault en 2018, Patrick Benammar y dirige les activités de formation et de développement des compétences et anime une large communauté d’...

Vincent Gailhaguet (Engie), générateur d’esprits agiles

Vincent Gailhaguet (Engie), générateur d’esprits agiles

Vincent Gailhaguet a accompagné la transformation de différentes sociétés telles Scor, Vivendi, EDF, Le Monde dans des postes RH avant de rejoindre GD...

Franck Gaillard (Alstom), du classroom training au digital

Franck Gaillard (Alstom), du classroom training au digital

Global learning director chez Alstom depuis cinq ans et chez Alstom depuis treize, les projets en digital learning de Franck Gaillard ont retenu l’att...

Ilhem Alleaume (L'Oréal), apprenante continue

Ilhem Alleaume (L'Oréal), apprenante continue

Arrivée chez L’Oréal en avril 2020, Ilhem Alleaume est convaincue que la flamme de l’apprentissage doit être entretenue. Forte de 23 années d’expérien...

Bérengère Vuaillat (Canal +), de l’IT au L&D

Bérengère Vuaillat (Canal +), de l’IT au L&D

Learning & development manager au sein de Canal+, Bérengère Vuaillat a été sélectionnée par la rédaction de Décideurs RH pour figurer parmi les st...

Jean-Roch Houllier (Safran), créateur de passerelles

Jean-Roch Houllier (Safran), créateur de passerelles

Après une quinzaine d’années passées dans la conduite de projets, Jean-Roch Houllier a rejoint le département formation de Thales. En 2020, il intègre...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message