L'État va reprendre la dette de la SNCF

Dans le cadre de la réforme ferroviaire, le gouvernement va reprendre une partie substantielle de la dette de la SNCF. C’est ce qu’a annoncé Édouard Philippe, le premier ministre.

Dans le cadre de la réforme ferroviaire, le gouvernement va reprendre une partie substantielle de la dette de la SNCF. C’est ce qu’a annoncé Édouard Philippe, le premier ministre.

Alors que le bras de fer sur la réforme de la SNCF continue, le premier ministre a annoncé ce vendredi la reprise d’une partie de la dette du groupe ferroviaire par l’État. Les détails de cette nouvelle mesure ont été dévoilés par Jean-Baptiste Djebbari, le député chargé présenter la réforme à l’assemblée nationale. Au total, entre 30 et 35 milliards d’euros seront déboursés par l’État dans cette opération. À l’heure actuelle, la dette de la SNCF s’élève à 47 milliards d’euros. Cette absorption de la dette par les pouvoirs publics se ferait en deux fois, un premier remboursement en 2020 puis un second en 2022. En outre, cette mesure s’inscrit dans le projet de l’exécutif qui est de changer le statut de la SNCF en société anonyme. En effet, sous ce nouveau régime le groupe ne pourra pas dépasser 12 milliards de dette. Par ailleurs, la reprise de la dette ne sera pas le seul apport de l’État dans la SNCF. D’après Jean-Baptiste Djebarri, elle sera accompagnée « d’investissements dans le système ferroviaire ». Il estime le coût total de cette opération à un point et demi de PIB.

D’autre part, l’objectif de ces prochaines annonces est l'apaisement des tensions avec les cheminots et possiblement un accord qui déboucherait sur la fin du  mouvement social qui dure depuis bientôt deux mois.

J.A

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

Delphine Roussellier pilote l’université RH de la SNCF, le centre de formation des acteurs RH de l’ensemble du groupe SNCF, qui réunit 270 000 perso...

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Après deux années de débat interne, les institutions européennes se sont mises d’accord sur les objectifs énergétiques à atteindre sur la prochaine dé...

Cécile Cabanis (Danone) : « Le secteur de l’alimentaire vit une révolution sans précédent »

Cécile Cabanis (Danone) : « Le secteur de l’alimentaire vit une révolution sans précédent »

Danone a toujours anticipé les attentes des consommateurs qui se tournent aujourd'hui vers l’alimentation biologique tout en recherchant une proximité...

Dominique Gaillard (Ardian) à la tête de France Invest

Dominique Gaillard (Ardian) à la tête de France Invest

L’investissement responsable, l’élargissement des poches des capital-risqueurs et la promotion de l’approche « multi-stratégies » sont les priorités d...

Invesco : accès des investisseurs à l’économie de l’Arabie Saoudite avec un premier ETF

Invesco : accès des investisseurs à l’économie de l’Arabie Saoudite avec un premier ETF

La société de gestion d’actifs lance le fonds Invesco MSCI Saudi Arabia UCITS ETF. Il permet désormais à la première économie du Moyen-Orient de s’exp...

BM&A renforce ses équipes en conseils financiers

BM&A renforce ses équipes en conseils financiers

Le cabinet de conseil et d'audit, BM&A, accueille Guillaume Bouclier en qualité d’associé.

La France en perte de vitesse en Afrique

La France en perte de vitesse en Afrique

Ce mercredi 20 juin 2018, les économistes de Coface présentaient leur dernier rapport sur l’évolution des relations commerciales entre la France et l’...

Lavoix devient une des premières SPE françaises

Lavoix devient une des premières SPE françaises

Cabinet incontournable dans le domaine de la propriété industrielle, Lavoix a modifié ses statuts pour devenir une société pluri-professionnelle d’exe...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message