Adrian Maguire quitte Freshfields pour Kirkland & Ellis

Adrian Maguire quitte Freshfields pour Kirkland & Ellis

A Londres, le recrutement par la firme américaine d’Adrian Maguire en provenance de Freshfields, un an seulement après avoir attiré son ancien patron sur la base d’un salaire annuel de 10 millions de dollars, pourrait annoncer la fin de la suprématie des firmes du Magic Circle à Londres. Il est attendu que d’autres personnalités anglaises se tournent vers les cabinets américains, plus rémunérateurs.

Adrian Maguire a quitté Freshfields Bruckhaus Deringer après plus de vingt ans au sein du cabinet du Magic Circle, et a rejoint la firme née à Chicago, Kirkland & Ellis. L’avocat est considéré comme l’un praticiens du private equity les plus reconnus de Londres, avec des clients tels que Carlyle, Cinven et Advent International. Il rejoindra David Higgins, son ancien patron à Freshfields, qui a intégré Kirkland & Ellis en décembre 2017.

Ce changement renforce incontestablement l’offre de Kirkland & Ellis à Londres en matière de private equity et confirme la stratégie d’expansion de la pratique corporate du cabinet en Europe. Ce qu’il adviendra de Freshfields est plus difficile à déterminer. La firme du Magic Circle a rapidement fait remarquer que sa pratique private equity a été excellente en 2018, malgré le fait qu’Adrian Maguire était en congé sabbatique durant la majeure partie de l’année. Le cabinet dispose aussi d’un vivier de talents sur lequel il peut compter, notamment Charles Hayes, dont la clientèle inclut CVC Capital Partners, TPG et Oak Hill Capital Partners.

Kirkland & Ellis peut compter sur deux facteurs pour continuer à attirer les plus brillants talents du droit des sociétés à Londres et dans ses autres bureaux, dont celui de Paris, ouvert récemment. Le cabinet a développé une pratique private equity de premier plan et est impliqué auprès de tous les principaux acteurs du marché. Alors que les marchés de private equity et de financement par emprunts ont pris leur essor durant ces vingt dernières années, la force de frappe financière de Kirkland & Ellis a elle aussi beaucoup évolué. Les revenus de la firme ont grimpé, atteignant plus de 3 milliards de dollars en 2017, ce qui en a fait l’un des cabinets les plus rentables du monde. Le chiffre d’affaires par associé a atteint 4,7 millions de dollars en 2018. Rien d’étonnant donc à ce qu’elle puisse offrir des salaires atteignant presque 10 millions de dollars.

Le modèle de rémunération lockstep appliqué dans de nombreux cabinets du Magic et du Silver Circle et leur capacité limitée à réagir promptement aux changements du marché du fait de leurs anciennes traditions encore très ancrées les freinent dans leur riposte. Freshfields a essayé, en bousculant la structure de son partnership en 2017, d’offrir une meilleure rémunération à ses meilleurs talents, mais a continué de subir des pertes. Ce récent changement va probablement inciter les cabinets du Magic Circle à prêter plus d’attention aux moyens de garder leurs associés. Il est cependant difficile de les imaginer tous réussir sur le court terme.

Le dernier classement Décideurs des cabinets de private-equity est disponible ici : https://www.leadersleague.com/fr/classements/capital-investissement-operations-lbo-large-cap-classement-2018-cabinet-d-avocats-royaume-uni

Maeva Kpadonou (@KpadonouMaeva)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Un petit quiz avant l'été ?

Un petit quiz avant l'été ?

Le conseil de la rédaction pour des vacances sereines et reposantes ? Vérifier que l'actualité des six derniers mois est bien maîtrisée. À vous de jou...

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Le nouveau comité du label investissement socialement responsable (ISR), présidé par Michèle Pappalardo, travaille à sa modernisation. Les grandes lig...

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

La directive sur la protection des lanceurs d'alerte imposait comme date butoir de transposition par les États de l’Union européenne le 17 décembre 20...

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Jérôme Deroulez, associé fondateur du cabinet Deroulez Avocats, revient pour Décideurs Juridiques sur les thèmes qui devraient occuper les délégués à...

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Les six professionnels du cabinet Nosten Avocats ont rejoint en mai dernier le cabinet d’experts comptables GMBA, formalisant ainsi une collaboration...

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Incarner la diversité des juristes d’entreprise pour mieux répondre aux défis du métier. C’est l’objectif que l’Association française des juristes d’e...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message