L’entreprise mise sur la scène

Comment former efficacement ses salariés sur des sujets purement comportementaux ? De nombreuses entreprises recourent à des comédiens professionnels pour faire passer leurs messages. Une approche qui recherche l’impact, entre prise de conscience et prise de recul.

Comment former efficacement ses salariés sur des sujets purement comportementaux ? De nombreuses entreprises recourent à des comédiens professionnels pour faire passer leurs messages. Une approche qui recherche l’impact, entre prise de conscience et prise de recul.

Mooc, serious games, e-learning… Les outils numériques ont envahi les entreprises et la tendance frise à l’obsession chez les responsables de la formation, surtout quand le digital se présente comme la solution pour toucher une large population géographiquement dispersée. Mais quand ce sont les comportements qu’il convient de faire évoluer, quand il faut pouvoir toucher les personnes, leur donner l’envie de changer leurs méthodes, et leur permettre de s’entraîner à le faire, le digital peut montrer ses limites. Et l’humain revient en scène.

Émotions fortes et prises de conscience

Les comédiens commencent les sessions de formation en jouant une scène reproduisant une situation à laquelle le collaborateur pourrait être confronté. L’objectif est de permettre une prise de recul. Aline Roubaud de Mengin pilote l’académie des services internes d’EDF. Sa mission est d’amener les salariés à faire évoluer la posture qu’ils adoptent : savoir être à l’écoute, faire comprendre au client interne les contraintes du service, tout en se positionnant en véritables partenaires. Un vaste programme. Elle s’est naturellement tournée vers le théâtre pour diffuser cette nouvelle culture. « Les scènes jouées sont issues de situations réelles. Amplifiées et accumulées, elles suscitent des réactions très fortes chez les participants. »  L’intensité des émotions éprouvées entraîne de véritables prises de conscience. « Ce processus permet de faire passer des messages subtils » explique Aline Roubaud de Mengin. Dirigeant de Co-Théâtre, entreprise de formation, Ghislain Poissonneau confirme que « le théâtre a la vertu de créer un effet miroir, et d’amener les personnes à prendre conscience de leurs comportements et des effets qu’ils produisent sur les autres. » Cette étape est déterminante pour parvenir au but recherché, celui de conduire les participants « à décider de changer. » La formation par le théâtre s’avère tout indiquée pour aborder des sujets sensibles. Au sein du cabinet de conseil Wavestone, elle a été choisie pour aborder la délicate question des agissements sexistes. Pour Chelsea Boren, chargée de mission RSE, le théâtre « crée un espace de confiance où les personnes sont encouragées à être honnêtes ». Elle confirme l’efficacité de l’approche. « Certains ont dit "Je ne me rendais même pas compte que c’était du sexisme ! " »

«Le théâtre a la vertu de créer un effet miroir et d’amener les personnes à prendre conscience de leurs comportements et des effets qu’ils produisent sur les autres » Ghislain Poissonneau, Co-Théâtre

Échanges et mise en pratique

Au-delà de cet effet miroir, la méthode permet également d’apprendre à réagir. DRH de Sarp & Sarpi, filiale de Véolia, Grégory Arabi conduit ainsi directeurs commerciaux et chefs d’équipe à s’exercer aux meilleures pratiques de management. « Seuls des comédiens professionnels peuvent parvenir à jouer la colère, le conflit, la tension… en étant crédibles, explique-t-il. Lors d’une session, un comédien devait jouer le rôle d’un salarié convoqué par son manager à un entretien de recadrage. Il a commencé la scène en s’effondrant en larmes... » Radical.

Marie-Hélène Brissot

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

DHC : la haute couture du recrutement juridique

DHC : la haute couture du recrutement juridique

Fondé en 2011, le cabinet de recrutement dédié aux métiers du droit, Dana Human Capital, tire son épingle du jeu grâce à l’expertise de son fondateur....

À la recherche de la paix économique

À la recherche de la paix économique

Le 14 mai dernier se tenait la première édition des Trophées de la paix économique, organisés par Grenoble École de Management (GEM), qui porte un mou...

Que fait-on avec des SI ?

Que fait-on avec des SI ?

" Il n’existe pas de solution technologique à des problèmes politiques " disait le professeur émérite et stratège britannique, Lawrence Freedman. A l’...

F.Gaillard (Alstom) : "Nous formons les salariés de nos clients"

F.Gaillard (Alstom) : "Nous formons les salariés de nos clients"

Avec le rachat de ses activités « énergie » par General Electric, Alstom a dû s’adapter à son nouveau statut d’entreprise dédiée au secteur des transp...

Priorité 2019 du directeur financier : La gestion des talents (4/6)

Priorité 2019 du directeur financier : La gestion des talents (4/6)

Comme chaque semaine, nous vous analysons l’une des six tendances mises en avant par les DAF lors de l’enquête annuelle menée par PwC : « Priorité 201...

Give Nation : le pouvoir de l'argent de poche

Give Nation : le pouvoir de l'argent de poche

Comment transformer en profondeur le rapport des individus à l’économie ? En commençant par enseigner aux enfants les fondements d’un capitalisme réno...

Un programme unique en leadership  arrive en France

Un programme unique en leadership arrive en France

Après avoir connu un succès retentissant au Canada au cours des cinq dernières années, l’Institut de leadership s’associe avec Grenoble École de Manag...

Serena, Leap Ventures et Jérôme Caille sponsorisent l’expansion européenne de Brigad

Serena, Leap Ventures et Jérôme Caille sponsorisent l’expansion européenne de Brigad

Brigad, la plateforme de professionnels indépendants de l’hôtellerie et de la restauration lève six millions d’euros pour son quatrième fundraising.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message