Juridy Legal Design, une autre façon de faire du droit

C’est au cours de sa carrière professionnelle chez Auchan que Sihem Ayadi a façonné sa propre méthode de travail en s’appuyant sur le legal design. Aujourd’hui indépendante, elle a créé une plateforme de services, Juridy Legal Design, à destination des juristes de tous horizons. Le droit se met en image.

C’est au cours de sa carrière professionnelle chez Auchan que Sihem Ayadi a façonné sa propre méthode de travail en s’appuyant sur le legal design. Aujourd’hui indépendante, elle a créé une plateforme de services, Juridy Legal Design, à destination des juristes de tous horizons. Le droit se met en image.

Le besoin de traduire en langage clair la matière juridique est né chez Sihem Ayadi au cours de son exercice professionnel. Pour le satisfaire, un outil vient d’apparaître sur le marché de la legaltech : Juridy Legal Design. Après un an de préparation, le lancement vient tout juste d’avoir lieu en janvier 2020. Juridy est le produit, la synthèse, de méthodes de travail élaborées au sein de la direction juridique d’Auchan Retail par celle qui était sa directrice entre début 2015 et fin 2019. « L’idée vient de ma pratique du droit en entreprise et de mon souci de répondre aux besoins des opérationnels, explique Sihem Ayadi. Pour faire face à la réglementation en constante augmentation, à l’exigence d’accélération des services et à la nécessité de sécuriser les développements, la direction juridique est de plus en plus impliquée dans la stratégie d’un groupe. Il m’a semblé alors que le legal design était le meilleur moyen de répondre à tout cela. » Après avoir conçu sa propre vision du droit en images, Sihem Ayadi commence, à partir de 2017, à former les juristes de son équipe au design thinking, puis elle déploie avec eux le concept en commençant par des outils simples et accessibles : des newsletters incluant de l’infographie, des textes courts et percutants, des jeux, des quizz… pour donner le goût de la lecture aux clients internes. « Nous avons rapidement constaté que nous avions de plus en plus de succès », se félicite-t-elle.

De là, la directrice juridique multiplie ses armes à travers un site internet répondant à une charte graphique spécifique et propose des formations d’opérationnels, rapprochant ainsi le droit des différentes fonctions de l’entreprise. Jusqu’à ce que la méthode devienne un vrai style de vie professionnel, auquel elle donne forme dorénavant sur une plateforme indépendante de prestation de services à destination des juristes d’entreprise, des avocats, mais aussi dirigeants de PME et cadres de l’administration. « Je souhaite, à mon échelle, contribuer à l’évolution du droit et des professions juridiques, indique l’ancienne responsable juridique du pôle affaires de ­Simply Market. Le legal design contribue à changer les mentalités. »

Esprit créatif

Entourée durant plusieurs mois d’un designer UX (c’est-à-dire un professionnel de l’expérience utilisateur) et d’un graphiste, la nouvelle entrepreneuse donne vie à ses idées. Elle sensibilise ces experts au droit et, ensemble, ils mettent son projet en musique. Tout est pensé pour aider le juriste, quels que soient son métier ou sa structure d’exercice, à communiquer l’information juridique de façon compréhensible et engageante. Il suffit pour cela de fournir à Juridy un document de travail, un contrat, les éléments d’une procédure contentieuse, une note juridique de consultation… pour que l’équipe mette cela en images. Et, si la fondatrice est une experte du droit des affaires, elle peut également traduire en legal design tout type de support dans d’autres matières. Tout est une question de conceptualisation. « Le service proposé est celui qui est conçu selon ma vision, admet Sihem Ayadi. Il a autant de traductions en legal design que d’esprits créatifs ! »

C’est la raison pour laquelle Juridy ne se contente pas de réaliser des travaux de legal design à ses utilisateurs. Il lui propose aussi des formations sous forme d’atelier ou de sprint, de e-learning nouvelle génération incluant le dialogue entre les participants et le partage d’écran, afin de concevoir ensemble des exemples de travail ou de commencer un projet. « J’aime apprendre et partager », conclut la start-uppeuse, comme pour mettre l’accent sur l’empathie qu’elle éprouve pour ses ­utilisateurs dans la pratique d’une matière qui reste très technique. Il est certain que sur ce créneau, Juridy croisera du monde sur sa route.

Pascale D'Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Stephenson Harwood crée un département propriété intellectuelle à Paris

Stephenson Harwood crée un département propriété intellectuelle à Paris

Après presque dix-sept ans passés chez FTPA, Boriana Guimberteau rejoint Stephenson Harwood en tant qu’associée pour y lancer un nouveau département e...

Fidal Paris compte six nouveaux associés directeurs

Fidal Paris compte six nouveaux associés directeurs

Dans le but de renforcer ses bureaux de Paris et d’Île-de-France, Fidal nomme, au sein de différentes équipes, six nouveaux directeurs associés : Paul...

D. Charlet (Anacofi) : "Il faut profiter du "bonus image" créé pendant la crise"

D. Charlet (Anacofi) : "Il faut profiter du "bonus image" créé pendant la crise"

Entre vaccination et réouverture de l’économie, le contexte plus favorable de la situation sanitaire est l’occasion de jeter un regard lucide sur le p...

RGPD : Adequacy bénéficie d’une levée de fonds de 1,2 million d’euros

RGPD : Adequacy bénéficie d’une levée de fonds de 1,2 million d’euros

Infhotep réalise une importante augmentation de capital pour le secteur de la legaltech, dont la finalité est de permettre à sa solution de mise en co...

Linda Azizi rejoint Arst Avocats

Linda Azizi rejoint Arst Avocats

Arst Avocats annonce l'arrivée de Linda Azizi en qualité d'associée.

Squire Patton Boggs renforce son pôle concurrence

Squire Patton Boggs renforce son pôle concurrence

Squire Patton Boggs renforce son département droit de la concurrence à Paris en accueillant Erling Estellon en qualité d’of counsel.

Nathalie Roret (ENM) : "De la méconnaissance naît la méfiance"

Nathalie Roret (ENM) : "De la méconnaissance naît la méfiance"

Alors qu’aujourd’hui s’ouvrent les états généraux de la justice, Décideurs Juridiques se tourne vers la profession de juge. Nathalie Roret avait créé...

Contentieux des affaires : Solène Delafond crée Delafond Avocats

Contentieux des affaires : Solène Delafond crée Delafond Avocats

Après plusieurs années d’exercice au sein des cabinets Rossi Bordes & Associés et Darrois Villey Maillot Brochier, Solène Delafond prend son indép...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte