« L’alignement entre la sphère privée et publique est la certitude d’une cohérence »

Créée en 1921, l’entreprise Chabé est une société qui s’inscrit dans la durée. Avec près de cent ans d’existence, elle est aujourd’hui une référence sur le marché français des VTC. Guillaume Connan, directeur général et arrière-petit-fils du fondateur Maurice Chabé, nous explique les secrets d’une telle longévité.
Entretien avec Guillaume Connan, directeur général, Chabé

Créée en 1921, l’entreprise Chabé est une société qui s’inscrit dans la durée. Avec près de cent ans d’existence, elle est aujourd’hui une référence sur le marché français des VTC. Guillaume Connan, directeur général et arrière-petit-fils du fondateur Maurice Chabé, nous explique les secrets d’une telle longévité.

Décideurs. Quelle place occupe pour vous les valeurs dans l’entreprise ?

Guillaume Connan. C’est déterminant. Ce sont des éléments à suivre qui sous-tendent toutes directions. Vous pouvez donner différentes orientations, mais les valeurs demeurent immuables. Certaines d’entre elles sont propres à notre activité et leur stabilité constitue une force face aux nombreux changements de notre marché. Le métier des transports de personnes est un domaine qui a brusquement évolué au cours de ces dernières années. Lorsque l’on parle de goût du travail, d’exigence, d’exemplarité, d’honnêteté et de transparence, ce sont des notions qui émanent de vous et qui vous permettent de fédérer tout le monde sous un même drapeau. La différence avec les entreprises familiales est, à mon sens, que les valeurs véhiculées font partie de l’ADN du dirigeant. De ce fait, on ne peut y déroger. Et à partir du moment où l’on constate un alignement entre la sphère privée et publique, vous avez la certitude d’une cohérence.

Comment l’approche long terme influe-t-elle sur la politique du groupe ?

C’est un des principaux atouts des entreprises familiales. En cas de mauvaise exécution d’un contrat, contrairement à un président salarié, je mets en danger la société familiale et pas uniquement un poste. Le risque est de perdre l’héritage qui m’a été transmis. Par conséquent, l’échec n’est pas envisageable. L’entreprise familiale nous donne un sens de l’engagement et des responsabilités beaucoup plus fort. On est loin des aspirations du capitalisme moderne avec des dirigeants qui cherchent à maximiser les profits. Par rapport à cela, il y a une force de la parole donnée dans les PME familiales. Être une entreprise de ce type, pour nous, est un véritable avantage compétitif.

Pensez-vous que les liens familiaux sont un réel atout pour ces PME ?

Pour moi, cela a toujours été une épée à double tranchant. Il faut faire attention à ne pas tomber dans le repli. La combinaison entre les forces de l’entreprise familiale (valeur, long terme, rapidité décisionnelle et la capacité à prendre des risques) et une ouverture sur l’extérieur peut permettre à ce type de société de perdurer.

Avez-vous eu l’ambition d’embrasser une autre carrière que celle qui vous était destinée ?

À titre personnel, j’ai rejoint le groupe il y a trois ans, à l’âge de 37 ans. Auparavant, j’étais dans la gestion de fonds d’investissement de capital-risque. En quelque sorte, je n’étais pas « prédestiné » à me retrouver là. Mais à un certain moment, l’entreprise familiale arrive à vous faire vibrer. Ce n’est pas seulement un choix de raison ou de cœur, c’est aussi un choix qui vient « des tripes ». C’est tout naturellement que j’ai accepté de relever le défi. De plus, avoir une personne de la famille qui a eu une autre expérience professionnelle me paraît nécessaire pour la société.

Propos recueillis par Gatien Pierre-Charles

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Family business : la performance dans les gènes

Longtemps considérées comme relevant d’un modèle managérial et économique dépassé, les entreprises familiales séduisent de nouveau. Mal connues du grand public, elles génèrent pourtant au niveau mondial 70 % du produit intérieur brut (PIB) et représentent 83 % des sociétés françaises. Mais ce qui intéresse le plus les investisseurs et décideurs politiques, c’est la régularité de leur développement, leur force de résilience et leur ancrage territorial. Quels sont les secrets de cette réussite ?
Sommaire Family business : rêver plus grand « Anticiper les questions de gouvernance : une étape clé d’une transmission réussie » Vision à long terme et engagement quotidien Quand les valeurs créent de la valeur « Donner de l’importance à la tradition familiale permet de pérenniser un modèle » S'ouvrir sans périr « Des négociations souvent plus ardues » « Des prises de décision plus rapides » Les multiples chemins de la transmission
Lutte contre la cybercriminalité : après les paroles, il faut passer aux actes !

Lutte contre la cybercriminalité : après les paroles, il faut passer aux actes !

Un ancien chef de gouvernement de Malaisie qui appelle au meurtre de Français, un vice-ministre turc qui attise la haine contre Charlie Hebdo, des mil...

Retour du confinement : retrouvez les grandes annonces d'Emmanuel Macron

Retour du confinement : retrouvez les grandes annonces d'Emmanuel Macron

Écoles, collèges, Ehpad, commerces, attestations, durée... Voici ce qu'il faut retenir des annonces du président de la République.

Deux livres à ne pas manquer pour se préparer à la présidentielle américaine

Deux livres à ne pas manquer pour se préparer à la présidentielle américaine

Le duel Trump-Biden approche. Il est encore temps de s’y préparer en lisant un peu. Parmi les multiples ouvrages publiés sur le sujet, deux retiennent...

Maires écolos : où en sont-ils ?

Maires écolos : où en sont-ils ?

Avec une vingtaine de villes remportées et plus de 2 millions d’administrés, les Verts peuvent désormais mettre en œuvre leurs idées. Disséquer les pr...

Agnès Pannier-Runacher : "La relance de l’industrie dépend de la situation sanitaire des autres pays"

Agnès Pannier-Runacher : "La relance de l’industrie dépend de la situation sanitaire des autres pays...

En proie à une crise sans précédent, l’industrie doit déjà se préparer à de nouvelles problématiques comme le Brexit. Pour l’aider à faire face à la s...

Trump vs Biden : la bataille financière en infographie

Trump vs Biden : la bataille financière en infographie

Si l’argent est une garantie de victoire, Joe Biden semble très bien parti. Mais d’autres paramètres à prendre en compte rendent la présidentielle amé...

Après Conflans-Sainte-Honorine, le grand tournant de la gauche française ?

Après Conflans-Sainte-Honorine, le grand tournant de la gauche française ?

La terrible décapitation de Samuel Paty est un désaveu pour la politique "d’accommodement" d’une grande partie de la gauche qui risque probablement de...

Le paradoxe Yannick Jadot

Le paradoxe Yannick Jadot

Le député européen est probablement le meilleur candidat de la gauche pour la présidentielle de 2022. Seul hic, son camp n’est pas forcément de cet av...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte