L’économie japonaise résiste

Malgré le vieillissement de sa population, le Japon continue d’afficher de bonnes performances économiques avec une croissance positive depuis sept trimestres. À tel point que le pays du Soleil-Levant devrait rester la troisième puissance économique jusqu’en 2022 d’après l’institut d’étude britannique Centre for Economics and Business Research (CEBR).

Malgré le vieillissement de sa population, le Japon continue d’afficher de bonnes performances économiques avec une croissance positive depuis sept trimestres. À tel point que le pays du Soleil-Levant devrait rester la troisième puissance économique jusqu’en 2022 d’après l’institut d’étude britannique Centre for Economics and Business Research (CEBR).

Le marasme japonais semble terminé. Depuis un an, tous les indicateurs sont au vert : augmentation des exportations de 7,1 % l’an dernier, production manufacturière en hausse de 3,7 % et investissement des entreprises en progression de 6 %.  Quant à la consommation des ménages, elle augmente de 1,7 %. L’économie japonaise peut également compter sur l’État qui a réalisé 28 100 milliards de yens (207,9 milliards d’euros) de dépenses publiques en 2017 notamment dans les infrastructures. Résultat : un produit intérieur brut (PIB) en progression de 2,5 % au troisième trimestre 2017 et un taux de chômage en baisse de 2,7 %. À tel point que le pays du Soleil-Levant devrait rester la troisième puissance économique jusqu’en 2022 d’après l’institut d’étude britannique CEBR. Une étude qui souligne la robustesse d’une économie basée sur les échanges internationaux et sur le principe « d’effort collectif » comme le rappel Shinzo Abe, le premier ministre qui sommait les entreprises Japonaises d’augmenter les salaires de 3 %. La troisième puissance économique du monde voit pourtant sa population vieillir rapidement et sa main-d’œuvre devenir plus rare dans certains secteurs. Des éléments qui auront à coup sûr un impact sur la croissance du pays du Soleil-Levant dans les années à venir.

Morgane Al Mardini 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Changement de gouvernance chez BPI Group

Changement de gouvernance chez BPI Group

L’amiral Olivier Lajous prend les fonctions de directeur général du groupe BPI et remplace ainsi Sabine Lochmann.

Éolien en Mer : coupe drastique dans les subventions

Éolien en Mer : coupe drastique dans les subventions

L’État a annoncé avoir renégocié à la baisse sa participation financière des les projets de développement de l’éolien de mer. Cette négociation concer...

Maurice Schulmann (Groupe Partouche) : « En France, les jeux de casino en ligne payants demeurent illégaux »

Maurice Schulmann (Groupe Partouche) : « En France, les jeux de casino en ligne payants demeurent il...

Souffrant d’une image sulfureuse, le secteur des jeux de hasard est extrêmement régulé et les acteurs les plus dynamiques peinent à innover dans ce co...

Asmodée : grosse plus-value pour Eurazeo ?

Asmodée : grosse plus-value pour Eurazeo ?

Le fabricant et distributeur français de jouets et de cartes est en passe d’être revendu par Eurazeo. Quatre fonds et un industriel sont encore en lic...

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

Delphine Roussellier pilote l’université RH de la SNCF, le centre de formation des acteurs RH de l’ensemble du groupe SNCF, qui réunit 270 000 perso...

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Après deux années de débat interne, les institutions européennes se sont mises d’accord sur les objectifs énergétiques à atteindre sur la prochaine dé...

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de chacun »

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de...

Nommé l’an dernier au poste de président de l’Association française des investisseurs institutionnels (AF2i), Jean-François Boulier met un point d’org...

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

Dans les tuyaux depuis de nombreux mois, la vente de 49,99 % des tours télécoms se fait au profit du fonds « infra » de la société d’investissement am...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message