L’AMF partenaire d’Abu Dhabi pour l’innovation financière

Par un accord de coopération, l’AMF et le FSRA d’Abu Dhabi confirment leur volonté commune de développer l’innovation financière. Une occasion supplémentaire de renforcer leur alliance économique.
Le siège de l'AMF à Paris

Par un accord de coopération, l’AMF et le FSRA d’Abu Dhabi confirment leur volonté commune de développer l’innovation financière. Une occasion supplémentaire de renforcer leur alliance économique.

L’objectif de l’accord survenu entre l’Autorité des marchés financiers française (AMF) et l’Autorité de régulation des services financiers d’Abu Dhabi (FSRA) vise à favoriser l’innovation de leurs services financiers respectifs en soutenant les initiatives françaises et émiriennes, particulièrement dans le cadre du développement d’un nouveau type d’entreprises : les fintech.

Les deux autorités de régulation avaient d’ailleurs déjà mis en place en 2016 des initiatives locales pour soutenir ces start-up. L’AMF avait créé un processus de soutien et d’accompagnement des projets innovants et des entreprises en créant une division Fintech, innovation et compétitivité (FIC). Le régulateur leur permet ainsi de se développer et les aiguille notamment sur la réglementation en vigueur. Quant à la FSRA, elle avait procédé à la même démarche en instaurant un Fintech Regulatory Laboratory (RegLab) pour encadrer les entreprises innovantes sur l’Abu Dhabi Global Market (ADGM). La nouvelle alliance entre les deux régulateurs consolidera ces actions et facilitera leurs échanges sur tout ce qui concerne l’innovation et le suivi des activités transfrontalières d’entreprises. Le but ? Permettre l’expansion des industries financières et technologiques en France et aux Émirats arabes unis.

D’après Robert Ophèle, président de l’AMF, la coopération entre les deux organismes « devrait permettre aux entreprises fintech d’étendre leur couverture mondiale et d’enrichir leurs connaissances auprès de leurs homologues étrangères ». À noter que les entreprises françaises sont particulièrement présentes au Proche et Moyen-Orient, ce qui justifie d’autant plus le rapprochement de l’AMF avec l’ADGM. Ce dernier entretient par ailleurs des liens étroits avec les grands centres financiers internationaux pour renforcer son écosystème fintech et son réseau international. Un accord qui bénéficie donc aux deux autorités de régulation.

Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

LDA : une nouvelle boutique de droit social

LDA : une nouvelle boutique de droit social

L’avocate Lucille Detwiler se lance dans l'aventure entrepreneuriale en fondant LDA, un cabinet d’avocats de droit social consacré aux entreprises et...

Cinq nouveaux associés chez CMS Francis Lefebvre Avocats

Cinq nouveaux associés chez CMS Francis Lefebvre Avocats

CMS Francis Lefebvre Avocats renforce la dimension pluridisciplinaire du cabinet en cooptant Alexandre Bordenave, Rosetta Ferrère, Grégory Dumont, Tho...

Sortie du livre "Le Délégué à la Protection des Données en action"

Sortie du livre "Le Délégué à la Protection des Données en action"

Paru à la Revue Banque de l'Essentiel intitulé "Le Délégué à la Protection des Données en action", auquel a participé Mathias Avocats, cabinet spécial...

Dossier spécial : les influenceurs du droit

Dossier spécial : les influenceurs du droit

Ils n'ont pas de blog, twittent très peu voire pas du tout et ne travaillent pas à la réputation digitale d'une marque de vêtements ou de cosmétiques....

L’ère de la pénalisation du droit fiscal

L’ère de la pénalisation du droit fiscal

La Loi n°2018-898 du 23 octobre 2018 relative à la lutte contre la fraude a marqué un véritable tournant en ce qui concerne la pénalisation de la mati...

Fidal accueille Ludovic Roche

Fidal accueille Ludovic Roche

Fidal accueille Ludovic Roche au sein de son bureau parisien en qualité d'associé. Il rejoint la direction régionale de Paris, où il développera la pr...

Vincent Nioré exerce maintenant chez STAS

Vincent Nioré exerce maintenant chez STAS

Le vice-bâtonnier de Paris qui commencera son mandat le 1er janvier 2022 a intégré le cabinet de Francis Szpiner, Caroline Toby, Renaud Semerdjian, Ch...

UGGC développe ses activités en Chine

UGGC développe ses activités en Chine

Anticipant l'entrée en vigueur du prochain accord entre la Chine et l'Union européenne, UGGC Avocats nomme Jenny Cao associée de son bureau de Shangha...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte