L’Assemblée mondiale pour la protection de la vie privée adopte ses résolutions

Lors de sa 43e réunion annuelle qui s’est tenue du 18 au 21 octobre dernier, l’Assemblée mondiale pour la protection de la vie privée (ou Global Privacy Assembly) a édicté cinq résolutions. Parmi celles-ci, deux ont été corédigées par la Cnil.

Lors de sa 43e réunion annuelle qui s’est tenue du 18 au 21 octobre dernier, l’Assemblée mondiale pour la protection de la vie privée (ou Global Privacy Assembly) a édicté cinq résolutions. Parmi celles-ci, deux ont été corédigées par la Cnil.

Réunissant plus de 80 pays et leurs régulateurs, la Global Privacy Assembly se veut être un lieu d’échange à échelle mondiale sur des sujets d’intérêt commun en lien avec la protection de la vie privée. À l’occasion de sa dernière réunion annuelle, l’organisation a adopté cinq nouvelles résolutions concernant les grands débats internationaux en matière de protection des données personnelles.

La première d’entre elles, dont la Cnil est co-auteur aux côtés des autorités du Canada (OPC) et du Japon (PPC), encadre l’accès par les gouvernements aux données détenues par les acteurs du secteur privé. Cette résolution établit les conditions permettant de garantir la préservation de la vie privée et de l’État de droit dans le cas où une autorité publique accèderait légitimement à des données en possession d’un acteur privé à des fins liées à la sécurité nationale ou publique. Elle constitue le premier texte international posant des principes pour le respect de la vie privée dans de telles circonstances. La deuxième résolution aborde un tout autre sujet : la protection des droits numériques des enfants. Elle rappelle l’importance de développer des politiques destinées à la protection des mineurs grâce à la mise en place de réglementations adaptées, de campagnes de sensibilisation et d’éducation ou encore d’outils numériques spécifiques. La Cnil est également co-auteur de ce texte avec l’autorité italienne (la Garante).

La troisième résolution adoptée par l’Assemblée concerne le lancement de travaux sur le partage de données pour le bien commun, qui prendront la suite de ceux lancés sur les outils numériques comme appuis dans la lutte contre la propagation de la pandémie Covid-19. Enfin, les deux dernières résolutions visent le renforcement de son rôle d’instance incontournable dans les débats internationaux sur la protection de la vie privée et des données personnelles. Cette affirmation de position passera par l’adoption d’un plan stratégique pour les années 2021 à 2023, portant notamment sur les technologies de surveillance, ainsi que par la mise en place d’un secrétariat indépendant et financé par les contributions de ses membres.

Léna Fernandes

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L’Autorité de la concurrence publie un nouveau document-cadre sur les programmes de conformité

L’Autorité de la concurrence publie un nouveau document-cadre sur les programmes de conformité

Le document-cadre sur les programmes de conformité vient d’être mis à jour par l’Autorité de la concurrence. Le texte fournit aux entreprises et aux a...

L’AMF a connu une hausse de ses activités en 2021

L’AMF a connu une hausse de ses activités en 2021

En 2021, l’Autorité des marchés financiers a connu une forte hausse des valorisations et des entrées en Bourse et noté la montée en puissance de l’act...

Valmy Avocats s’ouvre au droit public et au droit de l’environnement

Valmy Avocats s’ouvre au droit public et au droit de l’environnement

Le cabinet, spécialiste des sujets de conseil et contentieux des entreprises, élargit son offre de services avec l’arrivée d’une nouvelle associée. Ma...

Squair se renforce en propriété intellectuelle

Squair se renforce en propriété intellectuelle

Quentin Renaud s’associe au sein du cabinet Squair. Habitué des dossiers de propriété littéraire et artistique, droit des marques et dessins et modèle...

B. Bourdon (Brafa) : "Faire ce qu’il y a de mieux pour le marché de l’art en Belgique"

B. Bourdon (Brafa) : "Faire ce qu’il y a de mieux pour le marché de l’art en Belgique"

La 67e édition de la Brussels Art Fair (Brafa), l’une des plus anciennes et prestigieuses foires d’art d’Europe, rassemblera 115 galeries du 19 au 26...

Alerion se renforce en droit de l’environnement

Alerion se renforce en droit de l’environnement

Fahima Gasmi est nommée associée du cabinet Alerion. Elle y pilotera la pratique droit de l’environnement.

DS Avocats se prépare à la mise en place de la juridiction unifiée du brevet

DS Avocats se prépare à la mise en place de la juridiction unifiée du brevet

Charles-Antoine Joly, nouvel associé de DS Avocats, vient étoffer l’offre propriété intellectuelle, technologies numériques et data du cabinet.

En 2021, les activités de contrôle de l’AFA ont rebondi

En 2021, les activités de contrôle de l’AFA ont rebondi

Dans son rapport d’activité 2021 tout juste publié, l’Agence française anticorruption revient sur les chiffres clés à retenir pour la préparation du p...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message