Kia EV6, un crossover électrique et innovant

Inscrit dans une démarche résolument durable ce nouveau crossover venu d’Asie offre un concentré de technologies au service du confort des passagers et de l’expérience conducteur. Le tout en arborant une ligne audacieuse qui défie tous les codes.

Inscrit dans une démarche résolument durable ce nouveau crossover venu d’Asie offre un concentré de technologies au service du confort des passagers et de l’expérience conducteur. Le tout en arborant une ligne audacieuse qui défie tous les codes.

Premier modèle électrique de la marque conçu sur sa nouvelle plateforme E-GMP, le Kia EV6 constitue une entrée en matière particulièrement réussie pour le constructeur sud-coréen. La preuve : ce crossover a récemment été élu "Voiture européenne de l’année 2022" lors du prestigieux "Car of the Year Award". Une grande première puisque cette récompense, attribuée par un jury de 59 journalistes automobiles issus de vingt-deux pays européens, vient pour la première fois de son histoire saluer une marque coréenne !

Une récompense bien méritée

Pourquoi cette distinction ? Son élégante ligne de coupé, ses dimensions de berline et son habitabilité digne d’un SUV y sont pour beaucoup. Mais pas seulement ! Au-delà de ce look qu’on pourrait qualifier d’« hybride», ce Kia EV6 100 % électrique se veut aussi un concentré de technologies. Fidèle à la nouvelle signature de la marque ("Movement that inspires"/"Du mouvement vient l’inspiration"), il offre des innovations qui ajoutent encore à son confort. Dont, l’affichage tête haute en réalité augmentée, disponible selon la finition, qui projette sur la base du pare-brise et dans le champ de vision du conducteur toutes les informations provenant des différents systèmes d’aide à la conduite. Autre atout : sa réponse aux critères environnementaux. Ainsi, l’intérieur fait la part belle aux matériaux durables. Selon le fabricant, c’est l’équivalent de 111 bouteilles en plastique qui sont ainsi utilisées pour l’ensemble de l’habitacle. À noter aussi que le Kia EV6 est disponible en deux ou quatre roues motrices. Et en quatre finitions : EV6 Air Active, EV6 Air Design, EV6 GT-line et, au second semestre 2022, un très prometteur EV6 GT 4 roues motrices. De quoi répondre à tous les usages, et à toutes les envies. Pour tester le modèle Air Design 229 ch de l’EV6, nous avons fait appel à Frédéric Roux. Directeur des ressources humaines, il a exercé des responsabilités pendant plus de vingt ans dans de grands groupes privés et publics. Expert du dialogue et des relations sociales, il termine actuellement sa mission auprès du groupe PVCP. Voici ce qu’il a pensé de son expérience de conduite.

 

Entretien avec Frédéric Roux

Décideurs. Vos premières impressions à chaud ?

Frédéric Roux. Une berline, un SUV, un crossover, un coupé ? Un peu tout ça à la fois. Spacieuse, elle offre une habitabilité XXL comparable aux grandes routières. Les passagers, à l’arrière en particulier, apprécieront. On aurait pu la penser pataude, que nenni ! Alerte, mordante, dynamique et très maniable. Avec elle, on flotte dans la circulation. La planche de bord panoramique, très travaillée et bien finie, s’inscrit dans l’esthétique globale. Les suspensions un peu fermes lui confèrent un côté audacieux qui ne dépareille pas avec sa physionomie. Mais surtout… Quelle allure incroyable !

Quelle destination vous inspire-t-elle ?

La Pacific Coast Highway, mais en l’absence de pont pour traverser l’Atlantique, le défi semble complexe. Sinon, une escapade longeant la Loire, de Saumur à Amboise, Chenonceaux puis Chambord. Et comme l’autonomie est au rendez-vous, on bifurquera vers Briare, histoire d’enjamber une dernière fois la Loire, à pied cette fois. Récompense : une halte chez le chocolatier Chocolats et Chimères sur le pont canal.

Une musique à écouter sur la route ?

Du mouvement vient l’inspiration, comme dit Kia, donc les albums du projet Nouvelle Vague. Mais également – clin d’œil à Gérard Brémond [l’actuel président de PVCP et grand passionné de jazz, Ndlr] – John Coltrane avec A Love Supreme, Live In Seattle. Mais le silence qui règne dans cette voiture est aussi un écrin qui invite à redécouvrir Maria Callas ou Barbara. Quels magazines ou livres sur la plage arrière ? Les œuvres complètes de Tennessee Williams. Sans oublier Jack Kerouac, pour la route… Que déposez-vous dans le coffre avant de partir ? Mon bureau mobile, car c’est décidé : je ne rentre pas, je poursuis le périple ! Un déjeuner d’affaires, à quel voiturier confiez-vous les clés ? L’Oiseau blanc Hôtel Peninsula [19 avenue Kléber, dans le XVIe arrondissement, Ndlr] pour prolonger le caractère aérien et le sentiment de légèreté. Et une pause sur le pouce ? Avec cette voiture, ce sera nécessairement Sésame et Sel, un restaurant coréen méconnu, d’une sincérité et d’une discrétion absolue. C’est au Kremlin-Bicêtre [13 rue Roger Salengro, Ndlr], à cinq minutes de la Porte d’Italie et d’une concession Kia ! Le mot de la fin ? Je peux la garder ?

Laurent Fialaix

Fiche technique

Motorisation : Électrique - Transmission 2 roues motrices arrière

Puissance nominale maxi : 168 kW (229 ch)

Couple maxi (Nm): 350

Boite de vitesse : Mono-rapport à réducteur

Batterie : Lithium Ion polymère 77,4 kWh

Puissance administrative (CV): 4

Consommation d’électricité : en cycle mixte/100 km (WLTP): 16,5 kWh

Autonomie en cycle mixte (WLTP): 528 km

Temps de recharge estimé : 10 %-80 % sur borne 350 kW: 18 minutes - 10 %-100 % sur boîtier mural AC 11 kW (32 A) 

Vitesse maximale : 185 km/heure

Émissions CO2 (WLTP): 0 g/km

Tarif du modèle testé: 52490 € TTC (Gamme à partir de 48690 € TTC - Version Air Active)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Gad Edery : "La photographie est un marché connu et méconnu"

Gad Edery : "La photographie est un marché connu et méconnu"

D'art mineur, la photographie est devenue une valeur sûre du marché de l’art. Certaines œuvres, telles "Le Violon d’Ingres" de Man Ray, vendu 12 milli...

Tour de tables, London calling

Tour de tables, London calling

Puisant son influence aux quatre coins du monde, la cuisine qui se savoure à Londres est à l’image de la cité : enthousiasmante, inspirée et terriblem...

Livres : la sélection du mois de juin

Livres : la sélection du mois de juin

Un inédit de Céline revenu à nous, le dernier Dicker, une parabole de la pandémie, une enquête sur la muse d'Eric Zemmour... Voici les ouvrages qui re...

Le Puy du Faux : tel est pris qui croyait prendre

Le Puy du Faux : tel est pris qui croyait prendre

Quatre historiens pointent avec rigueur la manière avec laquelle le parc de Philippe de Villiers tord l’histoire dans un but métapolitique. Mais les a...

L’Audi e-Tron GT Quattro, 100% sportive, 100% luxe, 100% électrique

L’Audi e-Tron GT Quattro, 100% sportive, 100% luxe, 100% électrique

Fortement impliqué dans la transition au tout électrique fixée à l’horizon 2033, le constructeur allemand propose avec ce premier modèle de berline sp...

André Gide n'a pas pris une ride

André Gide n'a pas pris une ride

En 1936, le célèbre écrivain publiait Retour de l'URSS. Si l'on remplace Poutine par Staline, Occidentaux par capitaliste et URSS par Russie, l'ouvrag...

Gastronomie : quand les élus passent à table

Gastronomie : quand les élus passent à table

Si les repas interminables et arrosés ont disparu, la classe politique, toutes couleurs confondues, ne boude pourtant pas son plaisir. Leurs tables fa...

Livres : les incontournables du mois de mai

Livres : les incontournables du mois de mai

La rédaction vous présente quatre ouvrages à lire en profitant du soleil printanier. Environnement, justice, Bretagne et Rome antique sont au menu

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message