L’audience commence dans l'affaire de l’escroquerie de la Financière Turenne Lafayette

Ce lundi 28 septembre, s’ouvre un procès disciplinaire inédit qui durera une semaine. Le Haut Conseil du commissariat aux comptes (H3C) examine l’implication de plusieurs cabinets prestigieux dans l’affaire de la Financière Turenne Lafayette. Il y avait été découvert une fraude comptable qui représenterait près de 300 millions d’euros. Pour les spécialistes de l’audit, l’heure est venue de rendre des comptes.

© NeydtStock

Ce lundi 28 septembre, s’ouvre un procès disciplinaire inédit qui durera une semaine. Le Haut Conseil du commissariat aux comptes (H3C) examine l’implication de plusieurs cabinets prestigieux dans l’affaire de la Financière Turenne Lafayette. Il y avait été découvert une fraude comptable qui représenterait près de 300 millions d’euros. Pour les spécialistes de l’audit, l’heure est venue de rendre des comptes.

Le Haut Conseil du commissariat aux comptes (H3C) étudie à partir du lundi 28 septembre jusqu’au 6 octobre 2020, le rôle des commissaires aux comptes (CAC) – issus de cabinets très cotés tels que Mazars, Krief, ou encore PwC – dans le dossier de la Financière Turenne Lafayette (FTL). L’affaire remonte à 2016, à la suite du décès de Monique Piffaut, patronne de la FTL. De nombreuses fraudes financières sont alors découvertes dans les comptes de sa holding, ancienne actionnaire de nombreuses marques de l’agroalimentaire, telles que William Saurin, Brossard ou encore Panzani. Pendant une dizaine d’années, Monique Piffaut, surnommée  "Mamie Cassoulet", a truqué les données, élaboré des factures erronées, et berné à la fois les banques et l’État, parvenant à dissimuler environ 300 millions d’euros de pertes. Désormais, le H3C pointe les éventuelles fautes et notamment un défaut de surveillance de la part des CAC qui ont permis une escroquerie d’une telle ampleur. De fait, ils se retrouvent dans la ligne de mire, puisque leur fonction est d’auditer et de certifier les comptes annuels des entreprises, en toute sincérité. L’audience, sur un sujet aussi sensible, devra déterminer la bonne foi, ou non, des CAC, et ses conséquences.

Acte de négligence ? Conscients de leurs actes ? Trop confiants ou manque de clairvoyance ? Dans tous les cas, le H3C devra déterminer l’implication des spécialistes de l’audit pendant ces sept prochains jours, et les sanctions disciplinaires qui s’ensuivront. En plus d’une lourde peine d’amende, le jugement pourrait également aboutir à des interdictions définitives d’exercer pour certains membres des cabinets d’audit concernés. En outre, depuis le 8 avril 2019, une instruction pénale reste ouverte pour abus de biens sociaux, faux et usage de faux, entre autres, et n’a toujours pas rendu de verdict. Une raison suffisante pour les avocats d’envisager le report du rendu de l’audience du H3C avant d’aborder le volet disciplinaire.

Agathe Giraud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

P.-O. Bernard et A. Chartier (Opleo Avocats) : "Le digital est une invitation à franchir la porte du marché de l’art"

P.-O. Bernard et A. Chartier (Opleo Avocats) : "Le digital est une invitation à franchir la porte du...

Si le digital ne peut remplacer les liens indéfiniment, c'est un moyen efficace pour démocratiser l’art et inciter les collectionneurs dans l’âme à pa...

Teleperformance renforce sa présence aux États-Unis

Teleperformance renforce sa présence aux États-Unis

Teleperformance, un des leaders mondiaux de la gestion de l'expérience client externalisée décide d’acquérir Health Advocate pour un montant de 690 mi...

P. Ganansia (Herez) : "Le monde de l’art bascule un peu plus dans le digital"

P. Ganansia (Herez) : "Le monde de l’art bascule un peu plus dans le digital"

Le confinement s’annonçait critique pour le marché de l’art. Il en fut tout autrement grâce aux initiatives digitales de ces derniers mois. Entretien...

Marc Bertrand nommé directeur général d’Amundi immobilier

Marc Bertrand nommé directeur général d’Amundi immobilier

Amundi a annoncé ce lundi l’arrivée de Marc Bertrand en qualité de directeur général d’Amundi immobilier, succédant à Jean-Marc Coly.

N. Duneau (Volvo) : "La digitalisation a un impact sur tout le parcours du consommateur"

N. Duneau (Volvo) : "La digitalisation a un impact sur tout le parcours du consommateur"

Après une quinzaine d’années en agence de publicité en charge de divers secteurs, Nathalie Duneau change de cap et s’oriente vers les deux domaines qu...

Fraikin reprend Via Location

Fraikin reprend Via Location

Le groupe français Fraikin, leader européen de la location longue durée de véhicules industriels et commerciaux, vient d’annoncer, le 21 octobre, l’ac...

C. Heydemann (Schneider Electric) : "Nous avons réalisé que ce qui n’était pas encore digitalisé pouvait devenir une faiblesse"

C. Heydemann (Schneider Electric) : "Nous avons réalisé que ce qui n’était pas encore digitalisé pou...

Accélération digitale, 5G, effets de la crise sanitaire ou encore place de la data dans l’industrie, la présidente de Schneider Electric pour la Franc...

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

Les groupes pétroliers ont dû affronter à la fois la crise sanitaire de Covid-19 et la crise des marchés pétroliers. Jean-Pierre Sbraire, directeur fi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte