L. Helouet et B. Janicek (Club XXIe siècle), "Il faut faire avancer la diversité par le pragmatisme"

L. Helouet et B. Janicek (Club XXIe siècle), "Il faut faire avancer la diversité par le pragmatisme"

À la fois think tank et do tank, le Club XXIe siècle promeut depuis sa création en 2004 une vision positive de la diversité et de l’égalité des chances. Ses coprésidents Laëtitia Helouet et Boris Janicek évoquent pour Décideurs les lignes fortes de leur mandat.

Décideurs Magazine. Pourquoi avoir fait le choix d’une coprésidence? 

Laëtitia Helouet. Cette présidence « augmentée » représente, en effet, une première dans l’histoire du Club. Mais, par-delà son caractère inédit, le binôme que nous formons Boris et moi délivre un message fort. Parcours professionnels, expériences de vie, genres … : nous sommes la preuve même que des horizons différents ne rétrécissent pas nécessairement le champ des convictions communes. Mieux, notre parfaite complémentarité porte en elle la promesse d’une mobilisation collective sur les sujets liés à la diversité, ce qui nous semble particulièrement important à l’heure où les discours de rejet s’expriment en toute décontraction…  

Votre mandat vise-t-il justement à déconstruire ce type de discours ? 

Boris Janicek. Nous souhaitons en tout cas inverser la tendance qui consiste, encore trop souvent, à appréhender l’égalité des chances comme un problème. Nous avons devant nous deux ans pour insuffler une vision positive de la diversité socioculturelle en montrant combien elle constitue une chance pour tous. 

Laëtitia Helouet. Pour cela, nous croyons beaucoup dans le faire. Sur la question de la diversité, de nombreux discours existent mais ils ne sauraient suffire s’ils ne sont pas prolongés par des actes concrets. Il faut faire avancer la diversité par le pragmatisme. 

"Nous cherchons à agir autant sur les parcours individuels que sur les trajectoires collectives".

Concrètement, quelles actions accompagnez-vous ?

Boris Janicek. Le Club XXIe siècle aime à se décrire comme la Station F de la diversité car sa raison d’être intègre plusieurs axes. Un programme comme [email protected] propose ainsi aux femmes actives issues de la diversité un dispositif de mentoring sur mesure pour les aider à briser le double plafond de verre qui freine leur promotion en entreprise. Les Entretiens de l’excellence font rencontrer à des collégiens et lycéens des professionnels aux parcours exemplaires. Mais, nous cherchons à agir autant sur les parcours individuels que sur les trajectoires collectives au travers notamment de deux nouvelles initiatives. Le pacte d’engagement cherche, d’une part, à indiquer aux acteurs politiques et économiques quels sont les leviers les plus impactants pour accélérer la mise en place des politiques en faveur de la diversité et de l’égalité des chances au sein de chaque entreprise. Notre annuaire des experts médias œuvre, d’autre part, à bousculer les représentations collectives.

Comment précisément mesurer que les imaginaires s’ouvrent ? 

Laëtitia Helouet. Le débat autour des statistiques ethniques est toujours très vif en France, où s’affrontent souhait de mesurer les discriminations et volonté de préserver la culture universaliste si chère à notre pays. Or, ce qui ne se mesure pas ne compte pas, le premier pas vers la reconnaissance et l’élargissement des mentalités consistant précisément à mesurer. Cependant, rien dans la loi n’interdit la collecte de données se fondant sur le nom, l’origine géographique ou la nationalité antérieure à la nationalité française. Des outils comme notre Baromètre, qui vise à apprécier la place de la diversité socioculturelle au sein des instances de direction du CAC 40, permettent ainsi de mettre cette question à l’agenda des décideurs.

Boris Janicek. Mais les chiffres ne signifient rien s’ils ne sont pas incarnés. C’est pourquoi nous accordons une grande importance aux role models qui possèdent le pouvoir d’inspirer, d’emmener les individus et le collectif vers quelque chose qui les dépasse tout en restant accessibles puisque ancrés dans la "vraie vie". 

La difficulté ? "S’assurer que la force de l’exemple ne relève pas de l’exception"

Mais ces role models ne relèvent-ils pas davantage du symbolique que du pragmatisme? 

Laëtitia Helouet. C’est bien là que réside toute la difficulté : s’assurer que la force de l’exemple ne soit pas perçue comme une exception et transforme, ce faisant, le modèle d’inspiration en motif d’intimidation. D’où toute l’importance de constituer un vivier suffisamment large de membres souhaitant partager leurs expériences.

Boris Janicek. Si nous voulons accompagner le processus d’égalité des chances, il faut élargir les modèles et non pas limiter le succès des personnes issues de la diversité dans le monde professionnel à des modèles prédéfinis. En somme, il est de la responsabilité d’un Club comme le nôtre de rendre possible l’émergence et la visibilité d’un grand nombre de role models inspirants, singuliers et pluriels. 

Propos recueillis par M.-H. Brissot, R. Croisier, M. Fougère

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Leïla Grison (Publicis France) : "Faire progresser l'équité d'opportunités dans nos agences et dans les grandes écoles "

Leïla Grison (Publicis France) : "Faire progresser l'équité d'opportunités dans nos agences et dans...

Récemment nommée responsable de l’inclusion et des diversités au sein du groupe Publicis France, Leïla Grison s’empare de ces thèmes avec conviction....

Cyprien Batut :  "Nous ne devrions pas parler de Grande Démission mais de Grande Réallocation entre les emplois"

Cyprien Batut : "Nous ne devrions pas parler de Grande Démission mais de Grande Réallocation entre...

Chercheur affilié à la Chaire Travail de PSE-École d'économie de Paris, Cyprien Batut étudie de près les mutations du secteur de l’emploi avec l’émerg...

Karina Sebti, pionnière du management de transition

Karina Sebti, pionnière du management de transition

Figure incontournable du management de transition, Karina Sebti a été l’une des premières à reconnaître ce nouveau mode de recrutement comme un avanta...

Michel Krumenacker (Socomec) : "70% de nos résultats sont directement réinjectés au sein de l’entreprise"

Michel Krumenacker (Socomec) : "70% de nos résultats sont directement réinjectés au sein de l’entrep...

ETI internationale familiale fondée en 1922, Socomec vient de célébrer ses cent ans d’existence et d’indépendance. Avec un chiffre d’affaires de 604 m...

Message d’absence du bureau : modèles et exemples

Message d’absence du bureau : modèles et exemples

Pour beaucoup d'entre vous, l'heure du grand départ en vacances approche. Avant d'éteindre votre poste, n'oubliez pas de configurer votre messagerie p...

Reda Mahfoud, nouveau directeur général France de Malt

Reda Mahfoud, nouveau directeur général France de Malt

Le groupe spécialisé dans la mise en relation entre freelances et entreprises annonce la nomination d’un nouveau directeur général pour l’Hexagone.

Paule Boffa-Comby (ReThink & Lead) : "Un seul cerveau ne peut pas comprendre à lui seul les rouages de nos sociétés"

Paule Boffa-Comby (ReThink & Lead) : "Un seul cerveau ne peut pas comprendre à lui seul les rouages...

Paule Boffa-Comby est l’auteur de plusieurs livres sur le leadership et coache les dirigeants. En 2014, elle insuffle le mouvement ReThink&Lead qu...

V. Lefranc (Elior) : "Faire progresser une culture inclusive sur l’ensemble de nos sites"

V. Lefranc (Elior) : "Faire progresser une culture inclusive sur l’ensemble de nos sites"

Elior a signé la charte mondiale des Nations unies sur les principes d’autonomisation des femmes (Women’s Empowerment Principles) visant à promouvoir...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message