L’enseigne américaine Gap baisse le rideau en Europe

Déjà au printemps, après une sévère restructuration de leur réseau, plusieurs magasins Gap avaient définitivement fermé en France. Désormais, l’enseigne américaine annonce le retrait de l’ensemble de ses points de vente en Europe.

Déjà au printemps, après une sévère restructuration de leur réseau, plusieurs magasins Gap avaient définitivement fermé en France. Désormais, l’enseigne américaine annonce le retrait de l’ensemble de ses points de vente en Europe.

Au cours d’une réunion de Gap avec ses investisseurs, le groupe de retail qui détient notamment Banana Republic et Old Navy, a confirmé les craintes de l’Europe en annonçant son plan stratégique pour 2023. D’ores et déjà, 120 magasins devraient fermer respectivement en France, Italie et au Royaume-Uni. Malgré l’annonce fin août, d’une hausse de 13 % de son chiffre d’affaires trimestriel, largement due au e-commerce, l’entreprise souffre d’une chute de ses ventes. Comme en témoigne les pertes de 62 millions d’euros au deuxième trimestre 2020. Toutefois, le groupe a confirmé vouloir créer un partenariat pour croître en dehors de l’Amérique du Nord, à travers un modèle de reprise des points de vente en franchise.

Même si Gap reste l’un des plus grands retailers de marques aux États-Unis, avec 16 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2019, le continent nord-américain va également souffrir de ces nouvelles mesures. Environ 350 magasins Gap et Banana Republic fermeront d’ici à 2023. L’objectif est de réaffecter la baisse des coûts fixes à des investissements considérés comme nécessaires tels que le marketing, la technologie, ou encore, la fidélisation et la satisfaction des clients. Réduire, entre autres, les effectifs ou les frais engendrés par les points de vente, devrait permettre une amélioration de 10 % de la marge d’Ebit, à l’horizon fixé.

Alors que le retail est en mauvaise posture depuis plusieurs années et que la crise sanitaire a fortement affecté ce secteur, il n’est pas étonnant d’assister à toutes ces fermetures. Même si la vente de vêtements en ligne est plutôt en bonne santé, nombreuses sont les marques de prêt-à-porter en faillite ou rachetées. Désormais, le commerce de détail d’habillement doit se réinventer.

Agathe Giraud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L.Roudil (Econocom) : "La crise a plus que jamais souligné le caractère indispensable des investissements IT"

L.Roudil (Econocom) : "La crise a plus que jamais souligné le caractère indispensable des investisse...

Nommé début 2020 directeur général du groupe Econocom en charge de l’ensemble des activités en France, Laurent Roudil revient sur l’impact de la crise...

Stéphane Bancel, un Français derrière le vaccin contre le coronavirus

Stéphane Bancel, un Français derrière le vaccin contre le coronavirus

À la tête de la biotech Moderna depuis près de dix ans, Stéphane Bancel n’a pas attendu la crise sanitaire pour parier sur une technologie qui, en acc...

Crise Covid : vers un nivellement par le haut des systèmes de santé européens ?

Crise Covid : vers un nivellement par le haut des systèmes de santé européens ?

Face à la menace commune Covid-19, les systèmes de santé européens ont répondu de façon hétérogène. La crise agit comme un révélateur des forces et di...

V. Belot  (Michelin) : “Les données sont la clef du déploiement du CRM digital.”

V. Belot (Michelin) : “Les données sont la clef du déploiement du CRM digital.”

Dévoué depuis plus de vingt ans à divers grands projets de transformation digitale, Vincent Belot participe notamment au déploiement de SAP dans un gr...

D. Gurlé (Symphony) : "Nous garantissons la surveillance des conversations sur WhatsApp et WeChat"

D. Gurlé (Symphony) : "Nous garantissons la surveillance des conversations sur WhatsApp et WeChat"

La fintech californienne Symphony, qui fournit une solution interactive pour faciliter la fluidité sur le marché des transactions financières, a noué...

Les 8 ingrédients d’une transformation digitale réussie

Les 8 ingrédients d’une transformation digitale réussie

Cette crise est un révélateur, s’il en fallait un, de l’impérieuse nécessité d’avoir conduit efficacement sa transformation digitale. Conseil en innov...

Secteur public hospitalier et acteurs privés : pourquoi les opportunités de collaboration sont plus que jamais nécessaires ?

Secteur public hospitalier et acteurs privés : pourquoi les opportunités de collaboration sont plus...

Incontournable dans la crise sanitaire sans précédent que nous connaissons, l’hôpital est un acteur central de notre quotidien pourtant méconnu. Parfo...

P.de Rovira (PSA) : "Nous souhaitons exploiter efficacement la révolution du big data"

P.de Rovira (PSA) : "Nous souhaitons exploiter efficacement la révolution du big data"

Directeur financier de PSA, Philippe de Rovira revient notamment sur l’impact du numérique sur sa fonction, l’accélération de la transformation digita...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte