L.Escure (Unsa) : "Nous n'étions pas demandeurs de la réforme des retraites"

Le secrétaire général de l’Unsa, Laurent Escure, essaie de peser sur la réforme des retraites. Il explique pourquoi cette dernière pourrait potentiellement s’avérer dangereuse.

Le secrétaire général de l’Unsa, Laurent Escure, essaie de peser sur la réforme des retraites. Il explique pourquoi cette dernière pourrait potentiellement s’avérer dangereuse.

Décideurs Magazine. Vous semblez craindre une étatisation du système de retraite. Quel serait le risque majeur ?

Laurent Escure. Pour le moment, les retraites sont garanties. Mais, avec un système qui reposerait sur la fiscalité, le montant des pensions pourrait devenir une variable d’ajustement en cas de crise économique ou de krach boursier. Concrètement, les députés et les sénateurs pourraient toucher au montant des retraites pour rééquilibrer les comptes publics. Nous sommes vigilants car cela a déjà été le cas dans d’autres pays Voilà pourquoi nous pensons qu’il ne faut pas toucher au système par répartition, ce qui semble être le cas avec la réforme proposée.

Certaines mesures trouvent-elles grâce à vos yeux ?

Oui, même si elles pourraient aller plus loin. Il est pertinent d’augmenter les pensions des salariés au Smic. Mais ce dernier est si faible par rapport au coût de la vie qu’il faudrait qu’un retraité touche a minima le montant du Smic. Nous sommes également satisfaits de ne pas avoir augmenté l’âge légal de la retraite. La simplicité du système envisagé et le fait qu’il corresponde à la nouvelle réalité du marché du travail (freelances, auto-entrepreneurs, carrières multiples…) nous semble une bonne chose. Mais le chemin est encore long pour construire un véritable modèle égalitaire.

Pensez-vous avoir du pouvoir sur l’élaboration du projet ?

Depuis sa nomination, le haut-commissaire semble à l’écoute, mais des intérêts contraires à ceux que nous défendons sont également avancés. Nous n’étions pas demandeurs de la réforme, elle s’est imposée à notre agenda. Donc nous nous sommes attelés aux négociations. Nous jugerons notre action une fois la loi votée et, surtout, les décrets d’application adoptés. Pour le moment, sont fixés, la philosophie et le cadre général.

Propos recueillis par Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Sophie Cluzel : "La France consacre 2,2% de son PIB aux personnes en situation de handicap"

Sophie Cluzel : "La France consacre 2,2% de son PIB aux personnes en situation de handicap"

Aides aux entreprises, baromètre, mentorat… Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées revient sur les initiatives destinées à...

Édito. Haro sur les déviants

Édito. Haro sur les déviants

De nombreuses personnalités "issues de la diversité" prennent position pour défendre l’universalisme, combattre le communautarisme et l’essentialisati...

T.Lentz (Fondation Napoléon) : "L'UE ne bâtit pas son unité autour de personnages historiques"

T.Lentz (Fondation Napoléon) : "L'UE ne bâtit pas son unité autour de personnages historiques"

Historien et directeur de la Fondation Napoléon, Thierry Lentz revient sur les célébrations du bicentenaire de la mort de l’Empereur à l’échelle europ...

Quand l’UE enterre Napoléon

Quand l’UE enterre Napoléon

Le bicentenaire de la mort de l’Empereur ne sera pas célébré par l’Union européenne malgré une vraie popularité du personnage dans de nombreux États m...

UE vs Astra Zeneca : tout savoir sur les enjeux juridiques

UE vs Astra Zeneca : tout savoir sur les enjeux juridiques

La Commission européenne a saisi la justice belge vendredi 23 avril dans le cadre de son contrat conclu avec Astra Zeneca. L’Europe proteste contre le...

Régionales. Valérie Pécresse peut-elle perdre ?

Régionales. Valérie Pécresse peut-elle perdre ?

Pour de nombreux observateurs de la vie politique, pas besoin de faire campagne en Ile-de-France. Les jeux sont déjà faits. Grâce à son bilan et à une...

Allemagne : les écolos aux portes du pouvoir

Allemagne : les écolos aux portes du pouvoir

Après quinze années à la tête du gouvernement, Angela Merkel cédera son siège en septembre. Une alternance semble plus que jamais possible et pourrait...

Super League : l’heure du putsch a sonné

Super League : l’heure du putsch a sonné

Coup de tonnerre sur le monde du foot, les "riches" font sécession. Plusieurs grands clubs veulent créer leur propre compétition quasi fermée. À la cl...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte